De l'écriture à la lecture, un atelier avec Isabelle Carré

Actrice et autrice, Isabelle Carré a animé ce semestre un atelier au Centre d’écriture et de rhétorique de Sciences Po intitulé « De la lecture à l’écriture ». Prenant cet atelier à rebours, il s’est agi lors de cette rencontre de parcourir le chemin à l’envers, d'inverser l'équation en allant de l’écriture à l’oralité.

Cette restitution publique des œuvres et créations des élèves ayant participé à l’atelier a donné lieu à différentes lectures et mises en scène. Accompagnés par la comédienne, les étudiantes et étudiants ont proposé des lectures originales, vivantes et animées, partageant leurs propres créations ou prêtant corps et voix à d’autres. 

“Il en faut du courage pour se lancer dans ces mises en scène ! Ces ateliers ont pour vocation de placer les étudiantes et étudiants dans un espace de liberté, une liberté de créer, de s’exprimer, pour se chercher et se trouver, dans une démarche personnelle individuelle forte, mais également dans une démarche collective”, a souligné en ouverture avec enthousiasme Delphine Grouès, qui dirige le Centre d’écriture et de rhétorique de Sciences Po.

En découvrant, au travers du groupe, d’autres styles, d’autres genres de littérature, d’autres ressentis, les élèves se trouvent aussi emportés par celle ou celui qui porte l’atelier. Isabelle Carré a pour sa part totalement incarné cette initiative en donnant confiance, en partageant sa passion, ses inspirations et sa plume. 
Très émue lors de la soirée de restitution, l’autrice a souhaité remercier ses élèves pour leur investissement et leur inspiration. À travers son texte intitulé “De l’avantage de la chute dans le patinage artistique et de buter sur les mots quand on lit”, elle a choisi de mettre en parallèle le courage nécessaire à un patineur artistique pour se relever après une chute, “un courage qui me galvanise”, dit-elle, et le passage à vide que peut ressentir un comédien sur scène lorsqu'il trébuche sur les mots, oublie une phrase ou même tout son texte. “Mais dans nos sociétés sur-contrôlées, n’est-ce pas précisément ce qui fait la beauté du théâtre ?", a-t-elle malicieusement ajouté. 

"Vous avez oublié de commander votre taxi et soudain vous prenez celui d’un autre”

Aussi, c’est de l’indulgence qu’elle a demandé à l’auditoire ce soir-là, alors qu’elle-même et ses élèves s'apprêtaient à lire les textes qu’ils ont écrits durant ce semestre : “Accordez nous le droit de buter sur des mots, d’avoir la main qui tremble, de perdre notre ligne ou d’oublier de lever les yeux vers vous. Que cela ne vous inquiète pas si nous trébuchons, nous saurons aussi nous relever”.

Chaque vendredi d’atelier, l’actrice-autrice et désormais enseignante, lançait un sujet dont le thème le soir de la restitution était le suivant : “Vous avez oublié de commander votre taxi et soudain vous prenez celui d’un autre”. Alors que certains avaient respecté la consigne, d’autres l’ont détournée et d’autres ont choisi de lire un sujet travaillé au cours du semestre
Toutes les lectures avaient pour point commun l’invitation au voyage, une quête d'identité, un espoir de vie nouvelle. À voir, à écouter, mais surtout, à savourer. 

En savoir plus : 

Le Centre d'écriture et de rhétorique de Sciences Po

TOMMASO VITALE EST NOMMÉ DOYEN DE L’ECOLE URBAINE DE SCIENCES PO

TOMMASO VITALE EST NOMMÉ DOYEN DE L’ECOLE URBAINE DE SCIENCES PO

Mathias Vicherat, directeur de Sciences Po, a nommé Tommaso Vitale doyen de l'École Urbaine. Il succède à Patrick Le Galès. Tommaso Vitale prendra ses nouvelles fonctions de doyen de l’Ecole Urbaine à compter du mois de septembre, après une période de transition qui débutera le 1er juin. Cette nomination fait suite au travail mené par un comité de sélection, composé de personnalités internes et externes, mis en place début mars afin de sélectionner le meilleur profil pour le poste de doyen de l’école urbaine.

Lire la suite
 Fort moment d’échanges entre Volodymyr Zelensky et les étudiantes et étudiants de France

Fort moment d’échanges entre Volodymyr Zelensky et les étudiantes et étudiants de France

Face à des amphithéâtres bondés et parés de drapeaux bleu et jaune, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a échangé, mercredi 11 mai 2022, pendant plus d’une heure avec plusieurs centaines d’étudiantes et étudiants de Sciences Po, de l’Institut National du Service Public, de l’École Polytechnique, de l’Inalco et de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, de l’Univesité Paris II Panthéon Assas, de l’IEP de Lille, de Sorbonne Université, de l’Université de Haute-Alsace, de l’École du Louvre, de l’Université de Lyon, de Sorbonne Paris Nord. Dans toute la France, de très nombreux amphithéâtres ont été ouverts, et des dizaines de milliers de personnes ont pu suivre, en personne ou en ligne, cet échange inédit.

Lire la suite
Alexandre Violle présente le cours

Alexandre Violle présente le cours "Cartographie des controverses"

Alexandre Violle, postdoctorant au Centre d'étude des mouvements sociaux de l'École des hautes études en sciences sociales (EHESS), coordonne à l'École du management et de l'innovation de Sciences Po le cours "Cartographie des controverses", dans le cadre du master Communication, médias et industries créatives. Il nous livre son témoignage d'enseignant en perpétuelle recherche d'expérimentation et d'amélioration.

Lire la suite
CIVICA : focus sur les cours joints

CIVICA : focus sur les cours joints

Vendredi 29 avril 2022, les étudiants du cours joint sur les États providence en transitions dispensé par Bruno Palier de Sciences Po et Anke Hassel enseignante à la Hertie School ont enfin pu se retrouver, en présentiel à Sciences Po. Un point sur cette expérience pédagogique inédite avec Frank Stadelmaier et Carly Hafner respectivement Senior Manager et chargée de projet au sein de la Direction des études et des partenariats, CIVICA.

Lire la suite
Guerre en Ukraine : Sciences Po apporte un éclairage scientifique

Guerre en Ukraine : Sciences Po apporte un éclairage scientifique

Ces derniers jours, nos regards se sont tournés vers l’Ukraine et la guerre qui y est menée sur les ordres du Président Poutine. Cette agression, en violation du droit international et le mépris pour la vie humaine dont nous sommes témoins, ont laissé un grand nombre d’entre nous désemparés et incertains sur la manière d’appréhender les événements.  

Lire la suite