@Sandrine Gaudin- Sciences Po

Bénédicte Durand : "N'en déplaise aux semeurs de haine"

Tribune publiée dans L'Express le 16 avril 2021 :

Cette semaine, sur les murs de Sciences Po, la haine a pris le visage de la violence, du racisme et de l’antisémitisme. La tentative d’intimidation et la noirceur de ces inscriptions nous rappellent clairement à la vocation de notre université : l’apprentissage, la connaissance, le débat.

À Sciences Po, 14 000 étudiants de plus de 160 nationalités, de toutes origines et religions, choisissent de construire ensemble le monde qui vient. Nos professeurs les y préparent en leur proposant de confronter avec humilité leurs arguments et ainsi dépasser leurs propres interprétations. Voilà la réponse la plus digne qu’une université de Sciences Humaines et Sociales, de rang international, doit donner à l’ignorance et à la bêtise. C’est celle que nous continuerons de donner, sans relâche, librement.

Depuis plusieurs semaines, Sciences Po affronte l’une des crises les plus douloureuses de son histoire. Face aux révélations des agissements intolérables d’un homme et grâce à la libération de la parole, nous avons mis la défense des victimes de toutes les violences au cœur de notre avenir avec plus d’engagement encore. Nous avons d’ores et déjà lancé un important travail de transformation de nos dispositifs de lutte contre ces violences et de remise à plat de nos pratiques en matière de déontologie.

Jour après jour, nous tentons de tirer les leçons de cette crise et acceptons d’entendre tous les questionnements concernant nos pratiques. Nous comprenons parfaitement que l’ambition d’excellence exige le devoir d’exemplarité. Nous travaillons à réformer notre gouvernance, à démocratiser nos fonctionnements collectifs, à faire preuve de davantage de transparence.

Mais sachons aussi reconnaitre le chemin déjà parcouru par notre université : la qualité de la production scientifique de nos enseignants chercheurs, l’attractivité de nos formations que les étudiants et recruteurs plébiscitent, l’ouverture sociale et le nouveau pacte de démocratisation, que la réforme des admissions en première année engage avec détermination.

Aujourd’hui, bien au-delà des critiques légitimes, Sciences Po est devenue une cible, un objet politique, symbolique et responsable de tous les maux de la société française. Les dernières semaines ont vu se multiplier des attaques personnelles inacceptables, teintées d’idéologie ou nourries de combats politiques. La critique des élites a muté en chasse aux sorcières, nourrissant la brutalisation du débat public, loin de toute nuance et de toute honnêteté intellectuelle.

Nous saurons faire face aux caricatures, aux faux procès et maintenant aux  menaces.  Et forte du travail de toutes celles et de tous ceux qui la servent avec une probité et un engagement remarquables, Sciences Po surmontera la crise et poursuivra sa route. Celle d’une université traversée par les débats de société et bien déterminée à les faire vivre, en son sein, dans le respect de la pluralité et de la liberté. « Une société ne peut sans grand dommage se passer d’une institution indépendante, vouée à la réflexion désintéressée et au jugement critique en même temps qu’à la diffusion du savoir acquis », écrivait René Rémond dans les dernières pages de son livre (1) consacré à son expérience à la direction d’une grande université en crise.  C’était il y a 50 ans, une autre crise, une autre France, un monde révolu et pourtant une mission de l’Université inchangée. C’est la nôtre. N’en déplaise aux semeurs de haine.

Bénédicte Durand, administratrice provisoire de Sciences Po.

(1)« La règle et le consentement, gouverner une société », par René Rémond (Fayard) 1979.

En savoir plus :

Nouvel épisode de Prof : l'Arctique, enjeu transnational

Nouvel épisode de Prof : l'Arctique, enjeu transnational

Les règles du jeu géopolitique évoluent aussi vite que fondent les glaciers : dans sa conférence de méthode du cours "Espace mondial", la professeure de géographie et politiste Camille Escudé invite les étudiants de bachelor à analyser les relations internationales et géopolitiques avec de nouvelles grilles de lecture et de nouveaux acteurs, et pas seulement les États. Parmi les exemples étudiés : la gouvernance de l’Arctique, une étude de cas idéale pour confronter théories et terrain.

Lire la suite
Les politiques publiques de l'environnement sont-elles efficaces ?

Les politiques publiques de l'environnement sont-elles efficaces ?

Alors que les acteurs publics et la société civile s'intéressent de plus en plus aux résultats des politiques publiques, alors que la crise environnementale s'impose comme une priorité à toutes les échelles, Sciences Po étend les travaux de son Laboratoire interdisciplinaire d'évaluation des politiques publiques (LIEPP) aux questions environnementales. Présentation par Charlotte Halpern, qui dirige ce nouveau programme. 

Lire la suite
Laurence Bertrand Dorléac, nouvelle Présidente de la FNSP

Laurence Bertrand Dorléac, nouvelle Présidente de la FNSP

Élue le 10 mai 2021 Présidente de la Fondation nationale des sciences politiques (FSNP), Laurence Bertrand Dorléac est la première femme à occuper ce poste phare de la gouvernance de Sciences Po, et la deuxième historienne de l’art à présider aux destinées de l’institution, après... Émile Boutmy, son fondateur. 

Lire la suite
Le prix Dominique Baudis distingue quatre court-métrages d'étudiants

Le prix Dominique Baudis distingue quatre court-métrages d'étudiants

Pour sa première édition, le prix Dominique Baudis récompense quatre courts-métrages réalisés par des étudiants de Sciences Po. Décerné par l’association Dominique Baudis, avec le soutien de la Mairie de Toulouse et du Conseil supérieur de l’audiovisuel, ce prix distingue des créations vidéos qui mettent en valeur le bien commun. Découvrez les quatre productions récompensées !

Lire la suite
Découvrez la saison 2 de notre série vidéo FOCUS !

Découvrez la saison 2 de notre série vidéo FOCUS !

Les infos passent, les idées restent. Dans FOCUS, la série vidéo de Sciences Po, un chercheur ou un enseignant aborde son domaine sous un angle inattendu. En trois minutes, FOCUS offre une réflexion hors des sentiers battus sur les questions qui animent le débat public et propose des perspectives pour comprendre et pour agir.

Lire la suite
Summer School 2021 : cultivez votre curiosité !

Summer School 2021 : cultivez votre curiosité !

Vous souhaitez étudier les sciences sociales à Sciences Po le temps d'un été ? Sciences Po, première université française en sciences sociales, ouvre ses portes à des étudiants venus du monde entier pour leur permettre de suivre des programmes d'études intensifs en sciences sociales en ligne ou sur le campus de Paris. Voici ce qu’il faut savoir avant de postuler !

Lire la suite

"Une discipline subversive"

Le droit : ensemble de règles gravées dans le marbre ? Outil au service d’un argumentaire ou, à plus forte raison, d’une cause ? C’est le cœur du cours que Dany Cohen, avocat et professeur de droit, enseigne à Sciences Po. Nos étudiants de l’École de droit qui se destinent au barreau ou à la magistrature ont la chance, chaque semaine, de se mesurer les uns aux autres en conditions réelles, dans une salle de classe qui, pour quelques heures, devient salle d’audience. 

Lire la suite