Admissions 2019 : nouveau record de candidatures

Le dernier bilan des admissions confirme l’attractivité de Sciences Po avec plus de 20 000 candidatures en 2019. 4218 nouveaux étudiants issus de 137 pays ont rejoint nos cursus de premier cycle, de master et de doctorat. Les effectifs totaux de Sciences Po restent stables, et la sélectivité est en hausse avec un taux d’admis de l’ordre de 20%. 

Les admissions au Collège universitaire

L’attractivité de Sciences Po est toujours forte auprès des lycéens, qui étaient 11 123  à se présenter à l’entrée au premier cycle (en incluant les programmes de doubles diplômes nationaux et internationaux). Ils étaient 10 957 l’année précédente, soit une hausse de 1,5 % sur un an. Ils sont issus de près de 1 600 lycées en France et 1000 lycées dans le monde.

Cette année, la procédure par examen a attiré 5 794 candidats, en hausse de 2 % par rapport à l’année précédente (5 680 en 2018). Ce sont 3 343 candidats qui ont postulé à travers la procédure internationale ou à l’un des neuf doubles diplômes internationaux (3 325 en 2018) et 857 candidats à travers la procédure CEP (976 candidats en 2018).

Toutes procédures confondues, les admis représentent 1 960 élèves, soit un nombre stable par rapport à l’année précédente (1 904 admis en 2018) qui confirme une forte sélectivité. En France, ils sont plus nombreux à venir des régions hors Île-de-France (59 %).

Les admissions en master

Cette année, 8 952 candidats se sont présentés à l’entrée en master (8 915 en 2018). Ils étaient 3 771 à candidater à travers la procédure française, un chiffre stable par rapport à l’année précédente (3 717 en 2018). 5 181 étudiants ont candidaté à travers la procédure internationale et les doubles diplômes (5 198 en 2018).

Certaines filières continuent de progresser parmi les candidatures, conformément aux objectifs de diversification des profils visés par la réforme de la procédure de 2017 (suppression de l'épreuve écrite et double évaluation du dossier) : + 24 % sont issues d’écoles d’ingénieur, + 19 % d’études scientifiques, + 20 % d’écoles de commerce ou encore + 12 % d’études en économie.

2 047 élèves ont été admis en master (ils étaient 2 108 en 2018). 72 % de ces admis le sont par la voie de la procédure internationale ou des doubles diplômes internationaux, confortant ainsi le succès des 38 doubles diplômes créés avec des partenaires représentant 14 pays étrangers.

Sciences Po reste un des établissements sélectifs les plus ouverts socialement

Avec 2 094 élèves admis par la procédure des conventions éducation prioritaire (CEP) depuis son ouverture en 2001, Sciences Po se positionne comme un acteur majeur de la diversité sociale au sein des établissements d’enseignement supérieur.

Outre la procédure CEP, la dégressivité des droits de scolarité ainsi que la politique volontariste d’aide sociale favorisent une plus grande mixité sociale au sein de l’établissement. Les aides directes versées par Sciences Po représentent environ 11,1 millions d’euros et ont bénéficié à 36% d’étudiants boursiers ou aidés (bas revenus, situation de handicap, ajustement des droits de scolarité).

En savoir plus

Le bilan des admissions 2019

"Sans accord sur un socle de faits, le débat public se limite à saturer les espaces médiatiques"

Dès le printemps dernier, au cœur de la tourmente et devant la profusion des analyses sur la pandémie, l’idée a émergé à Sciences Po de produire sans plus attendre un ouvrage présentant nos recherches sur le Covid. Pari risqué tant la crise et ses effets étaient promis à durer. Pari réussi tant ces  travaux, par leur rigueur, permettent d'éclaircir un paysage aux allures chaotiques. Si son titre - Le Monde d’aujourd’hui -  révèle l’intention de ne pas y prédire l’avenir, sa lecture fournit de nombreuses pistes à creuser pour sortir renforcés de ce “fait total”. Interview de Guillaume Plantin, directeur scientifique de Sciences Po, co-directeur de l’ouvrage.

Lire la suite
La nouvelle Chaire Louis Massignon d’études sur le fait religieux démarre ses activités

La nouvelle Chaire Louis Massignon d’études sur le fait religieux démarre ses activités

Initiative inédite dans le paysage universitaire français, la chaire Louis Massignon, nouvelle chaire d’enseignement et de recherche de Sciences Po, a pour vocation de promouvoir l’étude du fait religieux et de soutenir les enseignements en sciences sociales à son sujet. Co-dirigée par Alain Dieckhoff et Stéphane Lacroix (CERI), elle démarre ses activités avec une conférence organisée le 22 octobre 2020.

Lire la suite
Assassinat de Samuel Paty : Sciences Po exprime son indignation et sa révolte

Assassinat de Samuel Paty : Sciences Po exprime son indignation et sa révolte

Communiqué du 18/10/20 - Sciences Po exprime avec force son indignation et son sentiment de révolte après l’assassinat, par un terroriste islamiste, de Samuel Paty, professeur dans un collège de Conflans Sainte-Honorine, et s’associe à toutes celles et tous ceux qui demeurent résolument attachés à la liberté de penser, de s’exprimer, à la tolérance, aux vertus essentielles de la connaissance et de l’esprit critique, dans le respect des lois de la République.

Lire la suite
En janvier 2021, suivez la première Winter School de Sciences Po !

En janvier 2021, suivez la première Winter School de Sciences Po !

Après le succès de sa Summer School, Sciences Po propose pour la première fois un programme de Winter School dispensé intégralement en ligne pendant les vacances d'hiver. Vous avez toujours eu envie de découvrir Sciences Po ? Vous souhaitez profiter des congés de fin d’année pour acquérir des crédits ECTS ? Les candidatures sont ouvertes ! 

Lire la suite
L'immobilier comme vous ne l'aviez jamais vu

L'immobilier comme vous ne l'aviez jamais vu

“La forme d’une ville / change plus vite, hélas ! que le cœur d’un mortel”, écrivait déjà Baudelaire sur le Paris du XIXè siècle. Pour comprendre les transformations de la production immobilière, et notamment du logement, Sciences Po ouvre une nouvelle Chaire villes, logement, immobilier. Entretien avec son directeur, Nordine Kireche, membre de l’École urbaine et directeur de l’Executive Master “Stratégies et finance de l’immobilier”. 

Lire la suite