Les technologies d'assistance

Les bonnes pratiques du web favorisent l'accès au contenu, notamment par les technologies d'assistance

Sur le web, l'accessibilité assure l'accès universel aux contenus par différentes approches :

  • renforcer les atouts du navigateur (affichage personnalisé, favoris, historique) et du site (structure efficace et permanente, accès rapides...)
  • assurer l'accès à toute l'information, notamment celles contenues dans les images, les vidéos, les animations
  • proposer des contenus alternatifs si nécessaire
  • faciliter l'accès par les technologies d'assistance.

Les technologies d'assistance permettent ou facilitent l'utilisation de l'ordinateur, l'accès aux contenus, bureautiques ou web, et leur création. Elles comprennent :

  • des aides logicielles, comme les lecteurs d'écran ou les loupes
  • des aides matérielles : souris, claviers, micros, trackballs, plage Braille, etc.

 La "voix" qui parle dans la vidéo de la page "L'accessibilité numérique" est une synthèse vocale qui lit les textes affichés à l'écran grâce au lecteur d'écran.

A la bibliothèque de Sciences Po, des cabines de travail insonorisées sont équipées pour les handicapés visuels. Elles proposent une synthèse vocale, un agrandisseur d'écran, la reconnaissance de caractères sur des documents scannés, un clavier et une imprimante braille.

Des alternatives sont déployées pour l'accès des personnes malentendantes aux vidéos, ou plus généralement aux événements tels que conférences, débats... Les dispositifs peuvent comprendre :

  • la retranscription simultanée par écrit sur des écrans
  • une alternative en langue des signes
  • le sous-titrage de la vidéo
  • sa transcription textuelle.

Sur le site des Ressources numériques, nous avons choisi de proposer pour chaque vidéo une transcription textuelle, qui reprend l'intégrale de l'interview (pour les malentendants) et un descriptif des informations importantes à l'écran (pour les malvoyants).