Politique de recrutement et carrières

Science Po attache une grande importance au recrutement des membres de sa communauté scientifique, qu’il s’agisse de professeurs relevant du ministère de l’Éducation Nationale de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche (MENESR), de chercheurs-enseignants relevant de la Fondation Nationale des Sciences Politiques (FNSP), ou de l’accueil de chercheurs CNRS.

Vers le label européen HR Excellence in Research.

Sciences Po a adhéré très tôt à la Charte européenne du chercheur et au Code de conduite pour le recrutement des chercheurs (pdf, 5 252 Ko).
Aujourd’hui Sciences Po, avec ses partenaires de l’Université Sorbonne Paris Cité, souhaite obtenir le label Human Resources Excellence in Research issu de la démarche Human Resources Strategy for Research (HRS4R) de la Commission européenne. A cette fin, Sciences Po a élaboré un plan d’actions (pdf, 467 Ko) pour continuer à améliorer ses pratiques de gestion de sa communauté scientifique.

En savoir plus

Les annonces de poste sont systématiquement publiées aux niveaux national et international de manière à faire connaître largement les postes ouverts et se donner la possibilité de choisir parmi les meilleurs candidats en France ou à l’étranger. Ainsi, un tiers des recrutés de ces dernières années étaient de nationalité étrangère et la moitié avait obtenu leur doctorat à l’étranger.

Par ailleurs, Sciences Po est soucieux du respect de l’égalité entre les hommes et les femmes lors des recrutements et au cours du développement des carrières. Notre objectif est  d’améliorer la mixité du corps académique et de garantir des chances de parcours professionnel identiques quel que soit le sexe de ses professeurs et chercheurs. À cette fin, Sciences Po s’est doté d’un plan d’action pour l’égalité entre les hommes et les femmes.  
La présence de femmes dans les comités de sélection est d’ailleurs devenue obligatoire à Sciences Po bien avant les actions en faveur de la parité prévues par la loi de 2013.

Ces comités, composés de manière semblable qu’il s’agisse de recruter sur un poste MENESR ou FNSP, comprennent systématiquement des universitaires étrangers et au moins un représentant d’une autre discipline que celle concernée par le recrutement.
Depuis plusieurs années, les candidats présélectionnés sur dossier donnent un séminaire de recherche ouvert à tous avant d’être reçus pour un entretien avec le comité de sélection.

En ce qui concerne le CNRS, tous les ans nos unités mixtes de recherche (UMR) sont choisies par des candidats recrutés par le CNRS. Nous rejoignent également des chercheurs CNRS ayant manifesté leur volonté d’effectuer une mutation vers une de nos UMR après que leurs candidatures aient bénéficié d’un avis positif des instances de Sciences Po.

Enfin, Sciences Po est particulièrement  attentif à l’insertion de ses nouveaux membres  et à leurs conditions d’accueil et   de travail. Celles-ci ont été améliorées au cours des dernières années : aide au déménagement pour les candidats venant de l’étranger, budget de démarrage… Chaque nouvel arrivant est reçu personnellement par le directeur de Sciences Po et est convié à présenter une contribution lors d’un FacSem, séminaire pluridisciplinaire ouvert à l’ensemble de la communauté de Sciences Po afin de se faire connaître de celle-ci.