Simulations

Apprendre à argumenter dans un cadre collectif

La simulation est un exercice de pédagogie active avec un double enjeu : il s’agit d’une part de confronter les étudiants à une situation réelle, et d’autre part de leur permettre d’examiner les différentes façons de résoudre les problèmes dans un cadre collectif. À travers un scénario spécifique, la simulation permet de mieux évaluer la complexité d’une décision, des processus qui y conduisent, ainsi que de ses enjeux concernés. Il s’agit donc, à partir d’un travail de recherche, de reproduire une situation réelle d’argumentation dans un cadre collectif, aboutissant à la formulation d’un choix public dans le cadre d’une négociation, d’une concertation ou d’une délibération.

Les exercices de simulation peuvent prendre différentes formes : la négociation (le module « Richelieu 3.0 » sur la stratégie maritime française), les débats (le Prix du patrimoine européen), la simulation-action (sous forme de hackathon), ou le digital (simulation d’une crise sanitaire). Pour ces différents exercices, une large place est offerte au retour des praticiens, ce qui permet de prendre du recul sur une expérience vécue.

Stimulant l’imagination des participants, cet exercice permet ainsi de lier le savoir (connaissance), le savoir-faire (apprentissage par la pratique) et le savoir-être (renforcement des relations sociales). À cette occasion, les étudiants apprennent sur eux-mêmes, mais aussi sur les contraintes imposées et les opportunités offertes par les formats, règles ou cadres retenus pour l’exercice.

Quelques exemples

Simulation sur les enjeux d'une stratégie maritime française à horizon 2030

Les 29 et 30 novembre 2016, l'École d'affaires publiques, HEC et FORCCAST ont organisé pour la première fois la simulation "Richelieu 3.0" à Sciences Po, sur les enjeux d'une stratégie maritime française à horizon 2030. Près d'une cinquantaine d'étudiants ont participé à cette intense expérience de négociations préparée par Virginie Tassin, Henri Landes et Florent Parmentier. 

La soirée d'immersion du 29 novembre a vu la participation à une table-ronde de Barbara Pompili, Ministre de la Biodiversité, et de Hédi Larbi, ancien Ministre tunisien et Professeur à Harvard, autour des enjeux de biodiversité et de développement durable. 

La simulation constitue un objet pédagogique pertinent pour s'immerger dans la complexité des situations, les enjeux maritimes reflétant aujourd'hui les grands débats des affaires publiques, à l'interaction du public et du privé : la transition énergétique, le développement durable, les politiques industrielles etc.  

Tout au long de la simulation, les étudiants ont incarné des rôles diversifiés dans une série de situations : personnel politique, haute administration,  grandes entreprises, PME et start-up, associations, acteurs européens etc.

À la fin de la journée, des vrais acteurs du secteur sont venus partagés leurs connaissances et leurs expériences avec les étudiants.

Prix Sciences Po du Patrimoine Européen (filière Culture)

Inspiré du Label du Patrimoine Européen initié par la Commission européenne, le « Prix Sciences Po du Patrimoine Européen » est organisé dans le cadre de la spécialité Culture de l'École d'Affaires publiques afin de rassembler tous les étudiants de la formation lors d'un événement fédérateur et innovant.

Tout au long du semestre de printemps, les étudiants de Master 1 ont pour mission de bâtir un projet culturel innovant dans un des sites proposés autour d´une thématique telle que la contre-culture (édition 2016) ou les minorités (édition 2017).

Pendant un semestre, les étudiants suivront différents ateliers professionnalisants pour construire leurs projets.

Ainsi au terme d'une journée de présentation publique et débats, un jury de professionnels récompense les élèves chargés de la promotion du site sélectionné.