Culture

Description et Objectifs

La spécialité Culture s'adresse aux étudiants qui se destinent à l'administration d'institutions culturelles ou au management de projets culturels au sein d'organisations publiques, privées ou associatives, à échelle nationale, européenne ou internationale.

Tournée vers la professionnalisation des étudiants engagés dans ce cursus, la spécialité Culture complète l'approche historique et comparative des enseignements du tronc commun par une vision concrète et pluridisciplinaire des pratiques et des politiques à l'œuvre dans les différents domaines culturels. Elle conjugue une approche théorique et pratique permettant à chacun de se doter d'une solide formation générale tout en construisant un parcours spécialisé et personnel.

Afin de préparer au mieux les étudiants au marché du travail, deux parcours ont été créés :

  • un parcours français, décrit ci-dessous, prépare plus particulièrement au marché français, en prenant en compte ses spécificités ;
  • un parcours anglais, intitulé Cultural Policy and Management (eng.), prépare plus particulièrement au marché international.

Elle offre ainsi aux étudiants du Master :

  • une formation de haut niveau fondée sur une approche généraliste du champ culturel à partir des disciplines fondamentales que sont l'économie, le droit, la finance et la gestion des politiques publiques ; et des cours spécialisés portant sur les caractéristiques et les outils techniques propres à chaque secteur culturel.
  • une appréhension pratique du domaine culturel par des expériences de terrain et des méthodes pédagogiques innovantes qui interrogent les politiques actuelles et permettent de repenser les modèles de gouvernance comme de gestion culturelle à l'heure des défis politiques, sociaux et technologiques suscités par la mondialisation, la démocratisation, l'hyperconnexion et la digitalisation.

Débouchés professionnels

Au terme de la formation, la spécialité Culture permet d'exercer des responsabilités au sein de ce secteur et d'assurer des fonctions de management dans le secteur public (collectivités territoriales, institutions publiques), privé (entreprises, institutions ou fondations privées œuvrant dans le domaine de la culture, cabinets de conseil) ou associatif.

Maquettes

Master politiques publiques :

Master affaires européennes :

Conseillers scientifiques

Dominique de Font-Réaulx - conservateur général au Musée du Louvre, directrice du musée Eugène Delacroix

Elle a été, pendant cinq ans, chargée de mission auprès d'Henri Loyrette, pour la coordination scientifique du projet du Louvre Abou Dabi. Auparavant, elle a été conservateur au Musée d'Orsay, en charge de la collection de photographies.

Elle a commencé sa carrière comme conservateur de la collection de moulages du Musée des Monuments français, de sa restauration et de son redéploiement.

Elle a été commissaire de nombreuses expositions (Musée de la Musique, Musée d'Orsay, Galeries nationales du Grand Palais, The Metropolitan Museum of Art, Musée Fabre, The Getty Museum, Fondation Thyssen, Musée Eugène Delacroix, Musée du Louvre) et a collaboré à de très nombreux catalogues et ouvrages.

Elle enseigne à l'École du Louvre et à l'École d'Affaires Publiques de Sciences Po.

Vincent Lepinay - associate professor à Sciences Po et chercheur au Médialab et au département de sociologie

Avant de rejoindre Sciences Po, il était assistant professor au MIT en Science, Technology and Society et professeur à l'Université Européenne à Saint-Pétersbourg et directeur du Centre en Science Technology and Society. Il est l'auteur de Codes of Finance (Princeton, 2011) et le co-auteur avec Bruno Latour de The Science of Passionate Interests (2010, Prickly Paradigm Press).

Il finit actuellement un livre sur le musée de l'Ermitage de Saint-Petersbourg - Past Perfect. The tense of Hermitage memories (Columbia, 2017) et un livre sur les programmeurs russes - From Russia with Codes (Cambridge, 2017 avec Mario Biagioli). Il travaille à une étude d'histoire de l'insider trading aux USA – Too Much Information (Columbia, 2018).

Nous contacter

Vous pouvez nous contacter par courriel.