Affaires européennes

Master affaires européennes : Sécurité et défense, semestres 3 et 4

Mise à jour du : 
7 Mars, 2017

Maquette pédagogique 2017-2019

Semestre 3

  • Imprimer
  • Transformer et ouvrir la page au format PDF

Master affaires européennes : Sécurité et défense, semestre 1

Mise à jour du : 
7 Mars, 2017

Maquette pédagogique 2017-2019

  • Imprimer
  • Transformer et ouvrir la page au format PDF

Master affaires européennes : Énergies, ressources et développement durable, parcours français, semestre 2

Sécurité et défense

Description et objectif

La spécialité « Sécurité-Défense » doit permettre aux étudiants de l'École d'affaires publiques de se forger une culture étendue, actualisée et concrète des enjeux de défense et sécurité nationale au XXIème siècle.
La spécialité propose aux étudiants une formation complète et des questions de sécurité et de défense dans un contexte où l'émergence de nouvelles menaces (terrorisme, cyber-menace, réseaux criminels transnationaux, etc.) remet en cause les types de réponses traditionnels, qu'ils soient publics (État, collectivités territoriales, agences) ou privés (entreprises). La reconfiguration des outils de défense et de sécurité touche tous les domaines : les opérations extérieures où la finalité militaire se confond avec la prévention du terrorisme sur notre sol, le renseignement aussi bien intérieur, militaire, qu'économique, le numérique qui bouleverse les modes d'actions criminels. Elle appelle des réponses innovantes et, enfin, la coproduction publique-privée de sécurité et de défense dans un contexte où les acteurs publics ne peuvent - ni ne veulent - répondre seuls à l'ensemble de ces nouvelles menaces.

Forte d'une perception dynamique des risques et des menaces qui pèsent sur le territoire, et convaincue de l'inéluctable rapprochement entre les mondes public et privé, cette spécialité entend former des professionnels doués d'une compréhension claire des afférents aux deux univers, en connaissant les rouages et sachant mobiliser les méthodes et outils des affaires publiques pour y répondre. Cette spécialité privilégie l'approche multidisciplinaire. Les enseignements y sont dispensés par des universitaires de renom et des professionnels de haut-niveau. Elle s'appuie, enfin, sur les matières traditionnelles des affaires publiques que sont le droit public, l'économie et les finances publiques.

À l'issue, les étudiants auront ainsi acquis la double perspective de :

  • la préparation aux concours administratifs et plus particulièrement ceux en lien avec les domaines régaliens pour lesquels la maîtrise des problématiques de sécurité et de défense est une qualité indispensable ;
  • la préparation à un futur emploi de cadre au sein des directions sûreté des grandes entreprises, des entreprises de sécurité ou encore des industries de défense où la connaissance des enjeux liés à la défense et à la sécurité est un prérequis impératif pour des entreprises amenées à inscrire leur action dans un climat des affaires de plus en plus risqué et incertain.

Cours principaux

  • Droit de la sécurité intérieure
  • Cyber : émergence d'une nouvelle dimension de la défense et de la sécurité
  • Economie de la sécurité et de la défense en France
  • Finances publiques de la sécurité et de la défense
  • Gestion des risques et des crises
  • Politiques publiques de la défense
  • Renseignement et intelligence économique

Débouchés

La spécialité « Sécurité-Défense » prépare aux concours administratifs (commissaire aux armées, administrateur des affaires maritimes, analystes des services de renseignement, commissaire et officier de police, officier de gendarmerie, officier sur titre dans les armées, etc.). Les recrutements de contractuels de haut niveau se généralisent également au sein des ministères de la défense et de l'intérieur et tout particulièrement au sein des services de renseignement.

Dans le secteur privé les débouchés sont variés. Les directions sûreté des entreprises s'étoffent et leurs besoins vont croissant. Les entreprises de sécurité privée et les entreprises de services de sécurité et de défense (ESSD) sont également en plein essor et le besoin en cadres dûment formés aux enjeux de la sécurité et de la défense s'y fait sentir. Enfin, les industries de défense et les cabinets de conseil en sûreté et intelligence économique sont deux autres débouchés naturels pour de jeunes cadres issus de la spécialité.

Maquettes 2017-2019

Master politiques publiques :

Master affaires européennes :

Conseiller scientifique

Guillaume Farde - Managing Partner chez ALTHING Sécurité et Intelligence économique

Ancien élève de Sciences Po, Guillaume FARDE est docteur en sciences de gestion. Il est notamment l'auteur de l'essai Externaliser la sécurité et la défense en France (Ed. Hermann, 2016) et managing partner du cabinet ALTHING Sécurité et Intelligence économique.

Nous contacter

Merci de nous contacter par courriel.

Social Policy and Social Innovation

Description et objectifs

Cette spécialité, entièrement dispensée en anglais, se focalise sur l'étude des principales transformations sociales impactant la gestion des politiques publiques aujourd'hui, qu'il s'agisse des systèmes de protection sociale, des changements démographiques et des problématiques d'égalité à l'œuvre aussi bien dans les secteurs de l'éducation, de l'emploi, de la santé, du bien-être, etc.

L'approche interdisciplinaire choisie, mêlant théorie et pratique sur chaque dimension sociale étudiée, permet l'analyse de la multitude des mécanismes à l'œuvre et de la diversité des acteurs impliqués dans la conception et l'implémentation des politiques publiques ainsi que l'étude de l'impact de ces dernières sur les différents secteurs de la société.

Pour plus d'information, consultez la description complète en anglais.

Maquettes 2016-2018 (en anglais)

Master politiques publiques :

Master affaires européennes : les maquettes seront disponibles pour la rentrée 2017.

Nous contacter

Merci de nous contacter par courriel.

Management and Public Affairs

Description et objectifs

Les transformations des affaires publiques engagent aujourd'hui les managers à de nouvelles formes de conduite de l'action publique. Les frontières entre secteurs publics, privés, organisations non gouvernementales et sociétés civiles s'effaçant au profit d'un nouveau paradigme incluant davantage de gestion transversale, des sujets comme des métiers, les compétences à développer sur les différents secteurs de l'action publique se sont considérablement enrichies.

Management des systèmes d'information, communication de crise, transformation digitale des organisations, gestion du changement…autant de compétences et domaines d'expertise que cette spécialité, entièrement dispensée en anglais, se propose d'étudier, dans une approche multidisciplinaire et comparée.

Pour plus d'information, consultez la description complète en anglais.

Maquettes 2016-2018 (en anglais)

Master politiques publiques :

Master affaires européennes : les maquettes seront disponibles pour la rentrée 2017.

Nous contacter

Merci de nous contacter par courriel.

Santé

Description et Objectifs

La spécialité "Santé" traite des grands enjeux de politiques publiques liés à santé, des pandémies à la régulation de l'offre de soin en passant par les innovations technologiques et l'éthique. Le secteur de la santé représente une part sans cesse croissante du PIB mondial, croissance qui ne devrait pas se démentir dans les années à venir, dans la lignée de grandes tendances parmi lesquelles le développement, le vieillissement de la population, le changement social, l'émergence de nouveaux risques, l'innovation technologique.

Afin de préparer au mieux les étudiants au marché du travail, deux parcours ont été créés :

  • un parcours français, décrit ci-dessous, prépare plus particulièrement au marché français, en prenant en compte ses spécificités.
  • un parcours anglais, intitulé Global Health (eng.), prépare plus particulièrement au marché international.

Le secteur de la santé est confronté à de nombreux défis, en France comme ailleurs : la réorganisation du système de santé, le développement des innovations technologiques médicales, la prise en compte de problématiques liées à l'éthique, la gestion de nouveaux risques, le vieillissement…

Pour faire face à ces défis en évolution constante, la spécialité santé se propose de développer une approche multidisciplinaire des enjeux des politiques publiques de santé, dans la perspective du bien commun. Les étudiants acquièrent des connaissances en droit, en politiques publiques et en économie, mais également des savoirs en matière de biostatistiques, d'épidémiologie, de management des établissements de santé ou d'industrie des produits de santé. De plus, la spécialité permet l'acquisition de savoir-faire et d'outils dans les compétences d'analyse et de gestion de projet dans le domaine de la santé.

Cours spécifiques

  • Health in the Global Perspective
  • Santé
  • Introduction aux politiques sociales
  • Contemporary Health Issues and Challenges
  • Économie de la santé
  • Droit de la santé
  • Management des établissements de santé
  • Industrie des produits de santé

Débouchés professionnels

Les connaissances et compétences acquises ouvrent des débouchés professionnels dans les secteurs hospitaliers, publics et privés, dans les cabinets de conseils, dans les organismes d'assurance-maladie obligatoire ou d'assurance santé complémentaire, dans les industries de santé, dans les agences et administrations sanitaires ou dans les organisations internationales spécialisées dans le champ de la santé.

Maquettes 2016-2018

Master politiques publiques :

Master affaires européennes : les maquettes seront disponibles pour la rentrée 2017.

Maquettes 2015-2017

Conseiller scientifique

Didier Tabuteau - Conseiller d'État, responsable de la Chaire Santé de Sciences Po

Responsable de la Chaire santé de Sciences Po, Didier Tabuteau est un spécialiste des questions de santé et sécurité sociale. Il est également professeur associé et codirecteur de l'Institut Droit et santé-Inserm S 1145 de l'Université Paris Descartes, rédacteur en chef de la revue « Les tribunes de la santé, SEVE » et codirecteur de la rédaction du Journal de Droit de la Santé et de l'Assurance Maladie (JDSAM). Il est ancien élève de l'Ecole Polytechnique et de l'ENA, docteur en droit et titulaire de l'habilitation à diriger des recherches (HDR).

Spécialiste des politiques de santé et d'assurance maladie, il a exercé, à plusieurs reprises, des fonctions de direction de cabinet ministériel et d'une agence de sécurité sanitaire entre 1988 et 2002. En 2000, il a été chargé de la préparation du projet de loi relatif aux droits des malades et à la qualité du système de santé. Il a également été vice-président de la société Française de Santé Publique (2005-2011).

Nous contacter

Merci de nous contacter par courriel.

Digital, New Technology and Public Policy

Description et objectifs

La révolution numérique transforme en profondeur nos économies, nos entreprises, nos démocraties, nos modèles sociaux, ainsi que l'action publique en général.

La spécialité « Digital, New Technology and Public Policy », entièrement dispensée en anglais, a pour ambition de comprendre et d'accompagner les transformations des activités économiques et humaines induites par le numérique et de réfléchir à leur régulation par les politiques publiques et la société civile.

L'approche retenue, volontairement pluridisciplinaire, permettra de penser de façon holistique les transformations économiques, juridiques, sociales ou encore institutionnelles apportées par le numérique.

Pour plus d'information, consultez la description complète en anglais.

Maquettes 2016-2018 (en anglais)

Master politiques publiques :

Master affaires européennes : les maquettes seront disponibles pour la rentrée 2017.

Nous contacter

Merci de nous contacter par courriel.

Culture

Description et Objectifs

La spécialité Culture s'adresse aux étudiants qui se destinent à l'administration d'institutions culturelles ou au management de projets culturels au sein d'organisations publiques, privées ou associatives, à échelle nationale, européenne ou internationale.

Tournée vers la professionnalisation des étudiants engagés dans ce cursus, la spécialité Culture complète l'approche historique et comparative des enseignements du tronc commun par une vision concrète et pluridisciplinaire des pratiques et des politiques à l'œuvre dans les différents domaines culturels. Elle conjugue une approche théorique et pratique permettant à chacun de se doter d'une solide formation générale tout en construisant un parcours spécialisé et personnel.

Afin de préparer au mieux les étudiants au marché du travail, deux parcours ont été créés :

  • un parcours français, décrit ci-dessous, prépare plus particulièrement au marché français, en prenant en compte ses spécificités ;
  • un parcours anglais, intitulé Cultural Policy and Management (eng.), prépare plus particulièrement au marché international.

Elle offre ainsi aux étudiants du Master :

  • une formation de haut niveau fondée sur une approche généraliste du champ culturel à partir des disciplines fondamentales que sont l'économie, le droit, la finance et la gestion des politiques publiques ; et des cours spécialisés portant sur les caractéristiques et les outils techniques propres à chaque secteur culturel.
  • une appréhension pratique du domaine culturel par des expériences de terrain et des méthodes pédagogiques innovantes qui interrogent les politiques actuelles et permettent de repenser les modèles de gouvernance comme de gestion culturelle à l'heure des défis politiques, sociaux et technologiques suscités par la mondialisation, la démocratisation, l'hyperconnexion et la digitalisation.

Débouchés professionnels

Au terme de la formation, la spécialité Culture permet d'exercer des responsabilités au sein de ce secteur et d'assurer des fonctions de management dans le secteur public (collectivités territoriales, institutions publiques), privé (entreprises, institutions ou fondations privées œuvrant dans le domaine de la culture, cabinets de conseil) ou associatif.

Maquettes 2016-2018

Master politiques publiques :

Master affaires européennes : les maquettes seront disponibles pour la rentrée 2017.

Maquettes 2015-2017

Conseillers scientifiques

Dominique de Font-Réaulx - conservateur général au Musée du Louvre, directrice du musée Eugène Delacroix

Elle a été, pendant cinq ans, chargée de mission auprès d'Henri Loyrette, pour la coordination scientifique du projet du Louvre Abou Dabi. Auparavant, elle a été conservateur au Musée d'Orsay, en charge de la collection de photographies.

Elle a commencé sa carrière comme conservateur de la collection de moulages du Musée des Monuments français, de sa restauration et de son redéploiement.

Elle a été commissaire de nombreuses expositions (Musée de la Musique, Musée d'Orsay, Galeries nationales du Grand Palais, The Metropolitan Museum of Art, Musée Fabre, The Getty Museum, Fondation Thyssen, Musée Eugène Delacroix, Musée du Louvre) et a collaboré à de très nombreux catalogues et ouvrages.

Elle enseigne à l'École du Louvre et à l'École d'Affaires Publiques de Sciences Po.

Vincent Lepinay - associate professor à Sciences Po et chercheur au Médialab et au département de sociologie

Avant de rejoindre Sciences Po, il était assistant professor au MIT en Science, Technology and Society et professeur à l'Université Européenne à Saint-Pétersbourg et directeur du Centre en Science Technology and Society. Il est l'auteur de Codes of Finance (Princeton, 2011) et le co-auteur avec Bruno Latour de The Science of Passionate Interests (2010, Prickly Paradigm Press).

Il finit actuellement un livre sur le musée de l'Ermitage de Saint-Petersbourg - Past Perfect. The tense of Hermitage memories (Columbia, 2017) et un livre sur les programmeurs russes - From Russia with Codes (Cambridge, 2017 avec Mario Biagioli). Il travaille à une étude d'histoire de l'insider trading aux USA – Too Much Information (Columbia, 2018).

Nous contacter

Vous pouvez nous contacter par courriel.

Administration publique

Objectifs et débouchés

La spécialité administration publique se propose de doter les étudiants des connaissances fondamentales en droit public, en finances publiques et en questions sociales ou européennes ainsi que des compétences pratiques indispensables leur permettant, dès l'obtention de leur diplôme, d'exercer des responsabilités opérationnelles de haut niveau au sein des administrations nationales, territoriales et hospitalières.

Cette spécialité est donc destinée aux étudiants souhaitant intégrer ces fonctions publiques par la voie des concours tels que l'ENA, l'INET, l'Assemblée nationale et le Sénat, le quai d'Orsay ainsi qu'aux étudiants souhaitant travailler au sein d'entreprises privées pour lesquelles l'articulation, la coopération et l'interaction avec la sphère publique jouent un rôle structurant.

Maquettes 2016-2018

Master politiques publiques :

Master affaires européennes : les maquettes seront disponibles pour la rentrée 2017.

Maquettes 2015-2017

Conseiller scientifique

Bernard Stirn - Président de la section du contentieux du Conseil d'État. 

Licencié en droit, diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris, ancien élève de l'ENA, Bernard Stirn est nommé auditeur au Conseil d'État en 1976. Commissaire du gouvernement, secrétaire général du Conseil d'État, président de la 7ème sous section du Conseil d'État, président adjoint de la section du contentieux, Bernard Stirn a également exercé des fonctions à l'extérieur du Conseil d'État : directeur du cabinet du secrétaire d'État auprès de l'Education Nationale (1983-1984), rapporteur adjoint auprès du Conseil Constitutionnel (1986-1991), Bernard Stirn est professeur à l'Institut d'études politiques de Paris depuis 1985 et président du conseil d'administration de l'Opéra National de Paris depuis 2001.

Nous contacter

Vous pouvez nous contacter par courriel.