Résumé de la thèse de Sonia Planson

La diversité culturelle comme ressource dans le système scolaire : comparaison France / Etats-Unis
Dir. Philippe Coulangeon

Dans le cadre de cette thèse, on cherche à étudier la relation entre les activités extra-scolaires et les performances et trajectoires scolaires d’élèves, selon leur origine migratoire ou leur ethnicité. Cela est l’occasion de s’intéresser à la place que réserve l’institution scolaire, supposée être le vecteur d’une culture légitime, à des activités de loisirs et pratiques culturelles reflétant la diversité de son public. En effet, les écoles ont évolué de ce point de vue, au gré de politiques publiques et réformes successives, mais elles diffèrent également en fonction d’initiatives locales liées notamment au public accueilli. Il s’agit donc de prendre en compte les variations et inégalités entre les écoles dans leurs interactions avec les autres principales sphères de socialisation des élèves : famille et groupe de pairs. D’une part, la famille peut être le lieu de transmission d’une culture minoritaire ou immigrée, selon différents modes de transmission qui ont un effet sur le rapport à l’école de l’enfant. D’autre part, le groupe de pairs est le lieu de socialisation à une culture juvénile minoritaire dont l’interaction avec les cultures familiale et scolaire peut être étudiée.

Un double terrain avec les Etats-Unis permettra une comparaison pertinente avec un système scolaire où le rapport à l’extra-scolaire est différent, et où le rapport aux minorités ethniques et à leurs cultures offre un contraste intéressant avec la France.

La méthodologie sera mixte : un traitement statistique de données de la DEPP (pour la France) permet d’explorer le lien entre activités et trajectoires scolaires, et sera complété par une enquête qualitative dans les écoles et des familles.


Article mis à jour le 21-11-2016