Mesurer l'homogamie...

Milan Bouchet-Valat
  • Photo : Simon, "Secret" (CC BY-NC-ND 2.0)Photo : Simon, "Secret" (CC BY-NC-ND 2.0)
  • Milan Boucher-Valat, 2015. Analyse des correspondances sur table incomplèteMilan Boucher-Valat, 2015. Analyse des correspondances sur table incomplète

 

Milan Bouchet-Valat mène sa recherche doctorale L’homogamie : nouvelles approches temporelles, longitudinales et comparatives d’un sujet classique, sous la direction de Louis-André Vallet (CNRS).

 Milan Bouchet-Valat (OSC, INED)

Dernières publications sur ce thème :

  • « L’analyse statistique des tables de contingence carrées - L’homogamie socioprofessionnelle en France - I. L’analyse des correspondances », Bulletin de Méthodologie Sociologique, vol. 125, n° 1, p. 65-88, 2015.

    Technique puissante pour résumer la structure de l’association observée dans une table de contingence (aussi appelée tri croisé), l’analyse factorielle des correspondances (AFC) est bien connue des sociologues. En revanche, des méthodes dérivées de l’AFC, ou d’utilisation similaire, présentant des propriétés supérieures, sont restées jusqu’ici d’usage confidentiel en France : l’AFC sur table incomplète et les modèles logmultiplicatifs d’association. Ce premier article recourt à l’AFC classique ainsi qu’à l’AFC sur table incomplète pour étudier une table d’homogamie socioprofessionnelle (fondée sur les catégories socioprofessionnelles à deux chiffres des conjoints) issue des enquêtes Emploi de l’INSEE conduites entre 2003 et 2010. Il montre l’intérêt de donner un statut particulier aux couples endogames (dans lesquels les conjoints appartiennent exactement au même groupe), de manière à mieux représenter l’espace social.

      Consulter l'article sur le portail SAGE - Télécharger le Code R et les données source (.zip)

Dans la presse...