La réanalyse d'entretiens : enjeux potentiels et défis

METSEM #15
Jeudi 21 juin, 10h-12h
  • Photo : archivage d'enquêtes à l'OSCPhoto : archivage d'enquêtes à l'OSC

METSEM #15
SEMINAIRE DE METHODOLOGIE

Anja Thomas
Docteure associée au CERI, chargée d'enseignement à Sciences Po

Anja Thomas

La réanalyse d'entretiens : enjeux potentiels et défis

Jeudi 21 juin 2018 de 10h à 12h, 98 rue de l'Université, Paris 7e, salle Percheron
Inscription obligatoire en suivant ce lien

La réanalyse de données qualitatives, notamment d’entretiens, est une pratique de recherche assez récente en France. Il s’agit d’une méthode qui demande au chercheur un travail important de (re)contextualisation des processus de production des données et de réanalyse. Elle demande également un travail méticuleux de la part de ceux qui participent à la conservation d’une enquête.
Mais la réanalyse de données qualitatives présente aussi un potentiel de recherche fort. Elle permet de dédier un temps supplémentaire à l’analyse de corpus de données encore sous-exploitées et fournit la possibilité de s’approcher d’objets de recherche souvent inatteignables, notamment par comparaisons diachroniques.
Pour sa recherche doctorale "The ‘European Integration Paradox’ Comparing EU Practice and Discourse on the Role of Parliaments in the EU in the Assemblée nationale and the Bundestag Across Time", Anja Thomas a utilisé une partie des entretiens d’une enquête auprès de parlementaires français réalisée par Olivier Rozenberg entre 1998 et 2003, et conservée dans la base de données BeQuali du CDSP
Cet accès lui a permis d’effectuer une comparaison avec des entretiens plus récents et d’étudier l’évolution dans le temps du sens que donnaient les députés à leur travail de suivi des affaires européennes.

Elle parlera de son expérience en présentant les étapes de cette recherche et les difficultés rencontrées.  L’objectif est d’amorcer le débat avec les participants sur les enjeux, potentiels et défis de cette nouvelle méthode.