Des enseignants d'élite ?

Sociologie des professeurs des classes préparatoires aux grandes écoles
Jacques-Benoît Rauscher - Edition du Cerf, 2019
  • Image EQRoy, Lycée Saint-Louis (accueille uniquement des classes préparatoires)Image EQRoy, Lycée Saint-Louis (accueille uniquement des classes préparatoires)

Des enseignants d'élite ?

Jacques-Benoît Rauscher
2019, Les Éditions du Cerf
ISBN 978-2-204-13484-2

Des enseignants d'élite ? Editions du Cerf, 2019    Jacques-Benoît Rauscher
Après son essai paru en 2019 aux Presses de Sciences Po « L'Église catholique est-elle anticapitaliste ? », Jacques-Benoît Rauscher publie un ouvrage consacré à une profession peu étudiée, à l'exception d'un article puis d'un ouvrage de Pierre Bourdieu en 1981 : celle des professeurs des classes préparatoires aux grandes écoles.

Les CPGE sont placées en France au centre d'une "charte" de formation des élites qui leur donne le droit et la mission de consacrer l'excellence scolaire dans un système éducatif tout entier orienté vers la "distillation d'une fraction en élite". 

Ces professeurs ont un rôle central dans la sélection et la socialisation des élites en gestation... mais sont-ils pour autant des enseignants d'élite, c'est à dire, d'un point de vue sociologique dotés de 3 caractéristiques : faire partie des meilleurs - de l'excellence -, avoir une position sociale prééminente et enfin, avoir une légitimité acquise et reconnue ? 

Plusieurs méthodes de recherche ont été déployées par l'auteur. 70 entretiens semi-directifs ont été menés auprès de professeurs en exercice dans plusieurs régions. D'autres types d'intervenants ont été interrogés : syndicalistes, inspecteurs... Un volet quantitatif à partir de données de la DEPP et d'un questionnaire envoyé à tous les établissements à CPGE de France a complété le dispositif (823 réponses). 

Au final, 3 résultats saillants sont présentés : ces professeurs constituent un groupe à part dans l'enseignement secondaire ; ils forment un groupe pluriel, beaucoup plus divers qu'attendu ; ils font preuve d'un rapport original au changement, caractéristique qui les distingue vraiment des comportements observés chez les enseignants du secondaire. La manière dont les professeurs en CPGE se représentent leur statut, en lien avec leur parcours, est une clé heuristique pour comprendre et caractériser ce groupe marginal en terme d'effectifs dans l'Éducation nationale.

Jacque-Benoît Rauscher a préparé sa thèse de doctorat à l'OSC, sous la direction de Agnès van Zanten, et l'a soutenu, à Sciences Po en 2010. Il est également agrégé en sciences économiques et sociales. Prêtre de l'ordre dominicain, il travaille aujourd'hui à l'Université de Fribourg - Département de Théologie morale et d'Éthique où il prépare un doctorat en théologie.