L'inversion de l'hypergamie féminine au fil des cohortes en France

Des femmes plus diplômées, moins célibataires
Milan Bouchet-Valat - Revue Population
  • Housekeeping, Photo Olivier Wagner (CC BY-NC)Housekeeping, Photo Olivier Wagner (CC BY-NC)

L’hypergamie féminine, définie comme la propension des individus à former des couples au sein desquels la femme se trouve en infériorité par rapport à l’homme, est un phénomène largement observé. Cet article analyse la formation des premières unions à l’aide de l’enquête étude de l’histoire familiale 1999. Les couples dans lesquels la femme est plus diplômée que son conjoint sont plus fréquents que le cas inverse en France depuis les cohortes nées à la fin des années 1950.