Du code dans ma thèse

METSEM # Séminaire de méthodologie
Jeudi 19 septembre 2019 à 10h
  • Image Ms Lotus Bua via ShutterstockImage Ms Lotus Bua via Shutterstock

METSEM #24
SEMINAIRE DE METHODOLOGIE

Du code dans ma thèse...

Salle Annick Percheron, 98 rue de l'Université, Paris 7e (10h-12h)

Lien d'inscription (gratuite)

Le lien intime entre recherche, méthodes et outils s'organise le plus souvent en équipes où collaborent chercheurs et ingénieurs de recherche, qu'il s'agisse d'appliquer une méthode existante ou d'en développer de nouvelles. Quelle forme prend ce lien dans le cadre d'un doctorat en sciences humaines et sociale ? Si la formation méthodologique encourage l'usage de logiciels existants, la pratique du développement informatique se démocratise et les doctorants sont de plus en plus souvent amenés à développer leurs propres outils de recherche. Le recours à ces développements spécifiques conduit à repenser la place de la programmation dans le travail de doctorat -et plus généralement de recherche- et à questionner le lien entre le code, son auteur et sa recherche. A la fois chercheurs et promoteurs de leur propres outils/méthodes, les doctorant.e.s sont directement confronté.e.s à cette question fondamentale de la recherche méthodologique.

3 doctorant.e.s de disciplines différentes présentent dans ce METSEM leur pratique de développement informatique et mettent en perspective la dichotomie des rôles ingénieur-chercheur dans le travail de recherche.

  • Florence Ecormier-Nocca, doctorante au Centre d'études européennes et de politique comparée (CEE) de Sciences Po. Elle réalise une thèse en science politique et machine learning sous la direction de Nicolas Sauger (CEE) et de Mohamed Nadif (LIPADE, Université Paris Descartes). Elle y explore la diversité idéologique des députés d'un même parti politique à partir de leur activité sur Twitter. Cette recherche est mene en Espagne, en France et au Royaume-Uni.
  • Robin de Mourat est designer de recherche au médialab et prépare une thèse de doctorat en Arts & Design portant sur les formats de la publication en sciences humaines et sociales à l’Université Rennes 2, sous la supervision de Nicolas Thély et de Donato Ricci.
  • Guillaume Levrier est doctorant au CEVIPOF de Sciences Po. Sa thèse porte sur les enjeux institutionnels de l’édition du génome sous la direction de Virginie Tournay, et s’inscrit dans le projet ANR ComIngGen.

Retrouvez les podcasts des séances passées du séminaire sur notre carnet : metsem.hypotheses.org
METSEM est organisé par le Centre de données socio-politiques (CDSP), le Centre d’études politiques (CEVIPOF), le Médialab, l'Observatoire sociologique du changement (OSC) et la Chaire USPC de recherche sur les comportements politiques.

Recherches francophones sur l’intersexuation : état des lieux

Journée d'étude internationale
24 septembre, EHESS, Paris
  • Image Larisa Rudenko, via ShutterstockImage Larisa Rudenko, via Shutterstock

Journée d’étude internationale

Recherches francophones sur l’intersexuation : état des lieux

24 septembre 2019, Amphithéâtre F. Furet, EHESS, 105 Bd Raspail, Paris

Journée organisée par le RéFRI (Réseau Francophone de recherche sur l’intersexuation)
avec le soutien du CERMES3, du GIS Genre, de l’INED, du LEGS,
et de 2 laboratoires de Sciences Po : LIEPP et OSC

Téléchargez le programme complet

9h15-9h30 : Ouverture
● Mot de bienvenue et enjeux pour le LEGS et les études de genre et de sexualité, par Eric Fassin (Paris 8/Legs)
● Présentation du Réseau francophone de recherche sur l’intersexuation, de ses enjeux et de la journée, par Loé Petit (Paris 8/Legs)

9h30-10h15 : Conférence inaugurale : Janik Bastien Charlebois (UQAM)
'Ils ne savent pas de quoi ils parlent' : Ressources épistémologiques et attribution de crédibilité entre professionnels médicaux et personnes intersexes

10h30-11h30 : Panel "I am a woman and I am fast" : sport et intersexuation, des vestiaires de collège aux classifications olympiques » - Modération : Eva Rodriguez (CRESSPA)
● Anaïs Bohuon (UFR STAPS de Paris-Sud (Laboratoire CIAMS), Performance sportive et bicatégorisation sexuée : la question de l'avantage physique "indu"
● Lucie-Ray Pallesi (Paris-Sud), Alison Hernandez et Eline Le Gall du Master EGAL'APS (Lyon 1), Expérience sportive des personnes présentant des variations du développement sexuel en France aujourd'hui : premiers résultats d'une enquête quantitative exploratoire

11h30-12h30 : Panel « Grandir intersexe : perspectives des parents, parcours des enfants » - Modération : Mathieu Trachman (INED)
● Gaëlle Larrieu (Sciences Po Paris/OSC), Expériences des parents de personnes ayant des variations du développement sexuel
● Loé Petit (Paris 8/Legs), Se dire intersexe : parcours collectifs et individuels

13h30-14h45 : Panel « Perspectives médicales I : des approches historiques aux enjeux contemporains » - Modération : Blaise Meyrat (CHUV)
● Muriel Salle (Lyon 1), De l’hermaphrodisme à l’intersexuation : que font les questions intersexes à la pensée médicale de la différence des sexes ?
● Michal Raz (EHESS/cermes3), Régulation et normalisation prénatales de l’intersexuation : une histoire française
● Paula Sandrine Machado (UQAM), Intersexualidades e negociações técnico-políticas no Sul do Brasil (avec interprétation) 1

14h45-16h : Panel « Perspectives médicales II : données, avancées et résistances » - Modération : Janik Bastien Charlebois (UQAM)
● Deborah Abate (co-fondatrice d'InterAction Suisse), L'émergence de l'école de Lausanne, avancées et résistances
● Benjamin Moron-Puech (Université Panthéon-Assas/GISS-Alter Corpus), Documenter les pratiques mutilantes via les procès et les données de santé. 1er bilan d’un projet GIS Institut du genre
● Raphaël Albospeyre Thibeau (EHESS/Cermes3), Doutes et dilemmes entourant les chirurgies génitales précoces : pratiques réflexives des médecins du développement sexuel atypique dans un champ controversé

16h-16h15 : Pause-café 16h15-17h30 : Panel « Le traitement médiatique des questions intersexes, représentations, langage, pratiques militantes » - Modération : Noémie Marignier (Paris 13/Pléiade, Paris 3/Clesthia)
● Christèle Fraïssé (UBO/LP3C), Représentations médiatiques de l’intersexuation
● Activistes du Collectif Intersexes et Allié.e.s - OII France, Pratiques médiatiques des activistes intersexes : rapports de pouvoir et choix stratégiques

17h30 : Présentation du film « Ni d’Eve ni d’Adam, une histoire intersexe », Michal Raz (EHESS/cermes3) puis projection du film de Floriane Devigne, en présence de la réalisatrice (sous réserve) et de protagonistes du film.

Comité d’organisation : Loé Petit (Paris 8/Legs), Michal Raz (EHESS/cermes3), Éric Fassin (Paris 8/Legs), Mathieu Trachman (INED/Iris)

Contact: reseau.refri@gmail.com Réfri (logo)

Experimental methods in social stratification

Workshop
LIEPP, 26 - 27 septembre 2019
  • Image Sangoiri, via ShutterstockImage Sangoiri, via Shutterstock

Le Laboratoire Interdisciplinaire d'Évaluation des Politiques Publiques (LIEPP)
a le plaisir de vous inviter au

‘Experimental methods in social stratification research’ workshop

26 et 27 septembre 2019

LIEPP - 254, boulevard Saint Germain

Inscription (par session)

 Programme

26 septembre 2019

  • 14.00-14.30: WELCOME
  • 14.30-17.00: INEQUALITIES IN PRIMARY AND SECONDARY EDUCATION 

- C. Barone, Sciences Po (with E. Chambuleyron, R. Vonnak, G. Assirelli), The impact of shared book reading interventions on children’s skills: a meta-analysis of randomised experiments 

- T. Gerosa, University of Milan Bicocca (with G. Argentin, G. Assirelli, and M. Moscatelli), The impact of relational and collaboration skills on teachers' effectiveness: results from a large scale randomized controlled trial

- T. Keller, TÁRKI Social Research, Big Fish at Little Desks: A Large Randomized Field Experiment for Peer Effects on Students’ Academic Self-Concept

- E. Huillery, Université de Paris Dauphine (with Y. Algan, A. Bouguen, C. Chevallier), The impact of a large-Scale mindset intervention on school outcomes: experimental evidence from France

  • 17.00-18.00: COFFEE BREAK & OPEN DISCUSSION ON OPPORTUNITIES FOR COLLABORATIONS & JOINT PROJECTS  

27 septembre 2019

  • 9.30-11.30: INEQUALITIES IN HIGHER EDUCATION

- Melinda Erdmann & Irena Pietrzyk, WZB, Does extensive guidance counseling of high school students reduce social inequalities in their intention to study? 

- B. Compet, LMU Munich, Why women choose 'female‘ fields of study. Analysing mechanisms behind horizontal sex segregation with survey experiments

- E. Herbaut, Sciences Po (with K. Geven), What works to reduce inequalities in Higher Education ? A systematic review of the (Quasi-)Experimental literature on outreach and financial aid

  • 11.30-11.40: COFFEE BREAK
  • 11.40-13.00: INEQUALITIES IN ACADEMIC RESEARCH 

- N. Kulic & K. Gërxhani , European University Institute (with F. Liechti), Gender bias in academic promotions, myth or reality? Evidence from a factorial survey experiment

- A. Rusconi, H. Solga, WZB, Appointment standards for professors in international and disciplinary comparison

  • 13.00-14.00: LUNCH
  • 14.00-16.00: LABOUR MARKET INEQUALITIES 

- G. Birkelund, University of Oslo (with B. Lancee, E. Larsen, J. Polavieja, J. Radl, R. Yemane), Do employers discriminate by gender? Evidence from six comparative cross-national harmonized field experiments

- V. Di Stasio, Utrecht University, Free to move, free to work? The employment opportunities of European migrants across Europe 

- B. Vicari, IAB (with M. Abraham), When do employers accept occupational mismatches?  A vignette study on German employers’ selection behaviour

Programme complet

Soutien à Fariba Adelkhah

  • Adelkhah Fariba  (Image Thomas Arrivé / Sciences Po)Adelkhah Fariba (Image Thomas Arrivé / Sciences Po)

Nous avons été choqués d’apprendre l’arrestation de notre collègue Fariba Adelkhah en Iran et sa détention depuis apparemment plusieurs semaines, sans possibilité de contact avec les autorités françaises.

Fariba Adelkhah, anthropologue et directrice de recherche à Sciences Po, rattachée au Centre de recherches internationales (CERI) depuis 1993, est une spécialiste de la société iranienne. Elle a publié de nombreux ouvrages, notamment sur la question de la modernité (Etre moderne en Iran, Karthala, 1998, réédité et traduit en plusieurs langues). Elle a également travaillé sur l’Afghanistan, entre autres sur le sujet de l’espace public. Ses recherches en cours portent sur l’institution cléricale chiite et l’ont conduite, ces derniers mois, à mener un travail de terrain à Qom.

L’importance et l’originalité des travaux de Fariba Adelkhah ont été reconnues internationalement. Nous sommes fiers de compter une chercheuse de cette qualité dans notre communauté académique de Sciences Po. Son arrestation et sa détention prolongée constituent une atteinte aux droits fondamentaux de la personne et au libre exercice du métier universitaire.

Nous souhaitons transmettre à Fariba et à ses proches notre soutien chaleureux et notre vif espoir de sa libération rapide.

Les enseignants-chercheurs de Sciences Po


Pour porter à l'attention de tous les travaux de Fariba Adelkhah, nous présentons ci-dessous quelques-unes de ses publications.

The complexity of education policies and social inequality in school systems

Louis Volante (Brock University, CA)
Séminaire scientifique de l'OSC - 20 septembre 2019
  • Image Sharomka via ShutterstockImage Sharomka via Shutterstock

 Séminaire scientifique de l'OSC 2019-2020

98, rue de l'Université 75007 Paris - salle Annick Percheron

vendredi 20 septembre 2019 de 12h à 13h30

The complexity of education policies and social inequality
in school systems

Louis Volante (Brock University)

Socioeconomic inequality in academic achievement has become a key educational, economic, social, and political issue of the 21st century. Indeed, policymakers around the world are grappling with the persistent challenge of raising the academic attainment of disadvantaged student populations, and to narrow achievement gaps between this group and their more affluent peers.  Undoubtedly, enhanced educational outcomes – particularly for disadvantaged students – has important implications for student success and intergenerational mobility.

This presentation discusses key factors that influence the academic resiliency of students from low socioeconomic status (SES) family backgrounds. Particular attention will be devoted to discussing educational policies and practices for at-risk primary student populations that appear to ameliorate achievement gaps. Findings from a recent analysis of socioeconomic disadvantages within England, Germany, Italy, Spain, Netherlands, Sweden, Finland, United States, Canada, and Australia will be examined.

Louis Volante (Brock University) Louis Volante is Professor of Education at Brock University (Hamilton campus, Ontario, Canada). He is also Professorial Fellow at the United Nations University - MERIT (Maastricht), and President of the Canadian Educational Researchers’ Association (CERA/ACCÉ).
He is currently a Visiting Professor at UCL in Quantitative Social Science (QSS) / Department of Social Science.

Main research topics: education and public policy analysis; international assessments and the politics of education reform; metrics, performance monitoring, and education governance; migrant integration policies and education outcomes; social inequality in education.

Forthcoming book (october) - Previous book (2018)

Socioeconomic Inequality and Student Outcomes: Cross-National Trends, Policies, and Practices. Springer Press Immigrant Student Achievement and Education Policy: Cross-Cultural Approaches. Springer Press

 

 Register is mandatory for external audience (marie.ferrazzini@sciencespo.fr)