Résumé de la thèse de Marine Haddad

Trajectoires migratoires et positions sociales des ultramarins

Depuis 1848, Guadeloupéens, Martiniquais, Guyanais et Réunionnais naissent citoyens français. Depuis 1945, ils habitent des Départements d’Outremer, c’est-à-dire des espaces au statut égal à celui de tout département français mais dont l’appellation évoque une spécificité incluse dans la loi. Dès l’après-guerre, ces populations commencent à migrer vers la France métropolitaine.

Article updated on 12-01-2018