La croissance économique handicapée par les coûts de la violence

L'Amérique latine perd en moyenne 3,5% de croissance chaque année en raison des coûts associés à la violence. Un rapport récent de la BID innove au plan méthodologique pour prendre la mesure du coût global (social, secteur privé, gouvernements) engendré par la violence sous ses différentes formes. Le continent est nettement plus handicapé que d'autres régions du monde. L'Amérique centrale est particuièrement pénalisée.

  • Lire l'intégralité du rapport en suivant ce lien