Global peace index: peu de progrès

Le "Global peace index", qui mesure chaque année la paix dans le monde, repose sur trois groupes d'indicateurs: les conflits internes et internationaux, la sécurité et l'insécurité sociétale, et la militarisation.

En 2015, l'Amérique du sud a légèrement régressé, tandis que l'Amérique centrale a progressé. L'ensemble de l'Amérique latine demeure toutefois très mal classée, avec certains pays parmi les plus violents au monde (Venezuela, Colombie, Mexique).

C'est dans le domaine de l'insécurité que l'Amérique latine se singularise. Les cinq pays du monde avec les plus forts taux d'homicide sont dans la zone: Honduras, Venezuela, El Salvador, Guatemala et Jamaïque.

  • Consulter l'intégralité du rapport en suivant ce lien.