Femmes, vote et politique au Brésil

Dans la période de démocratisation qui suit la fin du gouvernement des militaires au Brésil, l'enracinement du Parti des Travailleurs, particulièrement à São Paulo, incarne cette volonté populaire de faire de la politique autrement. Ce parti offre davantage d'espace politique aux femmes et celles-ci réussiront à se faire élire à des postes-clés alors même que la Constitution de 1988 élargit les droits des travailleurs, des populations traditionnelles et des plus pauvres. L'ascension des femmes dans les instances politiques n'est cependant pas massive, elle reste le fait de quelques fortes personnalités dont la trajectoire souligne la relative plasticité de la société brésilienne, particulièrement dans sa plus grande ville où Erundina de Souza (1988-92), puis Marta Suplicy (2000-2004) seront élues maires. Ces victoires sont-elles le résultat d'une conjoncture exceptionnelle ou augurent-elles un réel changement durable ?

Pour télécharger le document, cliquez sur ce lien.