Cassation de treize députés municipaux à São Paulo

Le 19 octobre 2009, la justice électorale de São Paulo (à travers la décision du juge Aloísio Sérgio Rezende da Silveira) a cassé le mandat de treize des cinquante-cinq députés municipaux de la ville de São Paulo. Ils ont été déclarés coupables de captation illégale de ressources durant la campagne électorale de 2008.

Elus en octobre 2008 pour un mandat de quatre ans, treize députés de la ville de São Paulo (veredaores)ont été déclarés coupables de captation illégale de ressources durant la campagne électorale. Ils ont par ailleurs été déclarés inéligibles pour trois ans. D'après l'enquête du Ministère Public Electoral, ces députés auraient reçu des dons illégaux pour un montant total de 1,65 million de reais - soit près de 650.000 euros - de la part de l'Association Immobilière Brésilienne (avec des sommes allant de 50.000 à 200.000 reais par candidat). L'AIB fait partie du Secovi/SP, un syndicat d'habitation regroupant des entrepreneurs du secteur immobilier. Or les financements de campagnes électorales par des syndicats sont interdits par la loi électorale brésilienne.

Cette décision judiciaire vient fragiliser la base législative du maire de São Paulo, Gilberto Kassab (DEM) dont les treize députés faisaient partie : six sont du PSDB, quatre du DEM, et un du PV, un du PTB et un du PP. Si seuls treize députés ont été condamnés à São Paulo, l'AIB aurait participé en 2008 au financement de quarante quatre candidats dans plusieurs municipalités, pour un montant total de 4,43 millions de reais (source : Brasília Confidencial, 20 octobre 2009). Les députés incriminés ont toutefois déclaré qu'ils allaient faire un recours en appel contre cette décision.

 

Voici la liste des députés dont les mandats ont été cassés :

1. Adilson Amadeu (PTB)

2. Adolfo Quintas Neto (PSDB)

3. Carlos Alberto Bezerra Júnior (PSDB)

4. Carlos Apolinário (DEM)

5. Cláudio Roberto Barbosa de Souza (PSDB)

6. Dalton Silvano do Amaral (PSDB)

7. Domingos Odone Dissei (DEM)

8. Gilson Almeida Barreto (PSDB)

9. Marta Freire da Costa (DEM)

10. Paulo Sérgio Abou Anni (PV)

11. Ricardo Teixeira (PSDB)

12. Ushitaro Kamia (DEM)

13. Wadih Mutran (PP)

 

Pour accéder aux détails des décisions pour chacun d'entre eux (site du Tribunal Régional Electoral de São Paulo) , cliquez sur ce lien.