Hausse du chômage en Amérique latine

Selon le rapport de l'OIT sur l'emploi en Amérique latine en 2015, pour la première fois depuis 5 ans, le chômage est reparti à la hausse en 2015, passant de 6,2% à 6,7%. Il a toutefois baissé au Mexique (de 5% à 4,4%), augmenté légèrement en Amérique centrale (8,2% à 8,5%) et plus nettement en Amérique du sud (6,8% à 7,6%), principalement en raison des mauvais résultats du Brésil. Le chômage frappe en priorité les femmes et les jeunes.

Les Objectifs du millénaires inégalement atteints

L'Amérique latine a atteint un certain nombre d'objectifs du millénaire (pauvreté, faim, mortalité infantile...), mais certains pays accusent un retard, et dans certains domaines, des efforts restent à accomplir (gaz à effets de serre). La CEPAL fait un bilan actualisé pour les années 2000 - 2012 dans un rapport intitulé América latina y el Caribe, una mirada desde los objectivos de desarrollo del milenio.

Ecroulement des monnaies latino-américaines

Selon Bloomberg et JP Morgan les monnaies latinoaméricaines sont tombées à leur plus bas niveau depuis 22 ans. 

Baisse des cours des produits d'exportation

Dans la dernière livraison de son Estudio Económico de América Latina y el Caribe, la CEPAL met en perspective la médiocre croissance en Amérique latine (estimée à 0,5%), en fonction de facteurs nationaux et internationaux. Parmi ces derniers, la baisse des cours des principaux produits d'exportation a été plus rapide que prévu.

 

Fiscalité et inégalités: des progrès insuffisants

La CEPAL indique dans son dernier Panorama fiscal que l'Amérique latine a réalisé des progrès dans le domaine de la fiscalité progressive, mais les impôts directs et autres transferts n'ont toujours pas une grande capacité à réduire les inégalités de revenus. Les politiques fiscales ont un effet redistributif bien supérieur dans les pays de l'OCDE. 

  • Lire l'intégralité du rapport en suivant ce lien.

Normalisation des relations entre Cuba et les Etats-Unis

En annonçant le 17 décembre 2014 le rétablissement des relations diplomatiques avec Cuba, le président Obama a mis un terme à l'isolement du régime castriste qui durait depuis 1961. La guerre froide est bel et bien terminée dans ce continent.

Comment expliquer une telle décision et quelles en seront les conséquences?

Panorama de l'emploi en 2014

Le BIT lance une alerte

Dans sa livraison annuelle sur la situation de l'emploi en Amérique latine, le Bureau international du travail lance une alerte: le ralentissement de la croissance a privé le continent d'un million d'emplois supplémentaires potentiels en 2014. Le taux de chômage a continué à baisser, mais à un rythme plus lent. Si les prévisions de croissance molle se confirment, le taux de chômage devrait remonter, de 6,1% en 2014 à 6,5% en 2015. Il affectera en priorité les jeunes.

Le vieillissement de la population

La CELADE-Division de la population de la CEPAL a présenté un document exceptionnel lors de la première réunion du bureau de la Conférence régionale sur la population et le développement en Amérique latine et dans la Caraïbe, qui s'est tenue les 12-14 novembre 2014 à Santiago. Ce document, intitulé "La nueva era demográfica en América latina y el Caribe. La hora de la igualdad según el reloj poblacional" fait un point très complet sur les évolutions démographiques du continent et leur impact économique. 

Progrès du commerce intra-régional

Le rapport 2014 de la CEPAL sur l'insertion internationale de l'Amérique latine fait état d'un progrès du commerce inter-régional, surtout si l'on exclut le Mexique, dont le commerce extérieur se réalise à 80% avec les Etats-Unis et le Canada. Les pays d'Amérique latine échangent essentiellement des produits manufacturés. Toutefois, à la différence de l'Asie, ce commerce porte sur des produits finis et non des biens intermédiaires qui pourraient consolider des chaînes de valeur. La CEPAL prone une intégration productive.

Les prévisions du FMI 2014-2015

Dans ses Perspectives économiques pour les Amériques, le FMI distingue trois groupes de pays: les économies financièrement intégrées, les pays exportateurs de matière première, et l'Amérique centrale et République Dominicaine. Les prévisions de croissance et d'inflation pour le deuxième groupe sont sombres.