Elecciones en el Perú: un final de fotografía

A poco más de una semana de las elecciones, cinco candidatos aparecen con oportunidades de pasar a la segunda vuelta. El diario El Comercio publicó el martes 29 de marzo en su página web el video de una entrevista de Alfredo Torres, presidente ejecutivo de la empresa encuestadora Ipsos-Apoyo. Este último precisa que según la última encuesta realizada por la empresa que dirige, habría un empate técnico entre tres candidatos en el primer puesto, y que los dos candidatos que los siguen tienen también chances de pasar a segunda vuelta.

Elections au Pérou, derniers sondages avant le scrutin du 10 avril 2011

Ollanta Humala en tête des sondages, remontée de Keiko Fujimori et forte percée de PPK

Le Parlement andin : une élection « oubliée »

Le 10 avril 2011 se dérouleront trois élections au Pérou : présidentielle, législative et andine. Si les deux premières font la une des journaux depuis plusieurs semaines, la troisième attire peu l'attention des médias et des électeurs. De fait, peu nombreux sont les péruviens à connaître l'existence de la Communauté Andine (CAN) et encore moins de son Parlement. Pourtant, l'organe délibératif de ce processus d'intégration régionale qui regroupe la Bolivie, la Colombie, l'Equateur et le Pérou, existe depuis plus de vingt ans.

Perú: rumbo a las elecciones presidenciales

Once serán los candidatos a la presidencia de la república. Este número todavía elevado de candidatos contrasta con los veinte candidatos que intentaron conquistar la presidencia en las pasadas elecciones (2006).

Alain Labrousse sur le trafic de drogues en Amérique du Sud, octobre 2010.

Réalisée par Gustavo Pastor et Claire-Sophie Dagnan.

Pérou. Les configurations partisanes au prisme des élections (2010-2011)

«Je revendique pour tous les peuples ce que j'offre au mien: élections libres et régulières ; presse libre ; indépendance des pouvoirs et aucun caudillisme personnalisé, c'est antidémocratique » (Alan García Pérez, président de la République du Pérou)[1]

Les suites du conflit de Bagua: abrogation des décrets

Ecrit le 18 juin 2009

Suite à une visite du premier ministre, Simon Yehuve, dans la Selva centrale à San Ramon, lundi dernier, le pouvoir exécutif a décidé d'abroger les décrets législatifs 1090 et 1067. L'abrogation doit aujourd'hui, jeudi 18 juin, être légiférée au Congrès. L'Union Nationale, parti conservateur de l'opposition, veut contraindre l'abrogation des textes à la démission du premier ministre. Face à la multiplication des mobilisations depuis le massacre de Bagua, le gouvernement a dû reculer.

Mobilisations des communautés indigènes de l’Amazonie au Pérou : Pourquoi le massacre de Bagua?

Ecrit le 15 juin 2009

Vendredi 5 juin, la confrontation entre les communautés indigènes de l’Amazonie et le gouvernement s’est achevée dans un bain de sang à Bagua, ville de la province de l’Amazonas au nord est du pays. Depuis plus de deux mois, les indigènes, soutenus par les gouvernements locaux et régionaux, bloquaient les routes afin de pousser le parlement à abroger une série de décrets législatifs qui entre en contradiction avec leur droit constitutionnel et la protection de l’environnement.

Pierre Salama (Paris XIII) sur la crise financière, mai 2009.

Réalisée par Gustavo Pastor et Israel Ayala.