Sciences Po awarded Quality Label for French as a Foreign Language

Sciences Po has been awarded the Qualité Français langue étrangère label (Quality Label for French as a Foreign Language), attaining the maximum score of three stars. Sciences Po has been attributed this label for the quality of its teaching of French as a foreign language, the professionalism and commitment of the teachers and staff, and the conditions in which the students are taught.
 
With a student community composed of 47% internationals, Sciences Po attributes great importance to the teaching of French as a foreign language. The quality of its language teaching plays a significant role in the academic success of students and their integration into the Sciences Po community.  
 
The French as a foreign language courses provided by the language department at the Paris campus attract around 1,200 students of 95 different nationalities each year. The courses are aimed at students of the general curriculum, dual degree students, and exchange students.
 
Each year during the months of June and July, the Summer School receives several hundred students from more than 50 different countries. Its French language track offers six levels of study, from beginner to the most advanced.
 
Awarded conjointly by the Ministry of Education, the Ministry of Foreign Affairs and the Ministry of Culture, the Quality Label for French as a Foreign Language is a guarantee of excellence for institutions that promote the teaching of French abroad such as diplomatic and consular networks and the Campus France agency.
 
Related links

 

"Il manque un débat de fond pour savoir ce qui est acceptable pour un candidat"

“Renouvellement”, “éthique”, “système”... jusqu'au second tour de la présidentielle, les étudiants internationaux du Collège universitaire (le 1er cycle de Sciences Po) prennent la parole dans Paris Match sur un mot qui compte pour eux en politique. Lukas Hochscheidt, 19 ans, étudiant allemand en double diplôme avec la Freie Universität Berlin sur le campus de Nancy a choisi de commenter le mot “éthique”. Il nous explique pourquoi.

Lire la suite
Présidentielle : tracts & slogans collector

Présidentielle : tracts & slogans collector

Professions de foi, bulletins de vote, affiches officielles... ou officieuses, autocollants et tracts pour... ou contre. Depuis sa création en 1960, le Centre de recherches politiques de Sciences Po (CEVIPOF) collecte les documents se rapportant aux élections françaises. Après avoir publié les fonds consacrés aux élections législatives, le CEVIPOF et la bibliothèque de Sciences Po rendent accessible le fonds présidentiel, soit plus d'un millier de documents collectés entre 1965 et 2012 au cours de 9 campagnes présidentielles ! Best-of en diaporama.

Lire la suite
La Boussole présidentielle : une arme contre l’indécision

La Boussole présidentielle : une arme contre l’indécision

Dans cette campagne où le débat de fond a bien souvent fait les frais des révélations sur les affaires, la Boussole présidentielle mise au point par le Centre de recherches politiques de Sciences Po (Cevipof), en partenariat avec 20 Minutes, a déjà aidé plus d’un million de citoyens à retrouver le cap. Un outil scientifique et civique qui replace les programmes au centre du jeu. Explications avec Thomas Vitiello, doctorant au Cevipof, qui travaille sur l’outil depuis 2012.

Lire la suite
Quand la bande dessinée raconte l’Histoire

Quand la bande dessinée raconte l’Histoire

Depuis quelques années, la bande dessinée a gagné ses lettres de noblesse, au point de devenir un objet de recherche en soi. Isabelle Delorme, qui vient de soutenir sa thèse au Centre d’histoire de Sciences Po, s’intéresse à ce qu’elle nomme « les récits mémoriels historiques en bande dessinée », des ouvrages dans lesquels les auteurs croisent histoire familiale et grande Histoire, tel le célèbre Persepolis de Marjane Satrapi. Qu’apporte l’étude de la bande dessinée à la recherche ? Réponse d’une chercheuse passionnée par son sujet.

Lire la suite
“L’humanitaire est un outil de la diplomatie”

“L’humanitaire est un outil de la diplomatie”

Notre Prof. de cette semaine n’est pas que « prof », il est « french doctor ». Afghanistan, Kosovo, Haïti... pendant des années, Frédéric Tissot a parcouru le monde pour sauver des vies. Mais notre prof' de cette semaine n’est pas que “french doctor”, il est également diplomate. Passionné par la culture kurde, il fut longtemps Consul général de France dans le Kurdistan iranien. Aujourd’hui, cet homme aux multiples vies enseigne les questions humanitaires aux étudiants de l’École des affaires internationales de Sciences Po. Qu’est-ce que le droit d’ingérence ? En quoi se distingue-t-il du devoir d’assistance ? Croisant les questions éthiques et une approche réaliste et pragmatique grâce à sa fine connaissance du terrain, il interroge le rôle de l’humanitaire et ses liens avec la diplomatie.

Lire la suite
Comment faire adopter la loi Macron au Parlement ?

Comment faire adopter la loi Macron au Parlement ?

Comment faire adopter la loi Macron au Parlement ? Lancer l’initiative French Tech ? Légiférer sur la congélation des ovocytes ? Toutes ces problématiques sont abordées de manière concrète dans des cours un peu à part à Sciences Po : les études de cas. Parties intégrantes du cursus des étudiants en deuxième année de l’École d’affaires publiques, les études de cas permettent aux étudiants d'appréhender les différentes facettes d’un cas réel et concret à l'aide de jeux de rôles, de mises en perspectives et de simulations. Ou comment aborder les enjeux cruciaux d'une action publique en se mettant à la place de ses acteurs... Explications en vidéo.

Lire la suite
Les charmes discrets de la diplomatie

Les charmes discrets de la diplomatie

Dans son dernier ouvrage, Ethnographie du Quai d'Orsay. Les pratiques des diplomates français, Christian Lequesne, chercheur au Centre de recherches internationales de Sciences Po (CERI), fait le tableau des us et coutumes de nos diplomates. Des négociations de haute volée à l’ONU en passant par les échanges informels petits fours à la main, il dresse des portraits vivants des hommes et des femmes qui représentent la France à l’étranger. Interview.

Lire la suite

"Raconter d’où part l’imaginaire"

Le 7 avril dernier, Jean-Charles de Castelbajac était en masterclass à Sciences Po. Le célèbre créateur de mode, connu entre autres pour son style bigarré et ses robes excentriques (il a habillé notamment Rihanna et Lady Gaga), intervenait dans le cadre des “Rendez-vous de la création”, une nouvelle série de masterclasses initiée par l’Ecole du management et de l’innovation de Sciences Po.

Lire la suite