Prepare for your move to France

Finding accommodation is a key step to take care of before arriving at Sciences Po. Given the urban locations of each of the seven Sciences Po campuses, various options are available. Below are general descriptions of the options available, as well as links to information specific to each campus. It is recommended that students act swiftly and find a place to stay well in advance of their arrival. 

New students preparing for their arrival to Sciences Po are encouraged to visit the following website.

Student Residences

Sciences Po does not offer on-campus housing. However, there are residences designated for students around most campuses, in which students can rent out a small studio or an apartment. These are popular given their convenience: they are often close to campus, include many amenities, and offer a chance for students to get to know each other. These residences are owned by agencies and have a manager on site. 

Apartments

Private residences are available as well. Students can choose furnished or unfurnished apartments, and may choose to live alone or share a flat with other students. Private residences are oftentimes cheaper than student residences, even when accounting for gas and electricity costs, and more spacious. In addition, the administration on campus may have a list of offers and landlords or agencies to contact to find a place; otherwise, you may do an independent search. Oftentimes, first year students will take the apartments previously rented to second year students. 

Homestay

Another option is to rent out a single room & bathroom from a local resident. Students would have the opportunity to live with French residents, which may prove to be a cheaper option. While there may be less privacy, students would be able to be more immersed in the French language and culture. In addition, there are organizations, such as Welcome2France, that can help arrange this sort of accommodation and put students in touch with French families.

Housing information for each campus

Dijon

Le Havre

Menton

Nancy 

Paris 

Poitiers

Reims

Repenser les civilisations

Repenser les civilisations

Cet été, la librairie de Sciences Po vous fait partager sa bibliothèque idéale. Du roman au manuel pratique, en passant par la bande dessinée, une sélection de livres pour mieux comprendre le monde ! Cette semaine, Effondrement, un essai de Jared Diamond qui explore la question de la disparition (et de la survie) des sociétés.

Lire la suite
Sciences Po : des diplômés très demandés

Sciences Po : des diplômés très demandés

D’après notre dernière enquête d’insertion professionnelle portant sur la promotion 2015, nos diplômés s’insèrent toujours aussi aisément sur le marché du travail. 91% de ceux qui ont choisi d’entrer dans la vie active ont ainsi un emploi un an après leur diplôme. A 71%, ils travaillent dans le privé et, à 35%, hors de France. Découvrez tous les résultats de notre enquête !

Lire la suite
Rétro #1

Rétro #1 "Welcome Refugees : reprendre son destin en main"

Tout au long de l’été, nous vous proposons de revivre des moments forts de l’année universitaire 2016-2017. Aujourd’hui, retour sur une histoire de transmission. Un passage entre les étudiants, les professeurs, la direction et les salariés de Sciences Po, tous volontaires, et d’autres jeunes réfugiés des pays en crise et en guerre. Avec ce pari : donner un accès aux connaissances pour reprendre son destin en main. C’était en septembre 2016 : Sciences Po accueillait sa deuxième promotion d’étudiants réfugiés.

Lire la suite

Images à l’appui

Images à l’appui

À l'occasion des Asia Days à Sciences Po, du 26 au 28 juin 2017, des chercheurs en relations internationales ont exposé leurs photographies réalisées en Asie et se sont interrogés sur le statut de ces photographies : sont-elles de simples "notes visuelles" ? Ou bien ces documents tiennent-ils une place particulière ? Réponse en vidéo.

Lire la suite
Vivre ensemble en Europe avec nos différences

Vivre ensemble en Europe avec nos différences

Par Nonna Mayer (CEE). De 2012 à 2015, à l’initiative du Forum Bruno Kreisky pour un Dialogue International, un séminaire biannuel s’est tenu à Vienne pour réfléchir au rapport à l’Autre. Sous la direction d’Antony Lerman, chercheur honoraire au Parkes Institute for the Study of Jewish/Non-Jewish Relations à l’Université de Southampton et rédacteur adjoint à la revue Patterns of Prejudice, un livre collectif en est issu : « Do I belong ? Reflections from Europe ». Ce n’est pas un ouvrage de sciences sociales, il ne s’appuie par sur des statistiques, des sondages ou des entretiens, les contributeurs devaient se fonder sur leur propre expérience. Les essais qui en résultent, très personnels, souvent émouvants, apportent un regard neuf sur ce qu’appartenir à l’Europe signifie aujourd’hui, dans un contexte de fortes turbulences marqué par la crise des réfugiés, le terrorisme, la dynamique électorale des partis populistes et, il y a tout juste un an, le Brexit.

Lire la suite
Les livres qu’il faut avoir lu (sans les lire)

Les livres qu’il faut avoir lu (sans les lire)

Cet été, la librairie de Sciences Po vous fait partager sa bibliothèque idéale. Du roman au manuel pratique, en passant par la bande dessinée, une sélection de livres pour mieux comprendre le monde ! Cette semaine, un ouvrage de culture générale que tout étudiant qui entre à Sciences Po trouve précieux : La culture générale en livres, de Jean-Claude Bibas.

Lire la suite
Parents : les autres héros de la cérémonie du diplôme

Parents : les autres héros de la cérémonie du diplôme

Les 30 juin et 1er juillet 2017, Sciences Po célébrait les 2406 diplômés de la promotion 2017 en présence, dans le public, d’invités prestigieux : les familles des diplômés. Chine, Iran, Inde, Australie… Avec des diplômés de 150 nationalités différentes, ces proches sont souvent venus de très loin pour le grand jour. Qu’ont-ils pensé des études de leurs enfants à Sciences Po ? Comment imaginent-ils l’avenir ? La parole aux parents.

Lire la suite
Législatives : un rendez-vous manqué avec la jeunesse

Législatives : un rendez-vous manqué avec la jeunesse

Par Anne Muxel (CEVIPOF). Les élections législatives, transformées en seule chambre d’écho de la victoire présidentielle, n’ont pas mobilisé les Français, qu’ils aient été lassés par les vicissitudes d’une séquence électorale trop longue, qu’ils aient exprimé une défiance ou qu’ils aient conforté par leur silence le choix présidentiel considéré comme le seul déterminant. Le nombre d’électeurs restés en dehors de la décision électorale a atteint un record historique : 51,3 % au premier tour et au second tour 57,4 %.

Lire la suite