Meet the first MasterCard Foundation Scholars at Sciences Po

The first five students to benefit from the MasterCard Foundation Scholars Programme at Sciences Po come from across sub-Saharan Africa. Astou Diouf, 18, is from Senegal, Zipporah Gakuu, 19, from Kenya, Romaric Compaore, 18, from Burkina Faso, Ashale Chi, 17, from Cameroon, and Fitiavana Andry, 17, from Madagascar, making this first cohort representative of Africa in all its diversity.

The students are about to begin the Europe-Africa programme on the Reims campus. They will study the social sciences and humanities with a specialised focus on African history, the challenges of economic and urban development in Africa, and the continent’s democratic, demographic, and environmental issues. All share the ambition of contributing one day to African development and growth and becoming decision-makers in their home countries.

An orientation week in Paris and Reims

Before starting term on the Reims campus, the students took part in their very own orientation week: discovering the Reims campus and the city, visiting Paris and its iconic monuments such as Notre Dame and the Pantheon, and attending information sessions on life in France, administrative formalities, and managing their student budget. 

A six-year scholarship programme to help train Africa’s change-makers

The MasterCard Foundation Scholars Programme at Sciences Po will support 120 talented African students over the next six years. Thanks to financial support from the MasterCard Foundation amounting to US$8.2 million (approximately €7.6 million), Sciences Po will offer a new generation of decision-makers a world-class university education in the social sciences and humanities.
The programme is aimed at students from sub-Saharan Africa with an excellent academic record and strong leadership potential, but who face significant entry barriers to higher education. Starting next year, in addition to the Europe-Africa undergraduate programme at the Undergraduate College, the scholars programme will be open to candidates intending to complete a Master's degree at one of Sciences Po's seven graduate schools or the June session of the Summer School.

Applications for the scholarship open at the start of October 2017

Applications for the 2018 scholarship in all categories—Bachelor's, Master's and Summer School—will be launched in early October.

Photo (from left to right): Astou Diouf, Zipporah Gakuu, Romaric Compaoré, Astride Ashale Chi, Fitiavana Andry
 
More information

La bataille des examens

La bataille des examens

En mai et juin, Sciences Po dévoile des documents inédits sur les événements de mai 68 survenus dans ses murs. Photos, témoignages, archives… L’ambition de cette série d’articles est de redonner la parole aux acteurs, de saisir l’événement sur le vif et de comprendre la parole de 68 autant que son contenu. Premier épisode : 11 mai 1968, les étudiants de Sciences Po entrent dans le mouvement en refusant de passer les épreuves de langue du diplôme.

Lire la suite
Qui est satisfait d’Emmanuel Macron ?

Qui est satisfait d’Emmanuel Macron ?

Par Luc Rouban (Cevipof). L’élection présidentielle de 2017 a provoqué un choc important dans le paysage politique français, du moins sur l’organisation de l’offre partisane et sur le positionnement stratégique du PS comme des Républicains ou même du FN. Son impact auprès des électeurs est plus difficile à évaluer car plusieurs registres se superposent et brouillent la perception que l’on peut avoir des changements en cours.

Lire la suite
Sciences Po, université la plus internationale de France

Sciences Po, université la plus internationale de France

Sciences Po à la 17e place mondiale et à la première place en France pour sa part d’étudiants internationaux, c’est le résultat du classement “International Student Table” 2018 de Times Higher Education qui vient distinguer les 200 universités les plus internationales dans le monde.

Lire la suite
Grandir dans un bidonville

Grandir dans un bidonville

Que deviennent les enfants qui ont grandi dans l’un des bidonvilles français d’après-guerre ? Sociologue de terrain, Margot Delon a consacré sa thèse à cette question en retraçant les trajectoires d’enfants de bidonvilles et de cités de transit à Nanterre et à Champigny-sur-Marne. Croisant entretiens et observations ethnographiques avec l’analyse de bases statistiques, de fonds d’archives et de blogs sur la mémoire de ces vécus, sa thèse a été couronnée par le Prix de la recherche Caritas - Institut de France.

Lire la suite
Réussissez le Bac avec Sciences Po !

Réussissez le Bac avec Sciences Po !

Vous révisez le Bac ? Sciences Po vous accompagne dans la dernière ligne droite avec “Sciences Po passe le Bac”. Des tutoriels en vidéo dans lesquels les profs de Sciences Po planchent sur un sujet et donnent leurs conseils pour le traiter. Quel plan ? Quelles notions-clés ? Que faire des documents ? Quel piège à éviter ? De quoi se préparer à l’épreuve avec méthode, précision, et clarté.

Lire la suite
Ça s'est passé en 68 à Sciences Po

Ça s'est passé en 68 à Sciences Po

Tout au long des mois de mai et juin, Sciences Po dévoile des documents inédits sur les événements de mai 68 dans ses murs. Photos, témoignages vidéos, documents d’archives… L’ambition est de "donner à lire mai 68 par quelques-unes de ses archives, de ces “traces écrites”"*. – de revenir aux sources, de redonner la parole aux acteurs, de saisir l’événement sur le vif et dans sa contemporanéité. La mise à disposition de ces témoignages donne ainsi à voir la rhétorique et le style, les mots, les sigles et les slogans, le graphisme et la typographie de la parole de 68 autant que son contenu, permet d’en restituer la fraîcheur et le sérieux, la familiarité et l’étrangeté, les clichés et l’inédit, voire la "beauté".

Lire la suite
Junior Consulting, l’asso qui fait carrière

Junior Consulting, l’asso qui fait carrière

Fondée en 1980, l’association Junior Consulting de Sciences Po est une des premières junior entreprises créées en France. Véritable cabinet de conseil étudiant, Junior Consulting propose aux étudiants des missions dans les conditions du réel. Ou comment acquérir de l’expérience tout en arrondissant ses fins de mois. Rencontre avec les étudiants-consultats de l’association.

Lire la suite

"J'aimerais retourner en Afghanistan et travailler dans l'éducation"

Depuis le lancement de “Welcome Refugees” en 2016, 80 étudiants réfugiés et demandeurs d’asile ont été accompagnés par Sciences Po. Ce programme permet à des étudiants réfugiés de trouver leur voie, que ce soit au sein d’une formation à Sciences Po ou d’autres établissements. Mohammad Ewaz, en première année au campus du Havre, est passé par ce dispositif avant de rejoindre le Collège universitaire. Interview vidéo.

Lire la suite