Committed to Africa

Romaric Compaoré comes from Burkina Faso and is working on a project to facilitate access to water in his village. Romaric is part of the first cohort of Sciences Po - MasterCard Foundation Scholars, a programme to educate and support bright young African students with a personal commitment to changing the world around them.

Why did you choose the Europe-Africa programme at Sciences Po?

I wanted to get to know my continent better so I could take an active part in its development. I was looking for a really African programme, not like the African Studies programmes at American universities. I wanted a strong African focus. When I heard about Sciences Po’s Europe-Africa programme at my high school in Ouagadougou, I knew it was for me. Then when I learned there was a Mastercard Foundation scholarship for African students keen to contribute to the continent’s development, that was the icing on the cake.

Where does this desire to become an expert on Africa come from?

The development of my country, Burkina Faso, is closely linked to the development of the continent’s other countries. African countries have to solve their problems together. I want to devote my efforts to the economical and political integration of African countries. That’s why I want to become an expert on the continent. Later, I would like to join an organisation like the African Union, or start a company to work towards African integration.

When you were 16, you launched a project to build a water tower in your village in Burkina Faso. Can you tell us more?

It was at high school that I started the Yakin project, named after my village in Burkina Faso. The goal is to build a water tower in Yakin, a village where the main economic activity is market gardening.

But market gardening is only possible for three months a year, in the rainy season. Over those three months, the villagers manage to grow enough produce for the whole village. But after the three months, in the dry season, water is difficult to find. The children are tasked with fetching water and leave school. The women can’t go to the hospital because it involves costs they can’t pay. Without treatment, many children die of fever.

If water were available all year, the village would have income all year. Solving the water problem would solve most of the village’s other problems.

I started this project in Year 11 and I plan to finish it in 2018.

How do you plan to finish the water tower project in Burkina Faso while you’re studying at Sciences Po?

I’ve already raised quite a lot of money, but we still need more to make the project a reality. When I arrived at Sciences Po, I presented the project and the Reims students chose it as one of student initiatives for the year, which means I’ll be able to keep working on it and raising funds, even at a distance. My goal for 2018 is to raise the necessary funds to build the water tower and get it up and running.

Related links

Le migrant est l’avenir du monde

Le migrant est l’avenir du monde

Par Bertrand Badie (CERI). Le débat sur la migration est stupéfiant et pourtant il dure, s’enlise et même s’encastre dans l’ordinaire de notre culture politique contemporaine. Il paralyse l’Europe qui en parle tout le temps, mais n’en délibère jamais. Il envahit les propagandes partisanes et s’impose comme une sorte de friandise électorale dont se délectent les populistes de tous poils, de droite et maintenant d’une certaine gauche. Il tétanise les gouvernements qui craignent que le respect de la vérité ou qu’un sursaut d’humanisme ne leur vaillent une chute dans les sondages.

Lire la suite
“L’écosystème français des startups est fascinant !”

“L’écosystème français des startups est fascinant !”

Le 11 octobre dernier, les équipes de Station F intervenaient devant les étudiants de Sciences Po pour leur parler de la vie au sein de l'incubateur parisien, l'une des plus grandes pépinières de startups du monde. La directrice de Station F, Roxanne Varza, diplômée de Sciences Po, a notamment insisté sur la richesse des possibilités offertes par l'écosystème français aux entrepreneurs qui veulent se lancer, Paris demeurant injustement sous-estimée dans le monde de la tech. Elle a aussi présenté la "méthode Station F" pour révéler le potentiel des créateurs d'entreprises. Entretien. 

Lire la suite

"Où étiez-vous le 13 novembre ?"

À l’occasion de la Nuit du droit, un des amphithéâtres de Sciences Po s’est transformé en tribunal correctionnel. Pendant deux heures, des professionnels du droit sont venus mettre en scène la difficulté de leur quotidien. Quand la justice tente de démêler le vrai du faux, entre amour maternel et fanatisme.

Lire la suite
Nos campus en régions vous ouvrent leurs portes !

Nos campus en régions vous ouvrent leurs portes !

Vous êtes lycéen, vous voulez vous porter candidat à Sciences Po ? Enseignements, vie de campus : venez poser toutes vos questions lors des Journées Portes Ouvertes de nos campus en régions. Une occasion unique de rencontrer étudiants, professeurs et responsables pédagogiques du Collège universitaire (le 1er cycle de Sciences Po en trois ans).

Lire la suite
Sciences Po lance sa plus grande campagne de levée de fonds

Sciences Po lance sa plus grande campagne de levée de fonds

Sans le mécénat, Sciences Po n’existerait pas. Ni les fameuses Conventions Éducation Prioritaire. Depuis de nombreuses années, l’engagement des mécènes a rendu possible d’innombrables projets, notamment en matière d’innovation sociale. Sciences Po dévoile aujourd’hui la plus ambitieuse campagne de levée de fonds de son histoire. Objectif : lever 100 millions d’euros d’ici 2022, date anniversaire des 150 ans de l’institution. Et former une génération engagée, capable de comprendre et de transformer le monde de demain.

Lire la suite
Espoirs et illusions à l’heure de l’Amérique de Donald Trump

Espoirs et illusions à l’heure de l’Amérique de Donald Trump

Par Karoline Postel-Vinay (CERI). L’ouverture de l’Assemblée Générale de l’Organisation des Nations unies (ONU) offre, chaque année, l’occasion de photographier le paysage diplomatique mondial. C’est également un moment propice pour apprécier les talents théâtraux des chefs d’Etat et de gouvernement : Nikita Khrouchtchev brandissant sa chaussure en 1960, Fidel Castro et son discours-fleuve la même année, Mouammar Kadhafi déchirant la charte de l’ONU en 2009… L’enceinte des Nations unies devient alors, littéralement, une « scène » internationale où une multitude de visions du monde se rencontrent, se confrontent et s’affrontent.

Lire la suite
“Ce qui nous intéresse ? L’ouverture d’esprit !”

“Ce qui nous intéresse ? L’ouverture d’esprit !”

Chaque année, le Forum Carrières de Sciences Po offre aux étudiants et jeunes diplômés l’opportunité de préparer au mieux leur avenir professionnel. Ce vendredi 28 septembre 2018, vous avez été près de 1500 à répondre présents pour échanger avec des recruteurs. Retour en images sur ce moment fort de la rentrée.

Lire la suite
La pratique de la musique est-elle bénéfique aux écoliers ?

La pratique de la musique est-elle bénéfique aux écoliers ?

Par Philippe Coulangeon (OSC). Pour la deuxième année consécutive, en 2018, les ministres de l’Éducation nationale et de la Culture se sont associés pour une rentrée en musique dans les écoles, collèges et lycées. Comme l’année précédente, il s’agissait d’accueillir les élèves « par des chants ou des concerts afin de commencer l’année sous le signe de la joie et de la sérénité », selon les mots du communiqué de presse officiel.

Lire la suite
Les meilleures copies 2018

Les meilleures copies 2018

Commenter Le Roman inachevé de Louis Aragon, se demander si la Résistance a contribué à transformer la République, ou présenter un extrait de l’autobiographie de Simone Veil, ce sont quelques-unes des épreuves sur lesquelles ont planché les candidats à l’entrée en première année à Sciences Po en 2018. Retrouvez leurs meilleures copies.

Lire la suite