“Staff ride” in Normandy: learning from the past

For the first time, 40 students from the Master in International Security at the Paris School of International Affairs (PSIA) took part in a “Normandy Student Staff Ride" as part of a class offered within the PSIA Master’s program.

A “staff ride”: learning from the past

The Normandy Student Staff Ride draws upon the instructional "staff ride" method originally developed by the German Army in the 19th century and today used by most Western militaries in training their senior leaders. The course instructs students in the fundamental aspects of international relations at times of crisis and war, and in the difficulties and realities of war as experienced at the level of senior leaders and their staff as well as by the soldiers, sailors, and airmen operating in the battle space. It also enables students to better comprehend the strategic planning of a military operation and its confrontation with reality.

An educationally innovative format

This innovative course blending theory and practice is led by General Vincent Desportes: retired three-star general, former military attaché at the French Embassy in the USA and Scientific Director of the Master in International Security at PSIA; and by Colonel Peter Herrly: retired U.S. Army colonel, expert in strategic leadership and organizational transformation, and a long-standing lecturer at Sciences Po and PSIA.

After a theoretical study of the formulation of strategy during World War II and a detailed exposition of the operational design of the Normandy Campaign of June 1944 (three two-hour sessions in the classroom with a group of advanced students in International Security at PSIA), the student group travelled to the principal sites of the Normandy landings where they encountered in situ the complexities and difficulties of the operations and how they were experienced by the participants.

Particular emphasis was placed on the challenges this warfare presented on a political level, the coordination of action between the various national authorities, and the unavoidable friction between the plans as conceived and their application. In terms of strategy, the Normandy Campaign is a pertinent case to study as it was one of the few "joint" battles that took place in WWII, combining naval, air and land operations.

On the ground, students delivered short group presentations which they had prepared in advance, detailing specific aspects of the Normandy Campaign such as logistics, resilience during the war, and the role played by aircraft. Peter Herrly provided students with a battle book he had compiled to aid their understanding of events, and which included the Supreme Allied Commander's original communiqué to his force, staff planning maps and analytical documents.

After returning from Normandy, a final classroom session enabled students to assimilate the lessons and insights gained on the ground during their encounter with the realities of war. As part of their assignments, students will also write their own analyses of the implementation of the strategy in the context of World War II.

This course is part of PSIA’s extensive offer in educationally innovative courses, including “Mapping Controversies”, “Simulation of Negotiations: Ukraine-Russia-European Union Relations”, “Simulation Workshop: the Iranian Case”, and "Planification et conduite d'une opération militaire: exercice Coalition", taught in collaboration with the Ecole de Guerre (the War College) in Paris and other institutions. More than 60% of courses at the Paris School of International Affairs use innovative formats and contents, offering students a different learning experience that reinforces the practical aspects of learning, providing greater insight into the professional world.

Related links

Concours juridiques : un palmarès brillant

Concours juridiques : un palmarès brillant

L’École de droit de Sciences Po confirme son excellent positionnement dans la préparation aux concours juridiques avec un taux de réussite de 53 % au concours 2017 de l’École Nationale de la Magistrature (ENM). Parmi les 170 étudiants de la classe préparatoire ayant présenté le concours,  90 ont été admis. Neuf d’entre eux, dont la major, figurent dans les dix premiers du classement.

Lire la suite
Les économistes se mobilisent pour la zone euro

Les économistes se mobilisent pour la zone euro

Alors que l’Europe connaît une embellie économique après une longue période de stagnation, 14 éminents économistes appellent les gouvernements européens à mettre en place de nouvelles règles économiques pour la zone euro dans un rapport publié aujourd'hui. Philippe Martin, enseignant-chercheur au Département d’économie de Sciences Po, est l’un d’entre eux. Il explique pourquoi il est urgent de réformer.

Lire la suite
Et si vous étudiez à Sciences Po cet été ?

Et si vous étudiez à Sciences Po cet été ?

Vous êtes lycéen ou étudiant ? Vous souhaitez étudier les sciences humaines et sociales à Sciences Po le temps d'un été ? Les candidatures pour l’édition 2018 de la Summer School sont ouvertes, avec deux programmes distincts, l'un pour les étudiants, l'autre pour les lycéens. Voici ce qu’il faut savoir avant de déposer sa candidature.

Lire la suite
Artillerie : découvrez notre futur campus !

Artillerie : découvrez notre futur campus !

Une nouvelle histoire débute pour Sciences Po. L’équipe qui a été choisie pour redessiner le site de l’Artillerie, acquis fin 2016, vient d’être révélée : le projet sera emmené par Sogelym Dixence, avec les architectes Jean-Michel Wilmotte, Moreau-Kusunoki et Sasaki. Au delà du défi architectural - transformer en campus universitaire durable et innovant un ancien noviciat fondé au XVIIè siècle - c’est pour Sciences Po une véritable refondation, 150 ans après sa création.

Lire la suite
“Les peuples arabes n’ont pas dit leur dernier mot”

“Les peuples arabes n’ont pas dit leur dernier mot”

Syrie, Égypte, Libye, Yémen… Après avoir connu, en 2011, un élan  démocratique sans précédent, ces pays subissent aujourd’hui un retournement glaçant avec une répression féroce et des guerres meurtrières. Dans son dernier ouvrage « Généraux, gangsters et jihadistes. Histoire de la contre-révolution arabe » (La Découverte), Jean-Pierre Filiu, historien à Sciences Po, s’emploie à décrire la fragilité de régimes autoritaires trop souvent présentés comme un “moindre mal”.

Lire la suite
Projet Artillerie : premières impressions

Projet Artillerie : premières impressions

Sciences Po dévoilait jeudi 11 janvier 2018 le projet architectural qui va redessiner le site de l'Artillerie, acquis en 2016, et plus largement recomposer son campus parisien à l'horizon 2022, date de ses 150 ans. Premières impressions de nos étudiants, partenaires, alumni et invités lors de l'événement organisé sur place à cette occasion. 

Lire la suite
Qui possède les médias ?

Qui possède les médias ?

Qui possède les médias ? Pas facile de répondre à cette question tant l’actionnariat des médias d’information se caractérise par sa complexité et son manque de transparence. Dans une étude récente, Julia Cagé, Assistant Professor au Département d’économie et chercheuse affiliée au Laboratoire interdisciplinaire d’évaluation des politiques publiques (LIEPP) de Sciences Po, tente de retracer qui détient nos radios, télés et médias de presse écrite et en ligne, en France et en Espagne.

Lire la suite
Tout savoir sur l'insertion professionnelle de nos diplômés

Tout savoir sur l'insertion professionnelle de nos diplômés

D’après notre dernière enquête d’insertion professionnelle portant sur la promotion 2015, nos diplômés s’insèrent toujours aussi aisément sur le marché du travail. 91% de ceux qui ont choisi d’entrer dans la vie active ont ainsi un emploi un an après leur diplôme. A 71%, ils travaillent dans le privé et, à 35%, hors de France. Découvrez tous les résultats de notre enquête !

Lire la suite
Qui est entré à Sciences Po en 2017 ?

Qui est entré à Sciences Po en 2017 ?

Avec près de 17 000 candidats au total, le bilan des admissions 2017 confirme l’attractivité de Sciences Po, notamment auprès des candidats internationaux qui sont de plus en plus nombreux. Beau succès aussi pour nos masters, avec une hausse de 6 % pour les candidats à nos sept Écoles de second cycle.

Lire la suite