"My door is always open"

In over ten years as director of the Nancy campus, François Laval has certainly made his mark. Perhaps this is because he's always available, always active and always concerned about students' personal and academic development.

Carpe Diem. Just before the 2012-2015 cohort's final exam, as about a hundred students brace themselves to answer one last essay question before heading abroad for their final year of the BA programme, Nancy campus director François Laval enters a lecture theatre to write those two words on a white board near the door. “Carpe Diem” is both one last message for the road and a reminder of his educational approach, which these students have had two years to experience.

Laval's “Carpe Diem” is inspired by the film Dead Poet's Society, which he shows to new students at the start of each academic year. To begin with this might seem surprising. But after two intense years on the Nancy campus spent studying, organising countless projects, having a multitude of experiences and meeting dozens of people, the reason for this choice becomes clear. Of course students have to learn, but they must never forget to take advantage of the present: “to take everything that life offers,“ as Laval puts it.

Few directors embody their campus the way François Laval does in Nancy. A native of the city, he returned after completing his studies at Sciences Po to work in local politics. This involved organising the campus's inauguration in 2002, before becoming its director in 2004.

An open door

Generations of students know him as the one who recruited, taught, supported and counseled them. He continues to lend a helping hand to alumni if they need him. Laval has run the campus with a small, almost unchanged staff for over ten years and inevitably, he says, “the more you stay in a position, the more you make your mark.” In addition to his seven-day-a-week and (almost) 24-hour-a-day role as campus director, Laval also teaches constitutional and European law to first-year students.

“My door is always open,” he says, both to current and former students; he mentions his “pride” at having “built a community of people that help each other.” For the students on campus, he says he is not “in a hierarchical relationship,“ but sees himself as a “facilitator” of projects, and an “assembler of talents and skills.”

More than a director

For one of the campus's former students, nostalgically recalling his two years in Lorraine, the director is a “father without paternalism, a director without interventionism, a teacher without dogmatism, a great man without a big head.”

“I have always seen him give the initiatives of student associations a chance, respect students' arguments, and deal with tense situations with humour,” recalls this student from the 2011-2014 cohort.

“In Nancy, he already knew my CV better than I did!”, says another student from the same cohort. She sees Laval as “the man for all occasions,” who listens attentively when academic or personal problems come up, but is also a precious help for small, everyday concerns. “When I had forgotten my backpack on the soccer field during the campus's fifteenth anniversary celebrations, it was Mr. Laval's cell phone number that I called.”

To his students, François Laval is clearly more than a director. Omnipresent and always active, he's available late at night and early in the morning. He may not get much sleep, but on the upside, he says, “I don't feel like I'm working.”

Yann Schreiber, dual Master's graduate, Sciences Po School of Journalism and School of International Affairs

Related Links

On vous dit tout sur le Collège universitaire !

On vous dit tout sur le Collège universitaire !

Rendez-vous le 8 novembre prochain à 18h00 en direct sur Campus-Channel pour une émission consacrée à notre premier cycle. Pendant une heure, Bénédicte Durand, doyenne du Collège universitaire, Myriam Dubois-Monkachi, co-directrice de la scolarité, accompagnées par deux étudiants de Sciences Po, répondront à toutes vos questions concernant les procédures d'admission, la préparation aux épreuves, les enseignements et la vie quotidienne sur les 7 campus de Sciences Po.

Lire la suite
Les 7 écoles de Sciences Po répondent à vos questions

Les 7 écoles de Sciences Po répondent à vos questions

Tout au long des mois de novembre et de décembre, les sept écoles de Sciences Po présentent leur offre de masters lors d'une émission en direct sur le site web Campus-Channel. Pendant 40 minutes, vous pourrez poser toutes vos questions aux doyens et aux étudiants de Sciences Po afin de mieux connaître les programmes et les métiers auxquels préparent les écoles.

Lire la suite
Dieu n’est pas mort : il fait de la politique

Dieu n’est pas mort : il fait de la politique

Partout dans le monde, le religieux est de retour. À l'intérieur des États comme sur la scène internationale, il se mêle désormais des enjeux de société comme de la politique. Analyser ce retour sous différents angles et dans toute sa diversité, c’est l’objectif de l’ouvrage “L’Enjeu mondial. Religion et politique”. Alain Dieckhoff, directeur du CERI, qui l’a co-piloté avec Philippe Portier, directeur du GSRL (CNRS/École pratique des hautes études), nous dévoile les nouveaux liens étroits et complexes qu’entretiennent religion et politique dans le monde contemporain.

Lire la suite
Rula Ghani, “First Lady” d’Afghanistan, promo 1969

Rula Ghani, “First Lady” d’Afghanistan, promo 1969

Être une jeune fille rangée, étrangère et loin de sa famille, dans le Paris de mai 68. Être une jeune fille tout court dans le Sciences Po de 1967 qui ne compte que 25% d’étudiantes. 47 ans plus tard, être en Afghanistan la première “First Lady” d’un pays qui n’avait jamais vu le visage d’une femme de président. “J’ai appris à m’adapter”, résume modestement Rula Ghani, qui incarne aujourd’hui pour les femmes afghanes un espoir et un exemple. À l’occasion de sa conférence à Sciences Po vendredi 13 octobre, retour sur les années étudiantes de cette diplômée d’exception.

Lire la suite
Sciences Po à la 50e place mondiale en sciences sociales

Sciences Po à la 50e place mondiale en sciences sociales

Le Times Higher Education (THE), qui dresse chaque année un classement mondial des universités très suivi par les acteurs du secteur, vient de publier ses palmarès thématiques. Alors qu’aucun établissement français ne figurait dans le top 100 mondial en sciences sociales l’an passé, Sciences Po se hisse cette année à la cinquantième position mondiale et se place désormais comme la première université française dans ce domaine.

Lire la suite
Nos campus en régions vous ouvrent leurs portes !

Nos campus en régions vous ouvrent leurs portes !

Vous êtes lycéen, vous voulez vous porter candidat à Sciences Po ? Enseignements, vie de campus : venez poser toutes vos questions lors des Journées Portes Ouvertes de nos campus en régions. Une occasion unique de rencontrer étudiants, professeurs et responsables pédagogiques du Collège universitaire (le 1er cycle de Sciences Po en trois ans).

Lire la suite
« Un regard critique sur l’entreprise »

« Un regard critique sur l’entreprise »

Le Prix du Livre RH créé par Syntec recrutement en partenariat avec Le Monde et Sciences Po a récompensé le 3 octobre dernier l’ouvrage de Dominique Lhuillier et Anne-Marie Waser Que font les 10 millions de malades ? Vivre et travailler avec une maladie chronique qui dénonce l’exclusion des malades chroniques de l’entreprise. Entretien à cette occasion avec Henri Bergeron, directeur du master Organisations et Management des Ressources Humaines au sein de l’École du management et de l’innovation de Sciences Po et président du jury du Prix du livre RH.

Lire la suite
Les meilleures copies 2017

Les meilleures copies 2017

Commenter un extrait de L’Éducation sentimentale de Flaubert, évoquer les débuts de la Ve République ou encore comparer certains régimes totalitaires… Ce sont quelques-uns des sujets sur lesquels les prétendants à l’entrée à Sciences Po ont dû plancher cette année lors des épreuves écrites. Certains ont brillamment réussi cette épreuve. En exclusivité, voici leurs plus belles copies.

Lire la suite

"Nous devons tant à Simone Veil"

Les 2406 diplômés de la promotion 2017 s’en souviendront. Le 30 juin 2017, au matin du jour où ils s’apprêtaient à recevoir leur diplôme, disparaissait Simone Veil, immense figure nationale et européenne dont l’hommage a teinté d’une solennité toute particulière la cérémonie qui les faisait entrer dans la vie d’adulte : pas un discours en effet qui n’ait rendu hommage à “celle à qui nous devons tant” (Frédéric Mion).  

Lire la suite

"C'est maintenant que tout commence"

Reims, Dijon, Menton… L’un après l’autre, les 7 campus de Sciences Po ont effectué leur rentrée. Près de 1650 étudiants rejoignent ainsi la communauté des “Sciences Po” pour suivre les trois années passionnantes du premier cycle du Collège universitaire. D’où viennent-ils ? Quels sont leurs envies et leurs projets ?  La parole à nos étudiants.

Lire la suite