“Globalisation and trade are controversial in France, whereas they bring consensus in Vietnam”

In the run-up to the French presidential election, the famous weekly Paris Match invited international students from the Sciences Po Undergraduate College to shed some light on the words that matter to them in politics. Yen Ba Vu, a Vietnamese student on the Le Havre campus, chose the word “independence”.

Why did you choose the word “independence”?

This word has long played an important part in the political discourse of Vietnam, and it does in this French presidential election too. In both cases, it’s a provocative term because it implies opposition to subjugation. However, what is perceived as “subjugation” is not the same thing in Vietnam as it is in France. I wanted to put the attitude of some French people towards “independence” into perspective by holding it up against the point of view a Vietnamese person might have.

As a Vietnamese student, what’s your view of the French presidential campaign?

People don’t experience politics in the same way at all in Vietnam and in France. There’s a lot more media coverage and debate in France. There is also a lot of debate and controversy in France over things which mostly bring consensus in Vietnam, such as globalisation or trade. This is understandable, of course, given the different economic contexts: whereas economic restructuring is difficult for some sectors in France, Vietnam benefits immensely from globalisation. My experience with two cultures helps me put into perspective not only the viewpoints surrounding the French presidential election but also my own opinions and biases.

Personally, what did you get out of collaborating with a media publication like Paris Match?

It was an opportunity for me to express my views on an election that affects me other than by voting, as I’m not a French citizen. It was also a useful experience for discovering the media world, with its constraints and its specific codes of practice. Writing for a newspaper or a magazine is very different from writing for yourself or doing creative writing, which I was more familiar with.

Related links

Read the article by Yen Ba Vu in Paris Match on the word “Independence” (in French)

Read the interview with undergrad Lukas Hochscheidt on the word “ethics

Read the interview with undergrad Jimmy Quinn on the word “system

Find out more about the Sciences Po Undergraduate College

Concours juridiques : un palmarès brillant

Concours juridiques : un palmarès brillant

L’École de droit de Sciences Po confirme son excellent positionnement dans la préparation aux concours juridiques avec un taux de réussite de 53 % au concours 2017 de l’École Nationale de la Magistrature (ENM). Parmi les 170 étudiants de la classe préparatoire ayant présenté le concours,  90 ont été admis. Neuf d’entre eux, dont la major, figurent dans les dix premiers du classement.

Lire la suite
Les économistes se mobilisent pour la zone euro

Les économistes se mobilisent pour la zone euro

Alors que l’Europe connaît une embellie économique après une longue période de stagnation, 14 éminents économistes appellent les gouvernements européens à mettre en place de nouvelles règles économiques pour la zone euro dans un rapport publié aujourd'hui. Philippe Martin, enseignant-chercheur au Département d’économie de Sciences Po, est l’un d’entre eux. Il explique pourquoi il est urgent de réformer.

Lire la suite
Et si vous étudiez à Sciences Po cet été ?

Et si vous étudiez à Sciences Po cet été ?

Vous êtes lycéen ou étudiant ? Vous souhaitez étudier les sciences humaines et sociales à Sciences Po le temps d'un été ? Les candidatures pour l’édition 2018 de la Summer School sont ouvertes, avec deux programmes distincts, l'un pour les étudiants, l'autre pour les lycéens. Voici ce qu’il faut savoir avant de déposer sa candidature.

Lire la suite
Artillerie : découvrez notre futur campus !

Artillerie : découvrez notre futur campus !

Une nouvelle histoire débute pour Sciences Po. L’équipe qui a été choisie pour redessiner le site de l’Artillerie, acquis fin 2016, vient d’être révélée : le projet sera emmené par Sogelym Dixence, avec les architectes Jean-Michel Wilmotte, Moreau-Kusunoki et Sasaki. Au delà du défi architectural - transformer en campus universitaire durable et innovant un ancien noviciat fondé au XVIIè siècle - c’est pour Sciences Po une véritable refondation, 150 ans après sa création.

Lire la suite
“Les peuples arabes n’ont pas dit leur dernier mot”

“Les peuples arabes n’ont pas dit leur dernier mot”

Syrie, Égypte, Libye, Yémen… Après avoir connu, en 2011, un élan  démocratique sans précédent, ces pays subissent aujourd’hui un retournement glaçant avec une répression féroce et des guerres meurtrières. Dans son dernier ouvrage « Généraux, gangsters et jihadistes. Histoire de la contre-révolution arabe » (La Découverte), Jean-Pierre Filiu, historien à Sciences Po, s’emploie à décrire la fragilité de régimes autoritaires trop souvent présentés comme un “moindre mal”.

Lire la suite
Projet Artillerie : premières impressions

Projet Artillerie : premières impressions

Sciences Po dévoilait jeudi 11 janvier 2018 le projet architectural qui va redessiner le site de l'Artillerie, acquis en 2016, et plus largement recomposer son campus parisien à l'horizon 2022, date de ses 150 ans. Premières impressions de nos étudiants, partenaires, alumni et invités lors de l'événement organisé sur place à cette occasion. 

Lire la suite
Qui possède les médias ?

Qui possède les médias ?

Qui possède les médias ? Pas facile de répondre à cette question tant l’actionnariat des médias d’information se caractérise par sa complexité et son manque de transparence. Dans une étude récente, Julia Cagé, Assistant Professor au Département d’économie et chercheuse affiliée au Laboratoire interdisciplinaire d’évaluation des politiques publiques (LIEPP) de Sciences Po, tente de retracer qui détient nos radios, télés et médias de presse écrite et en ligne, en France et en Espagne.

Lire la suite
Tout savoir sur l'insertion professionnelle de nos diplômés

Tout savoir sur l'insertion professionnelle de nos diplômés

D’après notre dernière enquête d’insertion professionnelle portant sur la promotion 2015, nos diplômés s’insèrent toujours aussi aisément sur le marché du travail. 91% de ceux qui ont choisi d’entrer dans la vie active ont ainsi un emploi un an après leur diplôme. A 71%, ils travaillent dans le privé et, à 35%, hors de France. Découvrez tous les résultats de notre enquête !

Lire la suite
Qui est entré à Sciences Po en 2017 ?

Qui est entré à Sciences Po en 2017 ?

Avec près de 17 000 candidats au total, le bilan des admissions 2017 confirme l’attractivité de Sciences Po, notamment auprès des candidats internationaux qui sont de plus en plus nombreux. Beau succès aussi pour nos masters, avec une hausse de 6 % pour les candidats à nos sept Écoles de second cycle.

Lire la suite