“Globalisation and trade are controversial in France, whereas they bring consensus in Vietnam”

In the run-up to the French presidential election, the famous weekly Paris Match invited international students from the Sciences Po Undergraduate College to shed some light on the words that matter to them in politics. Yen Ba Vu, a Vietnamese student on the Le Havre campus, chose the word “independence”.

Why did you choose the word “independence”?

This word has long played an important part in the political discourse of Vietnam, and it does in this French presidential election too. In both cases, it’s a provocative term because it implies opposition to subjugation. However, what is perceived as “subjugation” is not the same thing in Vietnam as it is in France. I wanted to put the attitude of some French people towards “independence” into perspective by holding it up against the point of view a Vietnamese person might have.

As a Vietnamese student, what’s your view of the French presidential campaign?

People don’t experience politics in the same way at all in Vietnam and in France. There’s a lot more media coverage and debate in France. There is also a lot of debate and controversy in France over things which mostly bring consensus in Vietnam, such as globalisation or trade. This is understandable, of course, given the different economic contexts: whereas economic restructuring is difficult for some sectors in France, Vietnam benefits immensely from globalisation. My experience with two cultures helps me put into perspective not only the viewpoints surrounding the French presidential election but also my own opinions and biases.

Personally, what did you get out of collaborating with a media publication like Paris Match?

It was an opportunity for me to express my views on an election that affects me other than by voting, as I’m not a French citizen. It was also a useful experience for discovering the media world, with its constraints and its specific codes of practice. Writing for a newspaper or a magazine is very different from writing for yourself or doing creative writing, which I was more familiar with.

Related links

Read the article by Yen Ba Vu in Paris Match on the word “Independence” (in French)

Read the interview with undergrad Lukas Hochscheidt on the word “ethics

Read the interview with undergrad Jimmy Quinn on the word “system

Find out more about the Sciences Po Undergraduate College

Bravo les championnes !

Bravo les championnes !

Le 5 mai dernier, les joueuses de l’équipe 1 de handball de Sciences Po ont gagné le Championnat de France des grandes écoles en allant chercher une victoire sur le fil (16-15), au terme d’un suspense haletant face aux triples tenantes du titre. Et ce, juste après avoir épinglé à leur palmarès celui de Championnes d'Ile-de-France ! Étudiante en première année du master Communication, médias et industries créatives et  membre de l’Association sportive de Sciences Po, Claire Pétreault, la capitaine de l’équipe championne nous raconte cette victoire.

Lire la suite
Le Parti Socialiste : transformation ou destruction ?

Le Parti Socialiste : transformation ou destruction ?

Par Fadi Kassem, agrégé et doctorant au Centre d’histoire. Pour la première fois depuis 1974, le candidat du Parti socialiste à l’élection présidentielle a obtenu (largement) moins de 10 % des suffrages au premier tour. Doublé sur sa droite par Emmanuel Macron reprenant le projet giscardien de créer un grand centre, et sur sa gauche par Jean-Luc Mélenchon qui envisage une sortie des traités européens pour mener une politique ancrée à gauche, le PS a connu un échec sans précédent depuis 1969. Incontestablement, l’élection présidentielle de 2017 constitue un tournant et amène à s’interroger sur la survie du Parti né au Congrès d’Epinay en 1971.

Lire la suite
50% d'admis à l'agrégation de science politique issus de Sciences Po

50% d'admis à l'agrégation de science politique issus de Sciences Po

Concours très sélectif organisé tous les deux ans, l’agrégation de science politique permet d’accéder directement au titre de Professeur des universités. L’édition 2017 constitue un cru exceptionnel pour l’École doctorale de Sciences Po : ses jeunes docteurs représentent en effet 50% des admis, soit deux sur quatre. Entretien avec Carole Bachelot et Simon Persico, reçus respectivement premier et troisième, qui reviennent sur leur préparation et leur parcours scientifique.

Lire la suite
Emmanuel Macron, promotion 2001

Emmanuel Macron, promotion 2001

“Un étudiant tchèque en échange universitaire qui n’a pas vu un coiffeur depuis des décennies” : c’est ainsi qu’Emmanuel Macron apparaît pour la première fois à Sciences Po à Marc Ferraci, un autre étudiant fraîchement admis, qui va devenir son plus proche ami, et qui sera son témoin de mariage quelques années plus tard - l’occasion de rappeler cette anecdote capillaire dans son discours. Portrait des années d'étudiant du plus jeune président de la Ve République.

Lire la suite
Savez-vous prendre la parole dans les médias ?

Savez-vous prendre la parole dans les médias ?

Structurer ses idées pour être lu, utiliser les réseaux sociaux, écrire une tribune ou encore répondre à une interview face caméra ou à la radio. Autant de situations auxquelles les diplômés peuvent être confrontés un jour dans leur vie professionnelle. Afin d’y répondre, l’École de journalisme de Sciences Po crée son « Centre des médias » et propose aux étudiants non-journalistes de se former à la logique et aux techniques des médias.

Lire la suite
«Une privatisation de la démocratie est en train de s'opérer»

«Une privatisation de la démocratie est en train de s'opérer»

Fracture entre le peuple et les élites, inégalités, rejet du projet européen, tentation du nationalisme… De quoi ces signaux sont-ils le nom ? Dans La Démocratie de l’entre-soi, plusieurs chercheurs de Sciences Po livrent une nouvelle grille d’analyse pour comprendre pourquoi notre démocratie doute. Entretien avec Luc Rouban, co-directeur de publication de l’ouvrage et chercheur au Centre de recherches politiques de Sciences Po (CEVIPOF).

Lire la suite

"Staff Ride" en Normandie : rejouer le Débarquement

C’est une première. 40 étudiants du master International Security de l’École des Affaires internationales de Sciences Po (PSIA), ont participé, dans le cadre de leur formation au premier "Normandy Student Staff Ride", un cours innovant permettant la mise en application pratique sur les champs de bataille de la théorie apprise en classe.

Lire la suite