Qui possède les médias? Capital, gouvernance et indépendance

Responsables du projet :

  • Julia CAGE (Assistant Professor, Département d’Economie de Sciences Po)
  • Olivier GODECHOT (Directeur de recherche CNRS à l’OSC-Sciences Po, Co-Directeur du MaxPo)

Chercheurs associés: 

Le projet a obtenu le financement du LIEPP dans le cadre de l'appel à projets 2016. 

L’objectif premier de ce projet de recherche – qui portera sur l’ensemble du paysage médiatique (presse, télévision, radio et médias en ligne) des pays développés – est de procéder à un examen systématique des propriétaires de chacun des médias de ces pays pour déterminer qui en possède le capital et qui y dispose du pouvoir de contrôle et des droits de vote.

Capital et gouvernance sont deux dimensions cruciales pour l’indépendance d’un média et en particulier de ses journalistes. En effet, l’indépendance des journalistes ne saurait être la même s’ils travaillent pour un média dont le (ou les) actionnaire(s) tire(nt) l’essentiel de leurs revenus de leurs activités dans le secteur des médias, ou si l’activité principale de ces actionnaires est par exemple la vente d’armes. La question de la gouvernance est tout aussi importante que celle du capital car droits de vote (pouvoir de décision) et capital ne coïncident pas systématiquement.

Cette base de données nous permettra d’étudier dans quelle mesure les différentes structures de capital et de gouvernance affectent d’une part l’information produite par les médias, et d’autre part la participation électorale ; et d’évaluer l’efficacité des différentes régulations du secteur des médias (en particulier en matière de concentration).

Un partenariat institutionnel est déjà en place entre le LIEPP et Reporters Sans Frontières (RSF) pour mener à bien ce projet. RSF a co-financé les premières étapes de ce projet de recherche et s’est engagé à favoriser la visibilité du projet et à aider à la mise en place d’un site internet spécifique dédié.

Pour en savoir plus : Poster du projet 

 

Tags :