Printemps de l'Economie 2019

Travail: un peu, beaucoup, à la folie, pas du tout? du 18 au 21 mars 2019
  • Actualité Sciences PoActualité Sciences Po

 Le LIEPP prendra part à la 7ème édition du "Printemps de l'Economie". 

La thématique phare du programme est celle du travail, composante essentielle de nos vies en société. Les transitions numériques jouent-elles un rôle décisif dans la création ou suppression d'emplois ? Intelligence artificielle : quelle place pour le travail ? Quel avenir pour l’emploi à l’heure des plateformes ? Quelle est la place pour les emplois "verts" visant à répondre aux défis du dérèglement climatique ? Les politiques de l'emploi sont elles-efficaces ? La fiscalité pèse-t-elle trop sur le travail ? Comment financer les retraites ? A-t-on vraiment tout essayé pour lutter contre le chômage ?

Ces questions et bien d'autres seront analysées au cours de cet événement. C'est aussi l’opportunité de présenter les conclusions des recherches menées au sein du LIEPP dans ce domaine. 

Deux sessions sont conçues par le LIEPP :

Mardi 19 mars, 10h30 - 11h30 (lieu: Bourse du Travail)

« Digitalisation de l’économie et polarisation du marché du travail »

Intervenant-e-s : Bruno Palier (CNRS, CEE et LIEPP), Camille Peugny (Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines) et Gregory Verdugo (Université Evry Val-d ’Essonne).

Cette session se focalise sur la numérisation de l’économie et les phénomènes de polarisation du marché du travail qu’elle engendre. La digitalisation peut se comprendre comme une révolution industrielle, une série d’innovations technologiques associée à de nouvelles pratiques et à de nouveaux modèles d’affaires. Comme toute révolution industrielle, elle passe par une phase de destruction de l’existant, avant de transformer profondément le monde du travail, et de développer de nouveaux secteurs d’activité et de nouveaux emplois. La particularité de cette phase vient du fait que les emplois détruits sont principalement des emplois du milieu (en terme de qualification ou de rémunération) tandis qu’elle permet la création d’emplois très bien rémunérés d’une part (dans les high tech, services à haute valeur ajoutée), et peu rémunérés et précaires d’autre part (dans les services interpersonnels notamment).

Jeudi 21 mars, 14h00 - 15h15 (lieu: Mairie du 3ème arrondissement)

« De l’efficacité des politiques d’emploi ? »

Intervenant-e-s : Clément Carbonnier (Université de Cergy-Pontoise, THEMA, Conseil d’analyse économique et LIEPP), Morgane Laouénan (CNRS, LIEPP), Andreana Khristova (LIEPP) et Bruno Palier (CNRS, CEE et LIEPP).

Cette session se propose d’interroger l’efficacité des politiques d’emploi à partir des recherches menées par le LIEPP. Depuis quelques décennies, la France soutient activement les emplois à travers des réductions fiscales et des exonérations de cotisations sociales employeurs. Seront passées au crible les dispositifs déployés dans le cadre des politiques visant à promouvoir les services à la personne, d’une part, et dans le cadre du crédit d’impôt compétitivité emploi ayant pour objectif d’améliorer la compétitivité des entreprises, d’autre part. Il s’agit de présenter les conclusions du LIEPP sur le peu d’efficacité de ces politiques pour créer des emplois, et leurs effets anti-redistributifs. Il s’agira également d’examiner les dispositifs de lutte contre les discriminations à l’embauche et les inégalités dans l'accès à l'emploi. Enfin, une analyse des politiques visant l’”activation” des chômeurs en incitant la reprise d’emploi, la formation ou la création d’entreprise sera présentée.

Jeudi 21 mars, 17h30 - 18h45 (lieu: Amphitéâtre Emile Boutmy, Sciences Po)

« Choisir son temps de travail? »

Intervenant-e-s: Pierre Cahuc (professeur d'économie Sciences Po, directeur de la Chaire Sécurisation des parcours professionnels IZA Research Fellow), Bruno Palier (CNRS, CEE et LIEPP) et Catherine Pinchault (Sécretaire nationale de la Cfdt).

Après deux siècles de réduction de la durée hebdomadaire du temps de travail, peut-on penser que ce mouvement va continuer à se poursuivre? Pour refondre une société inclusive, ne faut-il pas un partage du temps de travail dynamique et négocié afin de mieux articuler au niveau de l'individu temps personnels et familiaux, et au niveau de la société formation et production?  

Accessibilité :

Accès sur inscription en ligne et dans la limite des places disponibles. Les sessions se dérouleront au Conservatoire National des Arts et des Métiers (CNAM), à la Bourse du Travail, au Ministère de l’Economie et des Finances, à la Mairie du 3ème arrondissement et à l’Amphithéâtre Emile Boutmy à Sciences Po.

Pour en savoir plus : 

Site Officiel

Programmation "Printemps de l'économie 2019"