Évaluer la mise en oeuvre d'une politique de lutte contre le trafic de stupéfiants et de politiques de prévention et de prise en charge de conduites addictives

 

Equipe de recherche:

Henri Bergeron,
Patrick Hassenteufel (Université Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines),
Louise Lartigot-Hervier

Projet en partenariat avec la Mission Interministérielle de Lutte contre les Drogues et les conduites addictives (MILDECA).

Mildeca

Le gouvernement mène des plans quadriennaux de lutte contre les drogues et les conduites addictives. Ces plans interministériels nécessitent la coordination des différents acteurs concernés pour leur mise en œuvre. Cette fonction est assurée par la MILDECA.

Dans le cadre du Plan 2013-2017, une équipe de recherche du LIEPP conduit l'évaluation de 4 actions particulières. L'une relève du domaine de la « lutte contre les trafics », deux autre du domaine de la « prévention et communication », et une dernière du domaine de l'« accompagnement et soin ». Plus précisément, le rôle de la MILDECA a été évalué, en tant qu’acteur essentiel de la coordination et de la mise en œuvre du plan gouvernemental, et ce par le biais de quatre actions spécifiques :

- L’expérimentation, pilotée par le ministère de l’Intérieur dans les quartiers Nord de Marseille, sous la frome de rencontres et de débats, avec un panel représentatif de la population, pour prévenir les trafics et la consommation de stupéfiants chez les 11-25 ans.

- L’action des étudiants-relais dans les universités pour repérer et prendre en charge les conduites addictives, pilotée par le ministère de l’éducation nationale, le ministère de l’enseignement supérieur et le ministère de l’agriculture.

- L’action, pilotée par le ministère de la santé et des affaires sociales, consistant à mettre en œuvre une campagne d’information à destination des jeunes et de leur entourage sur les consultations jeunes consommateurs, afin de mieux les faire connaître.

- L'élaboration et l’expérimentation d’un programme de prévention et de prise en charge des troubles liés à l’alcoolisation fœtale, pilotée par la MILDECA.

Pour ces quatre actions, la question de leur effectivité et de leur efficacité a été posée, de même que la question des déterminants des coopérations et des conflits entre acteurs. Pour ce faire, l’équipe a produit des données qualitatives et a utilisé les données déjà existantes (notamment produites par l’Observatoire Français des Drogues et des Toxicomanies).

Publications associées:

Policy Brief n°37, Lutte contre les drogues et les conduites addictives: évaluer la mise en oeuvre des actions de prévention par Louise Lartigot-Hervier.

Rapport de recherche Evaluation de quatre actions du Plan gouvernemental de lutte contre les conduites addictives (2013-2017) réalisé par Henri Bergeron, Patrick Hassenteufel, Louise Lartigot-Hervier, Francisco Roa Bastos, 2017.

Evénements associés :

 

Pour en savoir plus, voir le poster du projet "MILDECA"