Prénom: 
Camille
Nom: 
ALLÉ
Photo: 
Champ libre profil: 

Docteure en sciences politiques, LIEPP/CEE (2012 - 2015)
(thèse soutenue en janvier 2017)

Champ libre en anglais: 

Doctoral fellow in political science, LIEPP/CEE (2012 - 2015)
(thesis defended in January 2017)

Droits photo: 
Droits réservés
Bio: 

Camille Allé a soutenu sa thèse "Les politiques des finances locales : transformations des relations financières central/local en France (1970-2010)" en janvier 2017.

Camille Allé a fait sa thèse sous la direction de Patrick Le Galès, rattachée au LIEPP et au Centre d’études européennes. Ses recherches portent sur la recomposition des rapports entre l’Etat central et les collectivités en France saisi sous l’angle des finances publiques. 

Après trois ans de classe préparatoire en lettres et sciences sociales, Camille Allé a intégré le master Stratégies territoriales et urbaines de Sciences Po. Elle a réalisé son mémoire de recherche sur les négociations entre élus et promoteurs pour le contrôle de l’urbanisme commercial. Elle a également travaillé dans un cabinet de conseil spécialisé dans l’urbanisme commercial et participé à la réalisation d’une étude sur les plans locaux d’urbanisme intercommunaux conduite par l’Assemblée des communautés de France.

Camille Allé est actuellement en charge des thématiques déchets, énergies et finances locales à l'Assemblée des communautés de France, réseau national des intercommunalités.

Bio [english]: 

Camille Allé defended her thesis ""Les politiques des finances locales : transformations des relations financières central/local en France (1970-2010)" in January 2017.

Camille Allé undertook a thesis under the supervision of Patrick Le Galès, affiliated to LIEPP and the Centre d’études européennes. Her research focus on the reorganization the financial relationships between the central State and the subnational level of government in France since the 1980s.

After three years of preparatory class in Arts and Social Sciences, Camille Allé joined the ‘Urban and Territorial Strategies’ Master degree of Sciences Po. She wrote a research thesis on the negotiations between elected representatives and promoters for the control of commercial urban planning. She also worked in a consulting firm specialized in commercial urban planning and participated in the realization of a study of the local intermunicipal plans of town planning, led by the ‘Assemblée des communautés de France’ (The Assembly of French Local Intermunicipalities).

Camille Allé is currently working at the Assemblée des communautés de France

Thèse: 
Thèse soutenue
Spécialité: 
Sciences politiques
Spécialité (en): 
Political science
Prénom: 
Alexis
Nom: 
AULAGNIER
Photo: 
Champ libre profil: 

 Doctorant en sociologie, LIEPP/CSO 

Champ libre en anglais: 

Doctoral fellow in sociology, LIEPP/CSO

Droits photo: 
Alexis Aulagnier
Bio: 

Alexis Aulagnier est un doctorant en sociologie, affilié au Centre de Sociologie des Organisations et au LIEPP.  

Il a effectué l'ensemble de sa scolarité post-bac à Sciences Po avec une troisième année passée en Indonésie. Il a effectué un master en communication et un master en sociologie.

Il prépare désormais une thèse sur "La substitution dans l’action publique : le cas des politiques publiques de réduction de l’usage des pesticides" sous la direction de Sophie Dubuisson-Quellier. Il s'intéresse à la manière dont les risques liés à l'usage des pesticides sont pris en compte dans un dispositif d'action publique issu du Grenelle de l'environnement : le plan Ecophyto.

Deux questionnements sont au centre de son travail: Le premier concerne les caractéristiques de fonctionnement de ce plan et interroge sa dimension consultative, ses conditions de légitimité. Le deuxième s'intéresse aux liens entre dispositifs démocratiques et dynamiques marchandes.

Poster du projet (juin 2017)

 

Bio [english]: 

Alexis Aulagnier is a Doctoral fellow in Sociology (CSO/LIEPP).

He entered SciencesPo after his baccalaureat and spent a year abroad in Indonesia. He has a master degree in communication and a master degree in sociology. He is now a doctoral fellow at the LIEPP.

Poster of the project (in french, June2017)

Thèse: 
Thèse en cours
Prénom: 
Montserrat
Nom: 
BOTEY
Photo: 
Champ libre profil: 

Doctorante en économie à l'Université d'Orléans / affiliée au LIEPP 

 

Champ libre en anglais: 

Doctoral fellow in economics, Université d'Orléans / LIEPP affiliate

 

Droits photo: 
Droits réservés
Bio: 

Diplômée du Double Diplôme Sciences Po Paris/Université Bocconi à Milan ainsi que d'un Master Recherche en Economie  à l'Université Paris-Dauphine, Montserrat est actuellement en thèse en Economie à l'Université d'Orléans sous la direction d'Alexis Direr. Sa thèse porte sur l'étude des inégalités de patrimoine à travers une approche démographique et fiscale.

Poster du projet (juin 2018)


Bio [english]: 

Graduate from Sciences Po/Bocconi Double Degree and a Master Research in Economics at Paris Dauphine University, Montserrat is currently pursuing a PhD degree in Economics at the University of Orléans under the supervision of Alexis Direr. Her PhD dissertation studies wealth inequality through a demographics and fiscal approach. 

Poster of the project (June 2018)

 

Thèse: 
Thèse en cours
Spécialité: 
Economie
Spécialité (en): 
Economics
Prénom: 
Odran
Nom: 
BONNET
Photo: 
Champ libre profil: 

Docteur en économie, LIEPP/Département d'économie de Sciences Po
(thèse soutenue en juin 2018)

Champ libre en anglais: 

Doctor in Economics, LIEPP/Departement of Economics
(thesis defended on June 2018)

Droits photo: 
Droits réservés
Bio: 

Diplômé du Master Economics and Public Policy de Sciences Po, Odran a commencé une thèse au LIEPP en septembre 2013 sous la direction d’Alfred Galichon et de Denis Fougère. Ses recherches portent principalement sur le marché du logement et l’estimation des paramètres structurels de la demande dans les modèles hédoniques.

Il cherche à mieux comprendre le choix des ménages lors de l’achat d’un logement. Quelles catégories socio-professionnelles privilégient plus la taille d’un logement au quartier d’habitation ? Quels sont les critères de choix du quartier (accessibilité aux emplois, qualité des écoles, taux de criminalité, pollution, voisinage…) ?  Par ailleurs, il s’intéresse également aux études sur la criminalité, et notamment au lien entre la délinquance dans les quartiers et l’accessibilité aux emplois.

Bio [english]: 

Odran Bonnet is currently a Phd Student in Economics who works under the supervision of Denis Fougère and Alfred Galichon.

He graduated with a master degree in Economics and Public Policy from Sciences Po Paris. His main field of Research is the housing market and hedonic models. He has a particular interest for understanding how households choose the location of their housing.

Thèse: 
Thèse soutenue
Prénom: 
Célia
Nom: 
BOUCHET
Photo: 
Champ libre profil: 

Doctorante en sociologie, OSC / affiliée au LIEPP

Champ libre en anglais: 

Doctoral fellow in Sociology, OSC / LIEPP affiliate

Droits photo: 
Droits réservés
Bio: 

Après un master recherche en sociologie à Sciences Po, Célia a rejoint l’OSC et le LIEPP à la rentrée 2018 pour une thèse de sociologie sous la codirection d’Anne Revillard et de Philippe Coulangeon. Son étude porte sur les positions sociales des personnes ayant grandi avec un handicap (au sens large). L'objectif est de dégager des tendances et des processus qui prennent en compte la nature des incapacités (motrice, visuelle, auditive, cognitive ou psychique). Cette recherche utilise des méthodes mixtes. 

Pour plus d'information, voir le CV de Célia Bouchet

Bio [english]: 

After graduating from a research master in Sociology at Sciences Po, Célia joined the OSC and LIEPP laboratories in september 2018 for a PhD in Sociology under the supervision of Anne Revillard and Philippe Coulangeon. Her study focuses on the incidence of various impairments (motricity, sensorial, intellectual, psychological limitations) on the social position of adults who have experienced them since their childhood. This research adopts a mixed-method approach.

Research Poster (June 2019)

 

CV Célia Bouchet (2019)

Thèse: 
Thèse en cours
Prénom: 
Mathéa
Nom: 
BOUDINET
Photo: 
Champ libre profil: 

Doctorante en sociologie, OSC / affiliée au LIEPP

Champ libre en anglais: 

Doctoral fellow in Sociology, OSC / LIEPP affiliate

Droits photo: 
Droits réservés
Bio: 

Mathéa Boudinet obtient son master de recherche en sociologie à Sciences Po en 2019. Elle obtient un contrat doctoral à l'Observatoire Sociologique du Changement cette même année, pour réaliser son doctorat sous la direction de Anne Revillard. Sa thèse porte sur l'articulation entre handicap et genre dans la mise en oeuvre et la réception des politiques publiques d'emploi françaises. Mathéa Boudinet étudie la manière dont sont mises en place ces politiques au sein du service public de l'emploi, et la manière dont l'action publique est perçue par les femmes handicapées. Elle utilise des méthodes qualitatives et quantitatives. 

Bio [english]: 

Mathéa Boudinet gets her master's degree in sociology at Sciences Po in 2019. She signs a doctoral contract with the Observatoire Sociologique du Changement in 2019, and starts her PhD under the supervision of Anne Revillard. Her thesis focuses on the way employment policies are aimed for and mobilised by disabled women in France. Mathéa Boudinet studies the construction of theses policies by street-level bureaucrats and the way they are perceived by disabled women. She uses both qualitative and quantitative methods.

Thèse: 
Thèse en cours
Prénom: 
Louise
Nom: 
CARON
Photo: 
Champ libre profil: 

Docteure en sociologie, LIEPP/OSC

(Thèses soutenue en décembre 2019)

Champ libre en anglais: 

PhD in sociology, LIEPP/OSC

(Thesis defended in December 2019)

Droits photo: 
Droits réservés
Bio: 

Diplômée de l'ENSAE ParisTech ainsi que du Master de recherche en sociologie de Sciences Po Paris, Louise a rejoint le LIEPP en octobre 2015 pour y réaliser une thèse de sociologie en partenariat avec l'Observatoire Sociologique du Changement (OSC) sous la direction de Mirna Safi.

Dans sa thèse, elle s'interroge sur la complexification des trajectoires migratoires. Elle bénéficie également d'un accueil doctoral pour une durée de 3 ans à l'Ined, dans l'unité "Migrations internationales et minorités". 

ABSTRACT

"De l'immigration permanente aux migrations circulaires : l'exemple de la France"
Le modèle classique d'une migration permanente ne suffit plus à rendre compte de l'hétérogénéité des trajectoires migratoires et beaucoup d'immigrés privilégient des migrations circulaires. L'essor de nouvelles formes de mobilités internationales, dont les recompositions s'étendent au-delà du groupe des immigrés, a pris une place croissante dans la recherche académique comme dans le débat politique. Pourtant, on sait peu de choses en France des immigrés qui choisissent de repartir et de l'émigration en général. 

Adoptant une approche comparative entre plusieurs populations (immigrés, secondes générations, expatriés, originaires des Dom et Français de métropole), cette recherche s'attachera à analyser quantitativement les trajectoires migratoires pour la population française dans son ensemble et à interroger l'existence de logiques migratoires spécifiques selon les groupes. S'inscrivant dans une perspective interdisciplinaire qui s'inspirera des paradigmes économiques et sociologiques des décisions migratoires, une des ambitions de cette thèse est de réinvestir la dimension démographique des mouvements de population et de la migration comme mobilité dans l'analyse sociologique plus "classique" de l'intégration des immigrés.

Poster du projet (juin 2017)

Bio [english]: 

After graduating from ENSAE ParisTech (the French National School of Statistics and Economic Administration) and obtaining her Masters degree in Sociology at Sciences Po, Louise began her PhD in sociology at the LIEPP and OSC laboratories under the supervision of Dr. Mirna Safi. Her work seeks to improve understandings of the dynamics of migration and mobility in France in order to provide insight for designing and evaluating more effective migration policies. 

ABSTRACT

"From permanent to circular migration in France : Mapping migratory trajectories for a reconfiguration of mobility policies".

Migration is one of the main policy challenges in Europe. Many countries are facing new skills needs and the demographic effects of an ageing population while attempting to reinforce controls on illegal immigration and improve migrants' integration. With the globalization of the economy and free circulation of persons across the EU, new forms of migration have emerged. Yet little is known about emigration and the complexity of migratory trajectories for immigrants as well as natives in France. 

Using longitudinal data from 1975 to recent years, this thesis studies the patterns and determinants of migration and mobility of the French population as a whole using a comparative approach between several populations. In addition to economic paradigms, our method will draw on research in demography, the sociology of migration, and immigration and transnationalism studies. By taking an interdisciplinary approach, this research aims to investigate further the factors that drive migratory strategies in France in both their objective and subjective dimensions. 

Poster of the project (June 2018)

Thèse: 
Thèse soutenue
Prénom: 
Mirjam
Nom: 
DAGEFÖRDE
Photo: 
Champ libre profil: 

Docteure en sciences politiques, CEE / affiliée au LIEPP
(thèse soutenue en novembre 2017)

Champ libre en anglais: 

Doctoral fellow in Political Science, CEE / LIEPP affiliate
(thesis defended in November 2017)

Droits photo: 
Droits réservés
Bio: 

Mirjam Dageförde est Max Weber Fellow à l’Institut Universitaire Européen (EUI) et chercheuse associée au Centre d’Etudes Européennes (CEE) et au Laboratoire interdisciplinaire d'évaluation des politiques publiques (LIEPP) de Sciences Po. Avant de rejoindre l’EUI, elle était Attachée d’enseignement et de recherche à Sciences Po dans le cadre du programme Europe-Amérique du Nord, en partenariat avec l’Université de Columbia et UBC entre autres. Elle bénéficie en 2018 d’une bourse dans le cadre du partenariat entre l’Université d’Oxford et Sciences Po (OXPO) pour mener des recherches au Nuffield College. 

Mirjam Dageförde a soutenu sa thèse « Evaluating representation from citizens' perspective: Concepts of congruence, context and Europeans' representational judgments » à Sciences Po en novembre 2017, devant un jury composé de : Emiliano Grossman (directeur de thèse, Sciences Po), Liesbet Hooghe (University of North Carolina, Chapel Hill), Nonna Mayer (CNRS & Sciences Po) Jean-Benoît Pilet (Université libre de Brussels), Nicolas Sauger (Sciences Po), Stephen Whitefield (University of Oxford). Ses centres d’intérêt portent sur les relations des citoyens à la politique. Elle s’appuie pour cela sur les théories de la représentation, les études sur les partis politiques, l’opinion publique et le concept de congruence. Elle s’intéresse notamment à la perception qu’ont les citoyens de la représentation en Europe, ainsi qu’à leur évaluation de celle-ci. 

Elle a enseigné à Sciences Po, dans le cadre de Paris School of International Affairs, du programme Europe-Amérique du Nord, de Paris School of Public Policy, et du collège universitaire, ainsi qu’à l’Université de Stuttgart. Ella a enseigné divers sujets, allant de la représentation politique aux méthodes de recherche, en passant par les citoyens et les politiques de communication, aussi bien en licence qu’en master. Elle a participé à divers projets de recherche collectifs, tels que « Citizens and Representatives in France and Germany », l’élection présidentielle française, « the European Elections Project » et « the European Social Survey ».

Bio [english]: 

Mirjam Dageförde is Max Weber Fellow at the European University Institute (EUI) and Associated Researcher at Sciences Po. Her dissertation (Sciences Po) “Evaluating representation from citizens’ perspective: concepts of congruence, context and Europeans’ representational judgments” combines representation theory, research on political parties, public opinion and congruence. She is particularly interested in citizens’ perceptions and citizens’ evaluation of representation in Europe. Furthermore, she focuses on France and Germany. 

Her teaching experience encompasses classes on political representation , introduction to political science, political communication or campaigning, research design and methods. She taught classes in Bachelor and Master programs in France and in Germany. She is involved in numerous international research projects and was visiting scholar at diverse universities, recently at the University of Oxford. 

Thèse: 
Thèse soutenue
Prénom: 
Pierre
Nom: 
COTTERLAZ
Photo: 
Champ libre profil: 

Doctorant en économie, LIEPP/Département d'économie de Sciences Po

Champ libre en anglais: 

Doctoral fellow in Economics, LIEPP/Departement of Economics

Droits photo: 
Droits réservés
Bio: 

Pierre a débuté sa thèse en septembre 2014 sous la direction de Thierry Mayer. Il est titulaire du master Economics and Public Policy de Sciences Po.

Ses travaux touchent principalement à l’économie géographique, il s’intéresse notamment aux déterminants de la localisation des entreprises.

Poster du projet (Juin 2017)

 

 

Bio [english]: 

Pierre began a PhD in September 2014 under the supervision of Thierry Mayer. He graduated from Sciences Po with a master degree in Economics and Public Policy.

His research field is economic geography, with a focus on the determinants of firms’ location.

Poster of the project (June 2017)

Thèse: 
Thèse en cours
Spécialité: 
Economie géographique
Spécialité (en): 
Economic geography
Prénom: 
Guillaume
Nom: 
CHAPELLE
Photo: 
Champ libre profil: 

Docteur en économie, LIEPP/Département d'économie
(thèse soutenue en février 2017)
Chercheur post-doctoral au LIEPP 

Champ libre en anglais: 

Ph. D. in economics, LIEPP/Department of Economics
(thesis defended in February 2017) 
Post-doctoral Research Fellow at LIEPP 

 

Droits photo: 
Droits réservés
Bio: 

Guillaume a été doctorant du LIEPP/Département d'économie de 2013 à 2017 sous la direction d'Etienne Wasmer, puis post-doctorant pendant un an. Il a soutenu sa thèse: "Land and the Housing Market: Three essays on the role of land and its implications for public policies" en février 2017. 

A partir d'octobre 2017, Guillaume Chapelle poursuit ses recherches en économie urbaine et du logement comme post-doctorant à l'Institut d'Economie de Barcelone (IEB) au sein de l'université de Barcelone. 

Diplômé du Master Economics and Public Policy de Sciences Po, ses recherches portent principalement sur le marché du logement et l'impact des politiques du logement. Il s'intéresse particulièrement aux relations entre le logement social et le logement privé.

Bio [english]: 

Guillaume Chapelle was a Phd student of LIEPP/Departement of Economics from 2013 to 2017 under the supervision of Etienne Wasmer ans post-doctoral fellow for a year. He defended his thesis: "Land and the Housing Market: Three essays on the role of land and its implications for public policies" in February 2017.

He graduated with a master degree in Economics and Public Policy from Sciences Po Paris. His main field of research is the housing market and the impact of housing policies. He has a particular interest for the relationships between social housing and the real estate market.

Since October 2017, Guillaume Chapelle has continued his research on urban economics and the housing market at the Center for research in economics (IEB) within the Barcelona University. 

Thèse: 
Thèse soutenue
Page perso: 
https://sites.google.com/view/guillaume-chapelle/home
Spécialité: 
Économie du logement
Spécialité (en): 
Housing economics