Bachelor

  • Sciences Po : la rentrée 2015 du Collège universitaire

    Rentrée sur le campus de Paris, allocution d’ouverture dans l’amphithéâtre Boutmy.

    Frédéric Mion, directeur de Sciences Po

    Si vous êtes là, c’est que nous avons la conviction que vous avez le potentiel de suivre dans cette maison des études exigeantes, le potentiel de les réussir et ce qui est le plus important sans doute, le potentiel d’exercer dans le monde des responsabilités de haut niveau.

    Jean-Claude Casanova, président de la FNSP

    En ce qui concerne le Collège, vous allez faire trois ans d’études dont une année à l’étranger et vous allez étudier principalement comme matières l’histoire, l’économie, le droit, les institutions, etc.

    Héloïse Bernard, étudiante sur le campus de Paris

    J’ai toujours voulu travailler dans la conservation du patrimoine et c’est vrai que je ne voulais pas me fermer de portes et continuer à avoir des études assez généralistes avec une ouverture sur le monde.

    Campus de Reims

    William Labasi-Sammartino, double diplôme Sciences Po-Columbia

    Quand j’ai appris l’existence du double bachelor Sciences Po-Columbia j’étais très intéressé et j’ai pensé que c’était vraiment une formation très 21e siècle en termes de mondialisation et d’ouverture internationale.

    Thomas Janvier, double diplôme Sciences Po - UBC

    Et UBC parce que j’ai la double nationalité canadienne, franco-canadienne donc pour retourner à mes racines, d’une certaine manière, c’était quelque chose de bien.

    Programme Europe-Afrique à Reims

    Maximin Wion, étudiant français

    Moi je fais portugais, y en a qui font swahili ou arabe, après on a des cours d’histoire africaine, et c’est quelque chose qui est très très peu enseigné en France.

    Floriane Biel, étudiante franco-camerounaise

    Je suis intéressée par le domaine du journalisme surtout dans le domaine de la défense des droits de la femme, en Afrique et au Moyen Orient.

    Campus de Dijon

    Thomas Poloniato, étudiant franco-italien

    J’aimerais mêler mes différents centres d’intérêt à savoir l’économie, l’Italie, le féminisme et l’environnement, donc tout ça dans une ou plusieurs carrières professionnelles, parce que ma vie professionnelle sera longue.

    Clara Marchaud, étudiante française

    Dijon en particulier parce que je suis très europhile, et je me sens très européenne et j’ai beaucoup voyagé en Europe, donc c’était important de travailler mes langues.

    Manuel Pamphile, étudiant français

    La convention d’éducation prioritaire consiste en un partenariat entre Sciences Po et différents lycées de France, notamment des lycées aux Antilles françaises, donc les lycées mettent en place des ateliers de préparation, ces ateliers nous permettent de nous préparer. J’ai choisi Dijon pour son programme, pour la diversité des langues et surtout pour son programme européen.

    Campus du Havre

    Les élèves présentent un spectacle de danse

    Daniel Junyeol Kim, étudiant américano-japonais

    Les opportunités de carrières sont sans limite, Sciences Po vous expose à des matières comme l’économie, la science politique, la sociologie, etc. Les langues aussi : je commence le français, je débute le japonais cette année.

    Avtansh Behal, étudiant indien

    Avtansh est un étudiant qui a des difficultés d’élocution.

    Je me débrouille quand même, les profs et tous les étudiants sont très chaleureux, les profs ont beaucoup de connaissance et ils sont très passionnés pat leur métier, alors c’est toujours un plaisir d’étudier.

    Campus de Nancy

    Les élèves présentent un spectacle de danse.

    Caroline Wengeler, double diplôme Sciences Po/Freie Universität Berlin

    Je viens de Düsseldorf et j’ai choisi le double bachelor parce que je trouve que les programmes des deux universités se complètent très bien, c’est-à-dire une formation de base très large en sciences sociales à Sciences Po et une formation plus spécialisée, plus scientifique à la Freie Universität.

    Maria Kupriyanova, étudiante russe

    J’ai choisi Sciences Po à cause de son internationalité et puis aussi parce que le cursus, le parcours est très diversifié.

    Mark Gyöngyösi, double diplôme Sciences Po- Freie Universität Berlin

    Je m’intéresse à la politique européenne puisque je suis sur le campus de Nancy qui est franco-allemand, mais pas seulement la France et l’Allemagne mais à toute l’Union Européenne.

    Campus de Poitiers

    Luis Pozo, étudiant équatorien

    J’ai un engagement par ma famille, par le milieu dans lequel j’ai vécu, de vouloir m’engager dans la vie politique de mon pays.

    Soraya Jean-Louis, étudiant haïtienne

    J’étais haïtienne dans un lycée français en République Dominicaine, donc du coup c’était un mélange de nationalités, de cultures et quand j’ai vu qu’avec le programme ici j’aurais un peu la même ambiance avec l’Amérique Latine et d’autres horizons, j’ai décidé de tenter ma chance.

    Luis Pozo, étudiant équatorien

    Sur le campus latino américain tu te sens comme dans une île et à l’intérieur de France et qui te permet de découvrir les deux cultures, latino-américaine et française.

    Campus de Menton

    Farah Oraby, étudiante égyptienne, programme anglophone

    Je suis dans le programme anglophone, tous mes cours sont en anglais, même si je fais 4 heures de français, et je peux choisir une autre langue : italien, espagnol, hébreu, persan, etc., et j’ai choisi l’italien.

    Youstine Faltas, double diplôme Sciences Po-Columbia

    Sciences Po est l’une des universités top en Europe, Columbia c’est l’une des universités top aux Etats-Unis, alors ça m’ouvre beaucoup de chemins pour ma carrière professionnelle.


    Fermer la transcription textuelle de la vidéo
  • Vidéo et transcription textuelles en anglais.

    Sciences Po: International Counselor Workshop, 2-3 March 2015

    Views of the workshop and campus’ visits throughout the video

    Robert Mansueto, Chinese International School Hong Kong

    We have had a number of students over the last few years apply to Sciences Po, and I thought it was time for me to come here and see it first-hand.

    Views of the welcome address by Frederic Mion, President of Sciences Po

    Andrew Whyte, Institut Le Rosey Rolle (Switzerland)

    Students can actually come here, and they can study a very strong program at several different campuses, which will lead them to, I think, a very strong future.

    Rosalind Stewart, Southbank International School, London

    I learned today about the international root for students and this would be a really good fit for some of our students who are very global. So one thing I’m really interested in is the international track.

    Robert Mansueto, Chinese International School Hong Kong

    Our students have tended to apply to the joint program with Columbia University. So we have thought about it in very narrow terms, in terms of that one joint program; but to hear about the range of programs, the graduate programs, the masters’ programs, has been very eye-opening.

    Michelle Close, Copenhagen International School

    I think that for a long time, STEM, which is the Science, Technology, Engineering and Maths, has been sort of identified as the area that we need more people. Whereas I would disagree, and say we need more people in the social sciences and humanities. Coming from that background with a critical eye and critical thinking, great public speaking and analysis, because I do believe that the solutions to many of the world’s issues lie in people who have been trained in that manner.

    Marjorie Nieuwenhuis, United Nations International School, New York

    It’s a perfect fit for many of my students who are, to a large degree, children of diplomats, but many, just by virtue of going to the UN school who may be, as I am, from New York, a native New Yorker, but are open-minded, curious about cultures beyond the borders of the US, and wanting the world to be a happier and safer place. I think the philosophy of Sciences Po is just tailor-made for them.

    Nancy Cromarty, West Point Grey Academy, Vancouver

    I think that’s an important point for counselors to know, not only for advising their students but just in general — I think Sciences Po is creating future students who want to really make a difference in the world, and kudos to Sciences Po.


    Fermer la transcription textuelle de la vidéo

Le Collège Universitaire de Sciences Po est ouvert aux étudiants diplômés de l'enseignement secondaire (baccalauréat ou diplôme équivalent à l'étranger). Il propose une formation pluridisciplinaire en sciences sociales avec un fort ancrage international. 

À l'issue des trois années de formation, les étudiants obtiennent un diplôme de Bachelor (240 crédits ECTS).