Une formation interreligieuse pour mieux se comprendre

Prêtres, pasteurs, rabbins, imams et moines bouddhistes : à partir de septembre 2016, des étudiants un peu particuliers vont faire leur rentrée à Sciences Po pour une formation unique en son genre. Baptisé "Emouna, l'amphi des religions", ce programme va former des ministres du culte de différentes communautés religieuses. L'objectif : renforcer les liens et la connaissance mutuelle, et assumer une juste place dans la laïcité et la culture françaises. 

Le contenu du programme sera dispensé à la fois par des universitaires, des responsables religieux et des professionnels issus des secteurs public et privé. Il sera axé sur la connaissance des liens entre les religions et institutions françaises, la culture française et les enjeux du leadership : apprentissage de l’environnement politique et institutionnel entourant les pratiques religieuses, connaissance des différentes religions et de leurs traditions intellectuelles et rituelles, travail sur l’exercice de responsabilités dans le cadre d’une communauté religieuse.

Lire le communiqué de presse du 4 mai : "Des représentants du judaïsme, du christianisme, de l’islam et du bouddhisme choisissent Sciences Po pour mettre en place un programme de formation interreligieuse" (pdf, 110 ko)

En savoir plus sur le programme et ses objectifs.

"Une vraie inventivité dans le droit"

Ni dogmatique, ni doctrinal : le droit, dans les cours de Christophe Jamin, n’a pas besoin de “D” majuscule. C’est une pensée vivante et inventive, que le juriste au célèbre nœud papillon enjoint les étudiants à interroger, à critiquer pour mieux se l’approprier. Rencontre en amphi avec un maître de l’anti-cours magistral.

Lire la suite
Des étudiants engagés sur le terrain

Des étudiants engagés sur le terrain

Né avec la réforme du Bachelor, il y a un an, le parcours civique est un dispositif unique qui se déploie sur les trois premières années de formation et structure le curriculum. Obligatoire pour tous, le parcours civique valorise l’apprentissage actif de la citoyenneté et de la responsabilité sociale en proposant aux étudiants de lier les enseignements du bachelor à des engagements sur le terrain.

Lire la suite
5 conseils avant les écrits

5 conseils avant les écrits

Samedi 23 et dimanche 24 février 2019, vous serez des milliers de candidats à plancher sur les épreuves écrites pour l’entrée en 1ère année à Sciences Po. C’est le moment d’avoir confiance en soi : voici quelques rappels utiles pour arriver sereins.

Lire la suite
Salomé Zourabichvili, alumna et Présidente

Salomé Zourabichvili, alumna et Présidente

Diplômée de Sciences Po en 1972, professeure à Sciences Po entre 2006 et 2015, Salomé Zourabichvili est la première femme élue présidente de Géorgie depuis le 28 novembre 2018. Mais aussi l’une de nos rares alumna femmes et cheffes d’État. À l’occasion de sa conférence du 18 février 2019 dans son alma mater, retour sur la brillante trajectoire d’une étudiante prometteuse, et timide. 

Lire la suite
De retour du pôle Sud

De retour du pôle Sud

Diplômé 2018, Matthieu Tordeur est le plus jeune aventurier membre de la Société des Explorateurs Français. Il revient d'une expédition en solitaire de 51 jours au pôle Sud. Un rêve d'enfant, qui se prolonge aujourd'hui avec la préparation d'un documentaire et d'un livre sur cette aventure.

Lire la suite
ENA & concours administratifs : un excellent palmarès 2018

ENA & concours administratifs : un excellent palmarès 2018

Les résultats d’admission au concours externe d’entrée à l’École Nationale d’Administration (ENA) viennent d’être publiés et 27 étudiants de Sciences Po figurent parmi les 40 admis, soit 68 %. Ces résultats témoignent de l’excellence de la préparation que Sciences Po propose pour les concours administratifs français et les concours du Quai d'Orsay, et de la diversité des profils des étudiants qu’elle accueille.

Lire la suite
Pesticides et santé : vers une nouvelle approche

Pesticides et santé : vers une nouvelle approche

La France reste aujourd’hui l’un des principaux utilisateurs mondiaux de pesticides à usage agricole. De nombreuses populations humaines sont exposées à ces produits par définition dangereux : travailleurs des champs, riverains des cultures, consommateurs de fruits et de légumes. Les conséquences sanitaires de ces expositions demeurent mal connues. Le recours à la science de l’épidémiologie pourrait-il permettre une meilleure évaluation ?

Lire la suite