Marginalisation des musulmans de l’Inde

3 graphiques : Marginalisation des musulmans de l’Inde

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Commentaire de Christophe Jaffrelot

La part des élus musulmans parmi les députés de la chambre basse est passée de 9% à 4% entre 1980 et 2014 alors que la part des musulmans dans la population indienne est passée de 11% à 14,5% entre 1981 et 2011. La surreprésentation des musulmans dans les prisons indiennes est particulièrement importante au Bengale occidental, au Maharashtra et en Uttar Pradesh.