La croissance des sans-religion aux États-Unis

"God’s Own Party" ? Républicains, démocrates et vote religieux à l’aube du XXIe siècle.

Interventions de Blandine Chelini-Pont (Université Aix-Marseille – GSRL) et Marie Gayte-Lebrun (Université de Toulon – BABEL) lors du colloque annuel de l’Association française de sciences sociales des religions (AFSR), "Partis Politiques et Religions (XXe-XXIe siècles)", organisé par Myriam Aït-Aoudia (Centre Émile Durkheim – Sciences Po Bordeaux), Philippe Portier (GSRL – EPHE), Yann Raison du Cleuziou (Centre Émile Durkheim – Université de Bordeaux) - 6 février 2017

La croissance des sans-religion aux États-Unis

Résumé 

Ce chapitre retrace l’histoire des sans religion aux Etats-Unis et tente d’analyser leur progression au cours des deux dernières décennies. Atteignant aujourd’hui près du quart de la population américaine, les religious nones peuvent-ils changer la tradition politico-religieuse des Etats-Unis et imposer une forme de sécularisation à la vie politique américaine ? Quels bénéfices peuvent en tirer les deux principaux partis politiques du pays ? Comment peuvent-ils s’adapter à cette nouvelle donne ? 

Bibliographie 

Altemeyer Bob et Hunsberger Bruce, Atheists. A groundbreaking study of America’s nonbelievers, Amherst (Mass.), Prometheus Books, 2006.

Barb Amandine, « “You Can Be Good Without God” : Non-Believers in 21st Century American Society », Amnis, 11, 2012.

Barb Amandine, « An Atheistic American is a Contradiction in Terms : Religion, Civic Belonging and Collective Identity in the United States », European journal of American studies, 6 (1), 2011, p. 40-55.

Cimino Richard et Smith Christopher, « Secular Humanism and Atheism beyond Progressive Secularism », Sociology of Religion, 68 (4), 2007, p. 407-424.

Eck Diana L., A New Religious America, How a Christian Country Has Become The World’s Most Religiously Diverse Nation, New York (N. Y.), Harper Collins, 2009.

Edgell Penny, Gerteis Joseph et Hartmann Douglas, « Atheists as “Other” : Moral Boundaries and Cultural Membership in American Society », American Sociological Review, 72 (2), 2006, p. 211-234.

Froidevaux-Metterie Camille, Politique et religion aux États-Unis, Paris, La Découverte, 2009.

Kowalski Gary, Revolutionary Spirit : The Enlightened Faith of America ’s Founding Fathers , BlueBridge (N. Y.), 2010.

Smith Lauren E. et Olson Laura R., « Attitudes about Socio-Moral Issues Among Religious and Secular Youth », Politics and Religion, 7 (2), 2013, p. 285-314.

Blandine Chelini-Pont

Affiliation 

Université d’Aix-Marseille, associée au Groupe sociétés, religions, laïcités (GSRL), CNRS.

Biographie 

Blandine Chelini-Pont est professeur d’histoire contemporaine à l’Université d’Aix-Marseille, docteur en droit. Elle possède une HDR en sciences religieuses de l’Ecole pratique des hautes études. Après une thèse sur les relations des Etats-Unis avec le Saint-Siège sous Roosevelt et Truman, (Sciences Po, sous la direction de Pierre Milza), ses travaux se sont portés conjointement sur la politique internationale et concordataire de l’Eglise catholique, la géopolitique du christianisme, l’histoire politique du catholicisme américain, la place comparée du religieux et des religions dans les systèmes normatifs et juridiques contemporains, particulièrement français et états-unien. Elle enseigne à la Faculté de droit et de science politique et à Sciences Po Aix-en-Provence, notamment les religions dans les relations internationales et dans le droit. 

Elle est responsable de l’axe Droit et religions du Laboratoire droit et mutations sociales de la Faculté de droit et de sciences politiques d’Aix-en-Provence et édite la revue annuelle et la collection Droit et Religions des Presses universitaires d’Aix-Marseille.

Ses recherches présentes portent sur le vote religieux et son évolution aux Etats-Unis et sur la religion dans la politique extérieure des Etats-Unis, thème pour lequel elle a obtenu en 2017 une délégation de recherche du CNRS auprès du LARCA de l’Université Paris 7-Paris-Diderot.

Bibliographie 

- avec Gregory Mose, « La laïcité américaine aujourd’hui ou la bataille du premier amendement » in Revue du droit des religions, Strasbourg, Presses universitaires de Strasbourg, Vol. 4, novembre 2017.

- avec Marie Gayte, Washington et le Vatican, une relation spéciale? De l’Indépendance des Etats-Unis à Barack Obama, Rennes, Presses universitaires de Rennes, à paraître.

- « De la liberté religieuse comme droit de l’homme à la religion comme composante diplomatique. Comparaison états-unienne », in Valentine Zuber et Robert Dubertrand (dir), La Liberté religieuse, Paris, Van Dieren, Collection Débats, 2017, pp. 13-36.

- « L’adaptation du catholicisme américain au modèle/contre-modèle religieux américain » in Les Etats-Unis, modèle, contre-modèle, fin du modèle ?, RFEA, n° 145, 2015, Belin, pp. 102-117.

- « La laicidad francesa y los derechos de las mujeres: ¿Existe alguna relación entre la laicidad francesa y la igualdad para las mujeres? » in Pauline Capdevielle (coord.), Nuevos retos y desafíos de la laicidad, México, Cátedra Benito Juárez-IIJ-UNAM, 2016.

- « L’expérience des cours d’arbitrage islamique en Grande-Bretagne » in Annuaire Droit et Religions, Vol. 8, 2015, Aix-en-Provence-Marseille, Presses universitaires d’Aix-Marseille, pp. 210-250.

- avec Nassima Ferchiche, « Religion and The Secular State: French Report » in Xavier Martinez-Torron (dir), Religion and the Secular State, Madrid, Universitad Complutense, 2015, pp. 160-215.

- « L’émergence normative du pluralisme religieux ? Prospective sur les transformations de la laïcité française » in Florence Faberon-Tourette (dir), Liberté religieuse et cohésion sociale, la diversité française, Aix-en-Provence-Marseille, Presses universitaires d’Aix-Marseille, 2015, pp. 61-75.

- La droite catholique aux Etats-Unis, de la guerre froide aux années 2000, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2014.


Direction de publication

- avec Marie Gayte, Religions et élections présidentielles aux Etats-Unis, Toulon, Presses universitaires de Toulon, à paraître.

- avec Mark Rozell et Marie Gayte, Catholics and Politics in the United States, Palgrave McMillan, à paraître.

Les sans-religion aux États-Unis, 2014

3 graphiques : Les sans-religion aux États-Unis, 2014

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Commentaire de Blandine Chelini-Pont

L’augmentation des sans-religion aux Etats-Unis semble être une tendance générationnelle irrépressible. Leur part est très élevée parmi les générations du Millenium (35% des Américains nés entre 1981 et 1996) et très faible chez les seniors (10%). Cependant, deux critères sont susceptibles à terme de ralentir cette hausse des sans religion au sein de la population : le fait que cette catégorie rassemble plus d’hommes que de femmes et aussi qu’elle regroupe davantage de blancs caucasiens dont la démographie est déclinante. Politiquement, ces deux critères permettent de relativiser le gain électoral potentiel auquel pourrait prétendre le Parti démocrate