prosélytisme

L'Arabie Saoudite, un État prosélyte

Résumé 

L’Arabie Saoudite a la particularité d’être un Etat prosélyte, au sein duquel des milliards de dollars ont servi – et servent toujours – à alimenter une entreprise missionnaire à destination des pays musulmans comme non-musulmans. Quels en sont les acteurs et comment ce prosélytisme s’inscrit-il dans les rapports de pouvoir en Arabie même ? Quel islam les Saoudiens exportent-ils précisément ? Le processus de « salafisation » de l’islam sunnite auquel on assiste depuis plusieurs décennies est-il seulement le résultat de l’action saoudienne ? Enfin, quel contrôle les Saoudiens continuent-ils aujourd’hui d’exercer sur le prosélytisme salafiste ?

Bibliographie 

Abu Rumman Muhammad, Al-sira‘ ‘ala al-salafiyya : qira’a fi-l-idiulujiyyat wa-l-khilafat wa kharitat al-intishar, Beyrouth, Al-shabaka al-‘arabiyya li-l-abhath wa-l-nashr, 2016.

al-Rasheed Madawi (ed.), Kingdom Without Borders: Saudi Arabia’s Political, Religious and Media Frontiers, Londres, Hurst, 2008.

Bonnefoy Laurent, Salafism in Yemen: Transnationalism and Religious Identity, Londres, Hurst, 2012.

Bonnefoy Laurent et Lacroix Stéphane, « Le wahhabisme, rempart ou inspirateur de l’État Islamique », Le Crieur, 3, mars 2016.

Commins David, The Wahhabi Mission and Saudi Arabia, Londres, I. B. Tauris, 2006.

Farquhar Michael, Circuits of Faith: Migration, Education and the Wahhabi Mission, Stanford (Calif.), Stanford University Press, 2016.

Haykel Bernard, Hegghammer Thomas et Lacroix Stéphane (eds), Saudi Arabia in Transition: Insights on Social, Political, Economic and Religious Change, Cambridge, Cambridge University Press, 2015.

Hegghammer Thomas, Jihad in Saudi Arabia: Violence and Pan-islamism since 1979, Cambridge, Cambridge University Press, 2010.

Lacroix Stéphane, « Egypt’s Pragmatic Salafis : The Politics of Hizb al-Nour », Washington (D. C.), Carnegie Endowment for International Peace, novembre 2016.

Lacroix Stéphane, « Saudi Islamists after the Arab Spring », LSE Kuwait Program Paper, 36, mai 2014.

Lacroix Stéphane, Les Islamistes saoudiens. Une insurrection manquée, Paris, PUF, 2011.

Lahoud-Tatar Carine, Islam et politique au Koweït, Paris, PUF, 2012.

Meijer Roel, Global Salafism: Islam’s New Religious Movement, New York (N. Y.), Columbia University Press, 2009.

Mouline Nabil, Les Clercs de l’islam : autorité religieuse et pouvoir politique en Arabie Saoudite (XVIIIe-XXIe siècle), PUF, 2011.

Pall Zoltan, « Kuwait Salafism and Its Growing Influence in the Levant », Washington (D. C.), Carnegie Endowment for International Peace, mai 2014.

Rougier Bernard (dir.), Qu’est-ce que le salafisme ?, Paris, PUF, 2008.

Schulze Reinhard, Islamischer Internationalismus Im 20. Jahrhundert : Untersuchungen zur Geschichte der islamischen Weltliga, Leyde, Brill, 1990.

Sheikh Naveed S., The New Politics of Islam: Pan-islamic Foreign Policy in a World of States, Routledge, 2007.

Wagemakers Joas, Salafism in Jordan: Political Islam in a Quietist Community, Cambridge, Cambridge University Press, 2016.

L'évangélisme, nouveau tiers état du christianisme ?

Résumé 

Fort d'environ 630 millions de fidèles, le protestantisme évangélique est un géant aux pieds d'argile. Renforcé par une dynamique prosélyte impressionnante, il n'en est pas moins éclaté en d'innombrables dénominations, qui se répartissent autour de deux pôles. Le premier met l'accent sur la doctrine (option piétiste), le deuxième sur le miracle (option pentecôtiste). L’impact géopolitique du protestantisme évangélique s'est traduit, en 2016, par un regain d'influence sur la scène nord-américaine : l'élection de Donald Trump doit beaucoup aux évangéliques blancs. Mais les logiques d'expansion sont multipolaires, sur tous les continents, portées par un modèle qui met le pionnier davantage en avant que l'héritier. L'évangélisme participe aujourd'hui de sociétés civiles émergentes, en tension entre dérives sectaires et modèle d'une Eglise-Providence qui comble les vides laissé par un Etat défaillant.

Bibliographie 

Belin Célia, Jésus est juif en Amérique. Droite évangélique et lobbies chrétiens pro-Israël, Paris, Fayard, 2011.

Bourdeaux Pascal et Jammes Jérémy (dir.), Chrétiens évangéliques d’Asie du Sud-Est. Expériences locales d’une ferveur conquérante, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2016.

Corten André et Mary André (dir.), Imaginaires politiques et pentecôtismes : Afrique/Amérique latine, Paris, Karthala, 2001.

Fancello Sandra et Mary André (dir.), Chrétiens africains en Europe. Prophétismes, pentecôtismes et politique des nations , Paris, Khartala, 2010.

Fath Sébastien, Dieu XXL. La Révolution des megachurches, Paris, Autrement, 2008.

Fath Sébastien, Du ghetto au réseau. Le protestantisme évangélique en France, 1800-2005 , Genève, Labor et Fides, 2005.

Fath Sébastien, Gospel et francophonie, une alliance transfrontière, Paris, Empreinte temps présent, 2016.

Fer Yannick et Malogne-Fer Gwendoline (dir.), Le Protestantisme évangélique à l’épreuve des cultures, Paris, L’Harmattan, 2014.

Fer Yannick, L’Offensive évangélique. Voyage au cœur des réseaux militants de Jeunesse en mission, Genève, Labor et Fides, 2010.

Fouchard Laurent, Mary André et Otayek René (dir.), Entreprises religieuses transnationales en Afrique de l’Ouest, Paris, IFRA-Khartala, 2005.

García-Ruiz Jesús et Michel Patrick, Et Dieu sous-traita le Salut au marché. De l’action des mouvements évangéliques en Amérique latine, Paris, Armand Colin, 2012.

Gonzalez Philippe, Que ton règne vienne. Des évangéliques tentés par le pouvoir absolu, Genève, Labor et Fides, 2014.

Lacoste Yves (dir.), « Les Évangéliques à l’assaut du monde », Hérodote, 119, 2005.

Maskens Maïté, Cheminer avec Dieu : pentecôtismes et migrations à Bruxelles, Bruxelles, éditions de l’Université de Bruxelles, 2013.

Mayrargue Cédric et Fath Sébastien (dir), « Les nouveaux christianismes en Afrique », Afrique contemporaine, 252, 2015.

Mottier Damien, Une ethnographie des pentecôtismes africains en France. Le temps des prophètes, Paris, L’Harmattan, 2014.

Neff R. Alex, Évangéliques en réseau. Trajectoires identitaires entre la France et les États-Unis, Paris, L’Harmattan, 2016.

Pons Christophe (dir.), Jésus, moi et les autres. La construction collective d’une relation personnelle à Jésus dans les Églises évangéliques : Europe, Océanie, Maghreb, Paris, CNRS Éditions, 2013.

Stolz Jörg, Favre Olivier, Gachet Caroline et Buchard Emmanuelle, Le Phénomène évangélique. Analyses d’un milieu compétitif, Genève, Labor et Fides, 2013.

Willaime Jean-Paul et Fath Sébastien (dir.), La Nouvelle France protestante. Essor et recompositions au XXIe siècle, Genève, Labor et Fides, 2011.