Droit : Semaine Doctorale Intensive

Du 19 au 23 juin 2017 à Sciences Po - Consultez le programme
  • Semaine Doctorale IntensiveSemaine Doctorale Intensive

=> Téléchargez le programme au format 

=> Consultez le blog de la Semaine doctorale Intensive   

Initiée en 2011 et poursuivie avec grand succès depuis, la Semaine Doctorale Intensive est une initiative co-organisée par l’École de droit de Sciences Po et l’Ecole doctorale Droit et Science Politique de l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense.

Pour l’édition 2017, l’internationalisation de la SDI se poursuit, les écoles doctorales de la faculté de droit de Turin, de la faculté de droit de Perugia, du département de droit de la London School of Economics, du département de droit de la SOAS, la faculté de droit de Kent et de la faculté de droit de Los Andes s’associent à l’événement. 

Ouverte à un nombre limité de doctorants venus de ces établissements ainsi qu’à toute autre faculté de droit, la Semaine doctorale Intensive est conçue comme un laboratoire pédagogique. Elle a pour but de permettre aux doctorants sélectionnés de présenter leurs recherches, de discuter leurs travaux et de se confronter à la pensée de professeurs renommés, français et étrangers.

La semaine est rythmée par des conférences, ateliers, groupes de lecture, présentations, panels, discussions informelles, en tête à tête ou en petits groupes. Les thèmes abordés touchent diverses branches du droit, mais sont toujours envisagés sous un aspect assez général pour intéresser les doctorants dont les recherches portent sur d’autres domaines.

Les doctorants sont invités à présenter leur recherche. Ils pourront en outre exposer les questions auxquelles ils sont confrontés, les problèmes de méthode qu’ils rencontrent, les arguments qu’ils comptent mobiliser dans leurs travaux, et bénéficier des avis des professeurs et des autres doctorants présents. C’est pour eux l’occasion de croiser des problèmes et questionnements communs à diverses branches du droit, de confronter leurs approches à des cultures juridiques étrangères et à des perspectives et des méthodes renouvelées de la recherche juridique.

Les deux langues de travail sont le français et l’anglais, chacun des participants pourra s’exprimer dans sa langue usuelle. Pour les doctorants français, la compréhension au moins passive de l’anglais est donc souhaitée.

Tags :