Parcours

Entrée possible uniquement en 1ère année de doctorat (D1)

Les trois années de doctorat sont consacrées à la conception, la rédaction et la soutenance d'une thèse de doctorat en droit, à l'intégration dans une communauté scientifique active et internationale et à l'acquisition des expériences pédagogiques requises pour envisager une carrière académique. La première année permet de concevoir la thèse, la deuxième, qui se déroule entièrement à l'étranger, d'en initier la rédaction, la troisième d'en venir à bout, à travers deux soutenances : privée d'abord, publique enfin.

Conception, rédaction et soutenance de la thèse

L'année de D1

L'étudiant a pour objectif durant cette année de parvenir à la formulation définitive de son projet de recherche et à une formulation avancée d'un plan de thèse. Il est encadré par le superviseur principal et par deux superviseurs mineurs. Chacun des superviseurs le reçoit au minimum 4 à 5 fois par an, guide ses lectures, lui donne éventuellement des travaux à réaliser (fiches de lecture, synthèses).
À la fin de l'année, un examen oral sanctionne le travail accompli pendant l'année, sa réussite donne accès à la deuxième année de doctorat. Elle est prise en compte dans le choix de l'université étrangère en D2.

L'année de D2

La deuxième année a lieu dans l'une des universités partenaires du programme. Sous la direction d'un superviseur de l'université d'accueil, en lien avec le superviseur principal, le doctorant rédige au minimum un chapitre de sa thèse et présente à son retour le travail accompli au séminaire du programme doctoral.

L'année de D3

L'objectif de cette troisième et dernière année est de terminer et de soutenir la thèse. La soutenance s'opère en deux temps. Au début du second semestre, une soutenance privée est organisée. La soutenance publique a lieu à la fin du second semestre, ou éventuellement à l'automne. Le superviseur principal ne participe pas au jury.

Expériences pédagogiques et participation des étudiants à la communauté académique de Sciences Po

L'École de droit de Sciences Po est une petite communauté scientifique dynamique et internationale. Les doctorants qui disposent de bureaux dans l'École ont tout loisir pour entrer en contact avec les membres du corps facultaire et les professeurs invités. Ils sont encouragés à participer aux activités scientifiques de l'École (séminaire, colloques, conférences) et peuvent contribuer à leur conception et leur organisation, dans la mesure où leur participation est fructueuse pour leur recherche.

  • Les doctorants en D1 et éventuellement en D3 assistent un professeur, et se voient confier un enseignement semestriel, dans le but d'acquérir une expérience dans l'enseignement. Ces activités restent assez limitées pour éviter de nuire aux travaux de recherche.
  • Les doctorants ont accès aux cours et activités scientifiques offerts par les autres Écoles et disciplines de Sciences Po. Ils y trouvent de quoi nourrir avec rigueur l'apport des autres sciences humaines à la compréhension du droit.

Les étudiants qui soutiennent victorieusement leur thèse reçoivent le diplôme de Docteur en droit de Sciences Po (PhD in Law), délivré par l'École doctorale de Sciences Po. Ce diplôme national confère le grade de docteur en droit.