Une place en quart de finale et une mention spéciale !

Competition Law Moot, King’s College London
  • Charley Bailliard, Marion A. Créach, Pierre Chellet et Anne-Claire TheryCharley Bailliard, Marion A. Créach, Pierre Chellet et Anne-Claire Thery

"Alors que nous étions en stage dans les départements Concurrence de différents cabinets d’avocats, Charley BailliardPierre ChelletAnne-Claire Thery et moi-même avons entrepris de participer à l’édition 2017 du Competition Law Moot organisé par la Dickson Poon School of Law de King’s College London en partenariat avec Herbert Smith Freehills.

Le cas pratique articulait plusieurs problématiques de droit de la concurrence sur les marchés du numérique, en particulier les marchés bifaces des réseaux sociaux et des services de recherche en ligne. Il concernait des pratiques de refusal to deal et de tying de la part d’entreprises s’apparentant à Google et Facebook : refus de donner accès à des données de recherche et vente liée s’agissant d’un réseau social et de services de recherche.

La première partie de l’exercice consistait à produire deux mémoires, l’un pour le demandeur, l’autre pour le défendeur, dans le cadre d’une question préjudicielle devant la Cour de Justice de l’Union Européenne. Nous sommes très reconnaissants à Olivier d’Ormesson pour son précieux soutien tout au long de nos travaux.

C’est avec beaucoup d’enthousiasme que nous avons appris au début du mois de mai avoir été sélectionnés, sur la base de nos écritures, pour les phases orales du Moot. Celles-ci se sont déroulées le 23 et 24 juin à Londres, où nous avons rencontré les onze autres équipes sélectionnées.  

Nous avons concouru jusqu’en quarts de finale et Anne-Claire a obtenu une mention pour sa plaidoirie. Nous avons plaidé contre une équipe russe et une équipe de Singapour, laquelle a accédé à la finale du Moot. C’est finalement l’Université de Hong-Kong qui a remporté la victoire.

Le sujet invitait à réfléchir sur des problèmes juridiques d’actualité et originaux, et à interroger les interactions du droit de la concurrence avec d’autres matières juridiques, telles que la protection des données personnelles. Cette aventure a aussi exigé que nous nous exercions à la plaidoirie. Nous avons intégralement travaillé en anglais et ainsi mis à l’épreuve notre capacité à développer une argumentation juridique dans une langue étrangère.  L’expérience fut très enrichissante, du point de vue tant des connaissances que des compétences qu’elle nous a donné l’occasion d’acquérir. Nous sommes fiers du succès de notre travail d’équipe ! Notre participation aux phases orales fut également l’occasion de rencontrer de nombreux praticiens, académiques et étudiants spécialisés en droit de la concurrence avec lesquels nous avons pu échanger sur la matière.

Nous adressons nos remerciements les plus sincères à Olivier Fréget, qui a financièrement soutenu notre participation au Moot et nous a ainsi permis de concourir jusqu’aux phases orales, pour son généreux mécénat." 

Marion A. Créach
Legal Intern - Capital Markets - Gide Loyrette Nouel
​Student at the Law School of Sciences Po

Tags :