Commissaires de police : 3/4 des admis issus de Sciences Po

Les concours du ministère de l’Intérieur
  • Étudiants de la préparation aux concours de l'École de droit ©Sciences PoÉtudiants de la préparation aux concours de l'École de droit ©Sciences Po

Depuis sa création en 2012, la classe préparatoire aux concours de police et de gendarmerie de l’École de droit de Sciences Po s’affirme chaque année davantage comme l’une des meilleures préparations aux métiers de la sécurité. Cette année, sur les 30 postes ouverts au concours externe de commissaire de police, 24 places sont occupées par nos étudiants. Félicitations !

Le concours de commissaire de police est l’un des plus prestigieux concours organisés par le ministère de l’Intérieur. Chaque année, environ 1500 candidats s’y présentent. Sur les 30 postes ouverts en 2017, 24 admis viennent de la classe préparatoire de Sciences Po. Ces derniers trustent même le classement, puisqu’ils occupent les 5 premières places.

Outre le concours de commissaire, la classe préparatoire peut mener à de nombreux autres métiers en lien avec la sécurité. Sur les 70 élèves de la classe préparatoire ayant présenté cette année les concours :

  • 24 sont admis au concours externe de commissaire de police ;
  • 2 sont admis au concours interne de commissaire de police ;
  • 7 sont admis au concours d'officier de la gendarmerie nationale ;
  • 7 sont admis au concours d’inspecteur des douanes ;
  • 1 est admis au concours de direction de la protection judiciaire de la jeunesse ;
  • 49 sont actuellement admissibles au concours d'officier de police.

Des profils variés

Les étudiants intégrant la classe préparatoire de Sciences Po sont issus aussi bien de Sciences Po que d’autres établissements. Les profils sont en effet extrêmement variés. Cette année, on compte ainsi, parmi les admis, des diplômés de masters de Sciences Po en Affaires publiques, en Finance et stratégie, en Droit économique... D’autres sont issus du monde professionnel, avec une expérience antérieure qui, parfois, n’a aucun lien avec la sécurité. Enfin, deux d’entre eux sont actuellement officiers de police et ont été admis au concours interne de commissaire de police.

Une performance remarquable pour la jeune classe préparatoire qui se distinguait déjà l’an dernier avec 15 admis sur 21 au concours externe de commissaire de police.

Rappelons enfin que l’École de droit propose aussi une des meilleures préparations pour l’École Nationale de la Magistrature.

Tags :