News

Fermeture estivale

  • L'école de droit sera fermée du 23/07/18 au 19/08/18 @jakkapan/shutterstock.comL'école de droit sera fermée du 23/07/18 au 19/08/18 @jakkapan/shutterstock.com
Tags :

Animal rights: Slow but definite progress

Régis Bismuth, Full professor at Sciences Po
  • Animal Rights protest 2016 ©CC BY L214 - Éthique & AnimauxAnimal Rights protest 2016 ©CC BY L214 - Éthique & Animaux

The need to limit or end animal suffering has become a major topic of public debate. Scientific experiments, bullfighting and foie gras have all come under insistent criticism. Videos denouncing the conditions in which animals are made to live and die are widely circulated. Veganism, which still had an extremely limited following a few years ago, is gaining in popularity. So what is the law contributing to this environment?

We asked Regis Bismuth, professor at the Sciences Po Law School and co-editor of Sensibilité animale. Perspectives juridiques (CNRS Editions)* for an overview of advances in animal rights.

Read more

Tags :

Bonne lecture à toutes et toutes !

Newsletter - Juin 2018
  • Actualité Sciences PoActualité Sciences Po

" Une nouvelle newsletter… Nous commençons à prendre nos habitudes et j’espère qu’il en est de même des lectrices et lecteurs que vous êtes et qui sont toujours plus nombreuses et nombreux que je l’imagine… puisque de cette newsletter, celles et ceux d’entre vous que je croise m’en parlent… et parfois avec chaleur !

Cette newsletter, c’est en effet un moyen de rester en contact avec l’École de droit quand on y a étudié – et cela fait maintenant neuf années qu’on y étudie puisque l’École a ouvert ses portes en septembre 2009 ! Ce qui nous incite d’ailleurs à songer à fêter nos dix ans… Cette newsletter, c’est aussi un moyen pour les enseignants qui y interviennent à un titre ou à un autre – et ils sont près de 300 – de ne pas se sentir perdus dans cette petite boutique qui ne cesse de croître et se développer. Cette année encore, nous avons créé un Master joint en Droit & Finance avec l’École du management et de l’innovation (EMI) qui accueillera sa première promotion en septembre prochain…

Pour le reste, tout ou presque est à lire en dessous de cet éditorial. Vous y verrez que les expériences pédagogiques en tous genres sont favorisées – des concours d’arbitrage aux activités théâtrales en passant par notre ambitieux programme de Clinique juridique – et qu’il arrive au professeurs permanents de l’École de droit de publier des livres, voire de faire des tournées à la suite de la publication de leurs très sérieux ouvrages ! A tous et toutes, bonne lecture et à très bientôt. Evidemment ! "

Christophe Jamin, Doyen de l'École de droit de Sciences Po

Lire la suite

Tags :

Droit civil et droit administratif, dialogue(s) sur un modèle doctrinal

Une publication de Christophe Jamin et Fabrice Mellerey
  • Couverture de l'ouvrage ©DallozCouverture de l'ouvrage ©Dalloz

Vous ne comprenez pas les relations actuelles entre la Cour de cassation et le Conseil d’État ? Le nom de Gaston Jèze ne vous dit vraiment rien ? Du doyen Carbonnier, vous ne vous souvenez que d’une expression – flexible droit – mais sans savoir ce qu’elle signifie vraiment ? La querelle entre Chenot et Rivero n’évoque chez vous aucun souvenir ? Vous êtes publicistes et vous trouvez que les privatistes ne s’intéressent pas assez à l’intérêt général ? Vous êtes privatistes et pensez depuis longtemps que les publicistes ont décidément une vision trop étatique du droit ? Vous pratiquez le droit depuis longtemps et vous ne savez d’ailleurs pas exactement ce que vous faites si ce n’est de la technique à longueur de journée et cela vous lasse un peu ? Eh bien, ce livre est fait pour vous ! Ce livre, c’est un peu tout ce que vous avez voulu savoir sur le droit civil et le droit administratif et leurs rapports sans jamais oser le demander…

Issu d’une discussion entamée par les deux auteurs il y a un peu plus de deux ans lors d’un colloque où l’un et l’autre devaient s’exprimer sur leurs disciplines respectives, l’ouvrage est d’abord un peu particulier en ce qu’il prend la forme d’un échange épistolaire – 52 lettres au total sur un peu plus de deux cents pages de texte. Ni livre de droit positif, ni manuel d’histoire de la pensée juridique, ni plongée dans la théorie du droit, mais un peu tout cela à la fois, le volume dont vous ne manquerez pas d’entamer la lecture tente de comprendre, sur le siècle écoulé et les premières années de 21e siècle, comment les privatistes et les publicistes ont échafaudé leurs manières respectives de penser le droit et ont dialogué entre eux – ou pas ou mal. En essayant de raconter une histoire, voire des histoires telles que nous aurions peut-être aimé qu’on nous les raconte quand nous étions étudiants en droit, histoire de nous intéresser à la matière… Et à l’issue de votre plongée dans les écrits, les passions et les querelles des juristes sur plus d’un siècle, vous comprendrez peut-être un peu mieux ce que la plupart d’entre eux font au quotidien, de façon plus ou moins consciente. Car s’il est une chose que vous apprendrez aussi, du moins est-ce la thèse que défendent les auteurs, c’est que privatistes et publicistes ne sont pas si éloignés les uns des autres, qu’ils fonctionnent selon des schémas intellectuels assez proches qu’ils ont construits de manière parallèle, mais à peu près similaire, durant les premières années du 20e siècle. Ce que les auteurs nomment le modèle doctrinal français qui constitue un peu une matrice disciplinaire commune à tous. Une thèse qui justifie le sous-titre du livre… Et si en finissant l’ouvrage, vous vous disiez que nous avons fort bien été disciplinés, mais que vivons aussi pour la plupart dans l’illusion de la fatalité et qu’une autre histoire était possible, voire qu’elle pourrait l’être ? Voici du moins résumée l’une des ambitions des auteurs. Autant dire qu’il s’agit là de liaisons dangereuses…

Christophe Jamin, Doyen de l'École de droit de Sciences Po
Fabrice Mellerey, Professeur permanent à l'École de droit de Sciences Po
Droit civil et droit administratif, dialogue(s) sur un modèle doctrinal, DALLOZ (2018)

Tags :

Moving from Paris to The Hague for the PAX MOOT Finals

  • United Nations Peace Palace in The Hague, HollandUnited Nations Peace Palace in The Hague, Holland

Moot Court Conflict of Laws/Droit International Privé – 6th Edition

The PAX Moot Eliminatory Round took place in Paris with 8 universities mooting the cross border climate change moot case which addressed a number of complex transnational legal questions in Private International Law and was generously hosted by the ICC.

The inter-university PAX Moot organized by Sciences Po Law School is a pleading competition addressing issues of Private International Law and this year’s 6th edition has gone global to include teams from universities in Europe and beyond. The organizers thank the following institutions for their support and willingness to open the competition to their students: Sorbonne University Paris I, London School of Economics, HEC, Heidelberg University, Luxembourg University, Cambridge University, University College London (UCL), King’s College London, University of Antwerp, Erasmus University, Université Libre de Bruxelles (ULB), Sciences Po Law School and Statale University of Milan. Participation was also open to US exchange students from Harvard, Columbia, Duke, Northwestern, Northeastern, Duke and Penn law schools.

The four winning teams who made it to the finals are Erasmus University, University of Heidelberg, Paris I Sorbonne and Sciences Po.

The Panel of the PAX Moot Court Judges consisted of the following members:

  • Hans van Loon, Former Secretary General of the HCCH (The Hague)
  • Agnès Maitrepierre, Cour de cassation (Paris)
  • Daan Lunsingh Scheurleer, Nauta Dutilh (Amsterdam)
  • Christine Lecuyer, Thieffry Avocats & Associés (Paris)
  • Clément Dupoirier, Herbert Smith Freehills (Paris)
  • Patrick Thieffry, Environmental Lawyer and Associate Professor (Paris)
  • Alexis Foucard, Clifford Chance (Paris)
  • Michal Chajdukowski and Vasili Rotaru (PAX moot winning team 2017)

The PAX Moot Finals will be held on 1 June at the Peace Palace – hence the name - in The Hague, paying tribute to the city as the “legal capital of the world” and home of The Hague Conference of Private International Law, which also marks its 125th anniversary.

The winning Mooters and best pleaders will be rewarded with an internship at international commercial litigation departments of renowned law firms NautaDutilh in Amsterdam and Herbert Smith Freehills Paris LLP in Paris.

The concept and goal of the PAX Moot is to study and apply private international law for the resolution of cross border disputes through a concrete problem “the Case” and to train law students and practitioners of tomorrow in arguing and analysing complex global legal questions in international litigation.

Inquiries can be addressed to Dr. Hélène van Lith by email at helene.vanlith@sciencespo.fr

Tags :