"Lighter than Blood"

Les statistiques ethno-raciales et les politiques d'égalité
Patrick Simon (INED) - Séminaire scientifique de l'OSC - 3 février 2017
  • Actualité Sciences PoActualité Sciences Po

Séminaire scientifique de l'OSC 2016-2017

98, rue de l'Université 75007 Paris - salle Annick Percheron

vendredi 3 février 2017 de 12h30 à 14h

 

"Ligther than blood"
les statistiques ethno-raciales et les politiques d’égalité

Les statistiques ethno-raciales ont longtemps reflété une vision racialisée et hiérarchisée du monde social, et ont servi à asseoir des politiques de domination plus ou moins institutionnalisées. Cette relation entre statistiques et racisme a été profondément modifiée après la fin du racisme scientifique - après la seconde guerre mondiale -, la décolonisation et l’abandon des politiques institutionnalisées de ségrégation raciale pour l’adoption de principes formels d’égalité.

Une seconde phase dans la mise en œuvre des droits humains est venue avec des politiques pro-actives d’égalité, qu’elles s’appellent affirmative action, positive action ou lutte contre les discriminations. Ces politiques s’appuient sur des logiques d’intervention et des équipements qui réclament la définition des groupes exposés aux discriminations et, éventuellement, des bénéficiaires des mesures de réparation ou de redistribution préférentielle. Dans tous les cas, ces politiques soulèvent la question des catégories ethno-raciales, aussi bien du point de vue de leur légitimité politique, de leur acceptation sociale et de leur définition.

La présentation reviendra sur les enjeux portés par les politiques d’égalité ethno-raciales et l’identification des groupes concernés, en abordant d’abord les paradoxes du choix de proscrire la référence à la race comme stratégie principale de lutte contre le racisme, puis en montrant comment les politiques d’égalité effective utilisent les statistiques pour se déployer.

Dans un deuxième temps, je prendrai appui sur les expériences de catégorisation dans différents pays pour en discuter les approches politiques et méthodologiques et en tirer quelques traits généraux. 
Je développerai également une approche plus détaillée du processus de révision des questions sur la race dans le recensement états-uniens.

Cette présentation s’appuie sur le projet ANR « Global-Race » qui s’intéresse précisément  aux reconfigurations du racisme et du concept de race depuis 1945 dans le contexte du développement des politiques antidiscriminatoires, et notamment à l’articulation entre politiques antidiscriminatoires et classifications ethno-raciales.

Patrick Simon (INED)

 

Patrick SImon
Directeur de recherche à l'INED
Chercheur associé au CEE

Tags :