Le PCF à travers ses archives locales (1944 - 2000)

Journée d'étude aux Archives nationales
jeudi 5 décembre 2019
  • Actualité Sciences PoActualité Sciences Po

Étudier le PCF à travers ses archives locales, telle est l’ambition d’un nouveau projet scientifique porté par des représentants du réseau public des archives et d’organismes de recherche. Il vise à dresser un état global, département par département, de cette richesse, puis à procéder à son évaluation quantitative et qualitative comme source pour de nouveaux travaux.

Faire l’histoire du communisme français au XXe siècle nécessite en effet d’embrasser totalement ce phénomène politique, social et culturel en l’abordant à travers trois échelles : internationale, nationale et locale. Les deux premières sont désormais globalement balisées. Les sources documentaires locales, telles les archives de fédérations départementales et de responsables communistes, voire de sections et de cellules, restent encore à découvrir et être exploitées.

Les nombreuses réponses à un questionnaire diffusé en 2018 sur le réseau du Service interministériel des Archives de France permettent l’identification et la localisation de fonds et matériaux documentaires déjà déposés ou donnés dans des services du réseau public des archives, notamment les archives départementales, ou conservés dans des locaux du parti communiste.

Une première journée d’étude consacrée à cet état des sources se tiendra aux Archives nationales, le 5 décembre 2019.

Les interventions et tables rondes s’organiseront autour de deux temps :

• témoignages de militants et d’archivistes : retours d’expérience sur des exemples de fonds collectés et sur des tentatives de reconstituer des sources perdues ;

• tour d’horizon des fonds d’archives : études des sources et essai de typologie.

Pour en savoir plus