Toute l'actualité

"Je veux rester proche des étudiants"

Nouvelle direction sur le campus de Poitiers
  • Pascale Leclercq ©Sciences PoPascale Leclercq ©Sciences Po

Elle a passé ses 20 dernières années au coeur du réacteur de la formation à Sciences Po : la direction des études et de la scolarité (DES). “J’ai commencé ma carrière au sein de la direction des systèmes d’information mais, très rapidement, j’ai eu envie de basculer du côté de la formation, le coeur de métier de l’école”, se souvient-elle. Il y a encore peu directrice du pilotage transversal au sein de la DES de Sciences Po, Pascale Leclercq vient d’entamer une nouvelle étape de sa carrière en devenant la toute nouvelle directrice du campus de Poitiers. Portrait.

Dans les différents postes que j’ai été amenée à occuper à Sciences Po, j’ai toujours eu à coeur d’avoir une vraie relation de proximité avec les enseignants et les étudiants. C’est pourquoi je n’ai pas hésité une seconde lorsque cette opportunité de prendre la direction du campus de Poitiers s’est présentée”. Accompagner les étudiants, être au plus proche de leurs préoccupations… telles sont, en quelques mots, les motivations qui guident depuis plus de 20 ans Pascale Leclercq dans sa trajectoire professionnelle. La nouvelle directrice du campus de Poitiers succède à Tilman Turpin qui a pris la direction du campus de Reims.

Le campus de Poitiers propose une spécialisation géographique centrée sur l’Amérique du Sud, l’Espagne et le Portugal. Regroupant actuellement 180 étudiants, dont 63% d’étudiants internationaux, il déménagera à la rentrée 2018 dans un couvent des Jacobins du 18ème siècle anciennement occupé par l’ESCEM (École supérieure de commerce et de management). Ces locaux plus vastes au coeur de la ville historique sont en cours de réhabilitation pour offrir de nouveaux services et installations. Sont prévus 10 salles de cours au lieu de 6 actuellement, un pôle santé, une salle d’expression artistique, un espace de cafétéria, des locaux pour les associations… mais aussi trois amphithéâtres pour permettre d’ouvrir davantage le campus sur la ville. “Je me rends compte combien Sciences Po est ancré dans la vie locale et associative. Le déménagement va nous permettre d’organiser plus d’événements et de renforcer nos collaborations”, constate Pascale Leclercq, réjouie par cette perspective.

À peine installée à Poitiers, Pascale Leclercq a choisi de soutenir les étudiants dans leurs projets menés en partenariat avec le tissu local. Ceux avec le centre pénitentiaire permettant de sensibiliser l’opinion publique aux problématiques liées à l’univers carcéral, ainsi que le projet Volar sur les questions d’égalité entre les femmes et les hommes, illustrent bien les missions d’engagement citoyen du nouveau parcours civique du Collège universitaire. “Les étudiants doivent appréhender la citoyenneté et la responsabilité sociale au travers d’expériences sur le terrain, au service de la collectivité”, souligne Pascale Leclercq qui a pu mesurer combien les étudiants font preuve d’une grande maturité et à quel point ils aiment s’investir collectivement pour les causes qu’ils défendent.

C’est d’ailleurs sur ce mode collaboratif qu’elle voudrait inscrire sa direction, en associant autant que possible les étudiants et les enseignants aux différents projets du campus qu’elle se réjouit de partager avec sa nouvelle équipe. “J’aimerais être une directrice qui saura rester accessible. Et je suis également très attentive à la dimension de respect, qu’il s’agisse du respect des règles ou du respect à autrui.” Nul doute au regard de son enthousiasme et de sa personnalité qu’elle saura instaurer une vraie relation de proximité.

En savoir plus

Découvrir nos autres campus et leurs directeurs

Nos campus en régions vous ouvrent leurs portes !

Journées portes ouvertes à Poitiers, Reims et Le Havre le 25 novembre
  • Entrée d'un campus de Sciences PoEntrée d'un campus de Sciences Po

Vous êtes lycéen, vous voulez vous porter candidat à Sciences Po ? Enseignements, vie de campus : venez poser toutes vos questions lors des Journées Portes Ouvertes de nos campus en région. Une occasion unique de rencontrer étudiants, professeurs et responsables pédagogiques du Collège universitaire (le 1er cycle de Sciences Po en trois ans).

À vos agendas !

Les journées potes ouvertes 2017 sont terminées, rendez-vous l'année prochaine !

Aucune visite du campus de Paris n’est prévue en raison des consignes de sécurité Vigipirate.

Préparez votre visite

Préparez votre visite en consultant le site du Collège universitaire (1er cycle) et les pages dédiées aux différents campus.

Se porter candidat

Convaincu ? Vous voulez vous porter candidat ? Consulter les informations relatives aux admissions.

En savoir plus

Tout savoir sur le Collège universitaire

Voir le replay
  • Bénédicte Durand et un étudiant ©Campus ChannelBénédicte Durand et un étudiant ©Campus Channel

Accessible à partir du Baccalauréat (ou son équivalent à l’étranger), le Collège universitaire de Sciences Po est une formation de premier cycle fondée sur l’étude des sciences humaines et sociales, qui se déroule en trois ans sur l’un des sept campus de l’établissement. Elle permet d’obtenir un diplôme de bachelor (Bac +3).

La formation repose sur six enseignements principaux - droit, économie, humanités, histoire, science politique et sociologie -, complétés par des disciplines artistiques et scientifiques. À l’issue de leurs trois années d’études, les élèves peuvent choisir d’intégrer le monde professionnel, ou bien poursuivre leurs études à Sciences Po en master ou dans tout autre établissement en France ou à l’étranger.

Intéressé ? On répond à vos questions concernant les procédures d'admission, la préparation aux épreuves, les enseignements ou encore la vie quotidienne sur les sept campus de Sciences Po, dans nos émissions live en français et en anglais (procédure internationale) consacrées à notre premier cycle.

En savoir plus

Ouverture des admissions pour la rentrée 2018

Procédures par examen, internationale et CEP
  • Façade du campus de Nancy ©Martin ArgyrogloFaçade du campus de Nancy ©Martin Argyroglo

Les admissions pour la rentrée 2018 sont ouvertes !

Pour en savoir plus sur les procédures d'admission, les dates limites et les prérequis linguistiques et pour ouvrir un dossier de candidature, rendez-vous sur le site des admissions de Sciences Po.

"Le Bachelor est une période charnière de la vie des étudiants"

Tilman Turpin, un nouveau directeur à Reims
  • Tilman Turpin à Poitiers ©Sciences PoTilman Turpin à Poitiers ©Sciences Po

C’était il y a tout juste 15 ans : Tilman Turpin découvrait Sciences Po. "J’ai beaucoup apprécié la dimension internationale, les échanges avec les praticiens et la pluridisciplinarité de Sciences Po" se souvient l’ancien étudiant qui était alors en échange universitaire. Il choisira d’y poursuivre ses études en master et n’a depuis… plus jamais quitté l’école. Ancien directeur du campus de Poitiers, il vient aujourd’hui de prendre la tête de celui de Reims. Portrait.

“Une constante interrogation par rapport à tout”

"À Sciences Po, j’ai découvert que rien n’est inexplicable. C’est sans doute ce qui m’a le plus marqué : la constante interrogation par rapport à tout. Il n’y a absolument aucune évidence", souligne l’ancien étudiant de Sciences Po, diplômé en 2005 d’un master de théorie politique. Ses débuts de salarié, ce sont d’abord pour lui des cours et la recherche : Tilman Turpin a enseigné les sciences politiques au Collège universitaire avant de débuter une thèse sur l’identité allemande et son rapport à l’histoire de 1945 à nos jours. En 2009, il rejoint pour la première fois les équipes administratives de Sciences Po en intégrant la direction des admissions puis, quelques mois plus tard, la direction des études et de la scolarité. Il est alors responsable pédagogique en charge des enseignements de science politique et des relations internationales. "C’est dans cette école que j’ai appris à structurer un argumentaire, à synthétiser mes idées et à réduire une question à un champ fondamental", se souvient-il.

En 2013, Tilman quitte le campus parisien pour se lancer dans sa première aventure de directeur de campus, à Poitiers. “J’avais envie d’avoir des contacts plus réguliers avec les étudiants” se souvient-il. La réputation un tantinet agitée du campus ne lui fait pas peur. Pour Tilman Turpin, il s’agit d’ailleurs plutôt d’un mythe que les étudiants de Poitiers prennent plaisir à entretenir : “Quand j’ai été nommé directeur, on m’a dit “Bon courage tu vas chez les castristes ! ”. Cela ne correspond pas à la réalité mais à une identité octroyée. Nos étudiants ont des interrogations sur l’ordre existant et le monde autour d’eux, voilà tout. Mais ils jouent sur cette image, par exemple lors des Collégiades où ils brandissent des images du Che et des slogans ‘hasta la victoria siempre’ “.

“On a un rôle essentiel à jouer auprès des étudiants en Bachelor”

En rejoignant le campus de Reims en octobre dernier, c’est un tout autre challenge qui l’attend : accompagner la croissance d’un campus qui accueillera 1600 étudiants en 2019 et deviendra ainsi le plus grand campus du Collège universitaire de Sciences Po. “J’adore la formation de Bachelor car c’est un moment charnière dans la vie des étudiants. Ils grandissent et prennent leur indépendance. Et je trouve qu’on a un rôle essentiel à jouer  à ce moment-là”.

Autre mission de taille : la mise en place de la réforme du Collège Universitaire qui consacre notamment un parcours civique. Chaque élève devra s’engager dans un projet à Sciences Po mais aussi en dehors. Qu’il s’agisse des “Cordées de la réussite”, du partenariat avec l’hôpital de Reims pour accompagner les enfants malades, ou avec le conservatoire dans le cadre du programme DEMOS de la Cité de la musique, les initiatives étudiantes au niveau local sont déjà nombreuses, et le parcours civique va permettre de les développer encore. Une démarche qui va renforcer un peu plus l’ancrage du campus dans la ville et son rôle de pilier.

Lors de ses premières rencontres avec les partenaires du campus et les associations étudiantes, Tilman Turpin a d’ailleurs pu mesurer à quel point son rôle de représentant institutionnel de Sciences Po était au coeur de la relation entre le campus et la ville. Autre découverte, la place occupée par le campus dans la vie de la ville de Reims. “Avec un événement par jour, le campus participe pleinement à l’animation de la ville. En ce moment nous préparons la Journée Portes ouvertes du 25 novembre où sont attendus plus 1000 visiteurs. Cela sera mon premier grand temps fort événementiel à Reims”.

En savoir plus