Toute l'actualité

Système de santé et maladie rénale chronique : réflexions, débats et propositions

Actes du séminaire en ligne
  • Actualité Sciences PoActualité Sciences Po

Synthèse du séminaire d'analyse organisé par la Chaire santé de Sciences Po, en collaboration avec les associations de patients Renaloo et France Rein, et avec la Société Francophone de Néphrologie, Dialyse, Transplantation (SFNDT).

Réunissant un vingtaine de participants, et placé sous la direction de Christian Baudelot, professeur émérite de sociologie, Ecole Normale Supérieure, membre de Renaloo et Christian Combe, professeur de néphrologie, président de la SFNDT, il a permis, après avoir dressé un état des lieux (partie I), de soummettre au débat onze points d'analyse et de propositions (partie II)

Avant-propos rédigé par Didier Tabuteau et synthèse des échanges réalisée par Constance Favereau, auditrice à la Cour des comptes, rapporteure du séminaire.

Télécharger ici l'ouvrage

Tags :

E-book "Démocratie sanitaire"

  • Actualité Sciences PoActualité Sciences Po

Cet ouvrage est le fruit d'un cycle de séminaires organisé par l'Institut Droit et Santé de l'Université Paris-Descartes et la Chaire santé de Sciences Po, placé sous la direction de Julia Beurton, Anne Laude et Didier Tabuteau.

Accédez à l'e-book Démocratie sanitaire

Tags :

Une révolution dans la prise en charge à domicile ? Nouveaux services, nouveaux métiers, nouveaux domiciles

Séminaire d'analyse
  • Actualité Sciences PoActualité Sciences Po
La Chaire santé de Sciences Po a organisé un nouveau séminaire les 25 juin et 6 juillet 2018 à Sciences Po.

Il a visé à explorer les transformations majeures que connaît la prise en charge en santé à domicile. Il a analysé notamment les effets de la révolution digitale que connaît notre système de soins et porté un regard sur les effets des changements du rapport des français à leur domicile dans leur manière d’accéder à la santé. Il a exploré plus particulièrement ces transformations dans le domaine de la prise en charge des maladies chroniques et métaboliques.
Les actes du séminaire en cours de rédaction.

Value based care : Modèles étrangers, perspectives en France

Séminaire d'analyse
  • Actualité Sciences PoActualité Sciences Po

La transformation vers de nouveaux modèles de rémunération dans laquelle s’engage notre système de santé est un processus long, entamé il y a plus de dix ans dans les systèmes de santé anglo-saxons, et dont les résultats restent globalement à évaluer.

En France, la loi de financement de la sécurité sociale pour 2018 a introduit, en son article 51, un dispositif permettant d’expérimenter de nouvelles organisations en santé reposant sur des adaptations des règles de financement fixées par le code de la sécurité sociale. Ce nouveau séminaire va explorer les différents modèles étrangers et s'interroger sur les conditions de succès des expérimentations en France.


Ce séminaire s'est tenu les 21 et 22 juin 2018 et les actes seront disponibles prochainement.

Consultez le programme détaillé ici

Résultats du baromètre 360 (12ème vague)

  • Actualité Sciences PoActualité Sciences Po

I - L’hôpital et la santé aujourd’hui : image des acteurs de la santé et du système

  1. Les personnels de santé jouissent d’une excellente image, partout en Europe, et, plus particulièrement en France. 94% des Français ont ainsi une bonne opinion des infirmières, soit 10 points de plus que la moyenne européenne. Médecins et infirmières sont perçus par plus des trois-quarts des Français comme des professionnels « compétents », « courageux » et « sympathiques » et jugent qu’ils sont insuffisamment reconnus et rémunérés.
  2. Les établissements de santé sont, eux-aussi, très appréciés : 8 Français sur 10 disent ainsi avoir une bonne opinion des établissements de santé (publics ou privés) et jugent « bonne » la qualité des soins en France. Sur tous ces points la France est, pour une fois, numéro 1 en Europe, loin devant les autres pays et notamment l’Allemagne.
  3. Singularités Françaises en Europe : nos concitoyens pensent que les notions de justice et d’équité doivent l’emporter sur la performance (65% vs 34%) et, contrairement à nos voisins, croient que leur pays investit peu dans la santé. Convaincus qu’il faut lui accorder plus de moyens, ils jugent que l’amélioration de la situation des hôpitaux passe par plus de dotations.

II – L’avenir de l’hôpital : les Français sont prêts à des révolutions que ce soit sur la e-santé et des datas, et même à un « grand soir » de la tarification des soins

  1. Les Français se montrent très favorables au développement de la e-santé et les notions nouvelles de télémédecine, téléconsultation, télé-expertise, et télésurveillance médicale sont déjà bien connues et suscitent l’adhésion et l’appétence des Français.
  2. L’accès en ligne à ses données médicales, voulue, par la Ministre, est plébiscité par les Français (82%) qui se disent prêts à y accéder (75%) dès qu’ils en auront la possibilité. Sur la sécurité des données, si les Français craignent les risques de piratage (80%), ils ont confiance dans les institutions pour les protéger (55%)
  3. Sur la tarification des soins, les Français et les acteurs de la santé sont prêts à une révolution : les deux-tiers des médecins et près d’un Français sur deux seraient favorables à la fin de la tarification à l’acte pour les médecins ; réciproquement, les Français comme les personnels hospitaliers sont POUR la suppression de la tarification à l’acte/activité à l’hôpital. Enfin, une majorité de Français comme de médecins seraient favorables à la rémunération de la téléconsultation/télé expertise.

 Consultez ici les résultats détaillés

Tags :