Toute l'actualité

Une révolution dans la prise en charge à domicile ?

Nouveaux services, nouveaux métiers, nouveaux domiciles
  • Actualité Sciences PoActualité Sciences Po
La Chaire santé de Sciences Po a organisé un nouveau séminaire les 25 juin et 6 juillet 2018 à Sciences Po.

Il a visé à explorer les transformations majeures que connaît la prise en charge en santé à domicile. Il a analysé notamment les effets de la révolution digitale que connaît notre système de soins et porté un regard sur les effets des changements du rapport des français à leur domicile dans leur manière d’accéder à la santé. Il a exploré plus particulièrement ces transformations dans le domaine de la prise en charge des maladies chroniques et métaboliques.
Les actes du séminaire en cours de rédaction.

Value based care

Modèles étrangers, perspectives en France
  • Actualité Sciences PoActualité Sciences Po

La transformation vers de nouveaux modèles de rémunération dans laquelle s’engage notre système de santé est un processus long, entamé il y a plus de dix ans dans les systèmes de santé anglo-saxons, et dont les résultats restent globalement à évaluer.

En France, la loi de financement de la sécurité sociale pour 2018 a introduit, en son article 51, un dispositif permettant d’expérimenter de nouvelles organisations en santé reposant sur des adaptations des règles de financement fixées par le code de la sécurité sociale. Ce nouveau séminaire va explorer les différents modèles étrangers et s'interroger sur les conditions de succès des expérimentations en France.


Ce séminaire s'est tenu les 21 et 22 juin 2018 et les actes seront disponibles à la rentrée.

Consultez le programme détaillé ici

Résultats du baromètre 360 (12ème vague)

  • Actualité Sciences PoActualité Sciences Po

I - L’hôpital et la santé aujourd’hui : image des acteurs de la santé et du système

  1. Les personnels de santé jouissent d’une excellente image, partout en Europe, et, plus particulièrement en France. 94% des Français ont ainsi une bonne opinion des infirmières, soit 10 points de plus que la moyenne européenne. Médecins et infirmières sont perçus par plus des trois-quarts des Français comme des professionnels « compétents », « courageux » et « sympathiques » et jugent qu’ils sont insuffisamment reconnus et rémunérés.
  2. Les établissements de santé sont, eux-aussi, très appréciés : 8 Français sur 10 disent ainsi avoir une bonne opinion des établissements de santé (publics ou privés) et jugent « bonne » la qualité des soins en France. Sur tous ces points la France est, pour une fois, numéro 1 en Europe, loin devant les autres pays et notamment l’Allemagne.
  3. Singularités Françaises en Europe : nos concitoyens pensent que les notions de justice et d’équité doivent l’emporter sur la performance (65% vs 34%) et, contrairement à nos voisins, croient que leur pays investit peu dans la santé. Convaincus qu’il faut lui accorder plus de moyens, ils jugent que l’amélioration de la situation des hôpitaux passe par plus de dotations.

II – L’avenir de l’hôpital : les Français sont prêts à des révolutions que ce soit sur la e-santé et des datas, et même à un « grand soir » de la tarification des soins

  1. Les Français se montrent très favorables au développement de la e-santé et les notions nouvelles de télémédecine, téléconsultation, télé-expertise, et télésurveillance médicale sont déjà bien connues et suscitent l’adhésion et l’appétence des Français.
  2. L’accès en ligne à ses données médicales, voulue, par la Ministre, est plébiscité par les Français (82%) qui se disent prêts à y accéder (75%) dès qu’ils en auront la possibilité. Sur la sécurité des données, si les Français craignent les risques de piratage (80%), ils ont confiance dans les institutions pour les protéger (55%)
  3. Sur la tarification des soins, les Français et les acteurs de la santé sont prêts à une révolution : les deux-tiers des médecins et près d’un Français sur deux seraient favorables à la fin de la tarification à l’acte pour les médecins ; réciproquement, les Français comme les personnels hospitaliers sont POUR la suppression de la tarification à l’acte/activité à l’hôpital. Enfin, une majorité de Français comme de médecins seraient favorables à la rémunération de la téléconsultation/télé expertise.

 Consultez ici les résultats détaillés

Tags :

Réécouter l'intervention de Didier Tabuteau, invité sur France Culture

  • Actualité Sciences PoActualité Sciences Po

Didier Tabuteau est intervenu dans le cadre de l'émission La Grande Table de France Culture, le 23 février dernier, sur le thême "Urgences dans la santé". 

Cliquer pour réécouter l'émission 

Tags :

Les Tribunes de la santé

Les réformes perpétuelles - Hiver 2017, n°57
  • Actualité Sciences PoActualité Sciences Po

Hiver 2017, n°57: Les réformes perpétuelles

Si le mouvement perpétuel est une chimère, la réforme perpétuelle parait inscrite dans les gènes de notre organisation sanitaire. L'héliotropisme ou la métropolisation du corps médical étaient constatés dès le XIXème siècle. Le Graal d'une tarification hospitalière éthique et efficiente est poursuivi par la plupart des acteurs hospitaliers depuis près d'un demi-siècle. Les travaux constatant que la prévention est le parent pauvre de notre système de santé sont légion. 

Pourtant l'agenda politique regorge de réformes hospitalières, de plans d'assurance maladie, de négociations conventionnelles et, depuis un quart de siècle, de plans de santé publique. Lois et décrets, conventions et accords cadres n'ont cessé d'accompagner ou de provoquer des transformations profondes de l'organisation sanitaire. 

Il semble ainsi que certaines carences du système de santé résistent avec succès aux velléités réformatrices des autorités publiques, sanitaires et même professionnelles. Avec ce numéro des Tribunes de la santé, il est proposé de s'interroger sur certaines de ces "réformes perpétuelles", pour tenter d'en mesurer les effets, d'en comprendre les limites et d'en tirer des enseignements. 

Dossier: 

  • Travailler à l'articulation soins premiers et second recours : Pourquoi, Comment ?Yann Bourgueil
  • La T2A dans les établissements de santé de cours séjour: réforme inachevée, Roland Cash
  • Alcool : la culture ou la santé, Bernard Basset
  • Le remboursement des frais dentaires, Isabelle Yeni
  • Paiement à l'acte/capitation : une réforme ébauchée mais avortée, Pierre-Louis Bras
  • A la recherche d'une fin de vie apaisée, François Strasse

Agora: 

Demander un titre de séjour pour raisons de santé : que sait-on des systèmes de santé des pays d'origine, Yves Charpak

Entretien avec Thierry Beaudet

Document

  • Consultation par correspondance
Tags :