Toute l'actualité

Baromètre santé 360

Grand âge, dépendance et accompagnement du vieillissement
  • Actualité Sciences PoActualité Sciences Po

 La hutième vague du Baromètre Santé 360 réalisée en juin 2017 a porté sur le thème Grand âge, dépendance et accompagnement du vieillissement, réalisé par Odoxa pour Orange Healthcare, la MNH, la FHF et Ramsay-Générale de Santé, publié en partenariat avec France Inter et le Figaro Santé et avec le concours scientifique de la Chaire santé de Sciences Po.

Voici une synthèse des résultats :

Chapitre 1 Panorama général des perceptions des Français sur l’accompagnement du vieillissement et la dépendance : un sujet de préoccupation majeur pour les Français
1) C’est un sujet de préoccupation majeur : près de 9 Français sur 10 jugent ce sujet important et les trois-quarts (73%) des plus de 65 ans se sentent concernés. Or, les deux-tiers des Français (68%) jugent insatisfaisante la prise en charge actuelle et (65%) se disent inquiets de leur capacité à accéder aux services/aides dont ils pourraient avoir besoin en vieillissant.
2) Car, comme les directeurs d’EHPAD le savent très bien, les Français, s’ils ont une bonne image des personnels, ont une mauvaise image de ces établissements d’accueil pour les personnes âgés, étant convaincus (84%) qu’ils manquent cruellement de moyens
3) Les inquiétudes des Français concernant leur vieillissement portent essentiellement sur la santé, et plus particulièrement sur les troubles cognitifs (Alzheimer, sénilité précoce…). S’ils inquiètent tant les Français, c’est qu’ils sont persuadés que ce sont les troubles pour lesquels il existe le moins de solutions de prise en charge

Chapitre 2 – Situation vécue par les Français en matière de vieillissement et dépendance, problèmes rencontrés et craintes pour l’avenir ; cas particulier des Aidants Familiaux
1) Plus d’un Français sur deux (52% contre 48%) est inquiet concernant la façon dont il gérera son propre vieillissement. Et c’est la perte d’autonomie qui les inquiète le plus. Or, 8 Français sur 10 méconnaissent les dispositifs de prise en charge de la perte d’autonomie et les trois-quarts les jugent complexes, peu efficaces, pas adaptés à leurs besoins et peu accessibles. Pour faire face à ces problèmes, 6 Français sur 10 ont déjà prévu des « parades ».
2) Confrontés à leur perte d’autonomie, les Français préféreraient rester chez eux en adaptant leur domicile plutôt que d’intégrer un établissement spécialisé. Mais, s’ils étaient atteints de troubles cognitifs, en revanche, les Français pensent qu’il leur faudrait intégrer un établissement spécialisé.
3) Le cas particulier des « aidants-familiaux » : ils représentent près de 8 millions et demi de Français, dans l’ignorance totale des professionnels de santé qui sous-estiment leur nombre. plus de 8 aidants sur 10 ne bénéficient d’aucune aide et 1 sur 2 d’aucune solution de recours … Résultat, 7 aidants sur 10 ne s’estiment pas aidés par les pouvoirs publics.

Chapitre 3 : Les attentes concernant la prise en charge du vieillissement et de la dépendance sont nombreuses, que ce soit à l’égard de l’Etat ou concernant les avancées liées aux nouvelles technologies.
1) Français comme professionnels de santé sont persuadés que la santé connectée constitue une formidable opportunité pour la santé des personnes âgées. Les outils connectés sont déjà largement utilisés (par 61% des plus de 60 ans) même si tout le monde convient que leur usage est insuffisamment exploité par les professionnels de santé et les pouvoirs publics. D’ailleurs les Français comme les professionnels de santé sont plus de 8 sur 10 à plébisciter un financement spécifique de l’Etat pour les technologies d’aide au maintien à domicile.
2) Au-delà de l’amélioration et du développement des nouveaux outils (NT), les Français en appellent surtout à un effort de l’Etat : 9 Français sur 10 jugent que les politiques publiques ne sont pas adaptées, laissant un trop important « reste à charge aux familles ». Du coup, les deux-tiers des Français seraient favorables à la création d’un « 5ème risque » dédié au financement public de la prise en charge du vieillissement.

Pour consulter la présentation intégrale des résultats, cliquez ici

Tags :

Tribunes de la santé n°55

La santé-business
  • Actualité Sciences PoActualité Sciences Po

Dernier numéro (été 2017, n°55) : La santé-business

Santé. La notion résiste victorieusement aux tentatives de délimitation. De l’absence de maladie ou d’infirmité à l’état de complet bien-être physique, mental et social, du normal au pathologique, ses limites ouvrent plus de perspectives qu’elles ne tracent de frontières. Et chacun en redessine quotidiennement les contours individuels au gré de la crainte ou de la survenue de maladies ou de handicaps mais aussi du désir de performance ou de jeunesse prolongée...
Si la demande de santé a permis le développement d’un système médical développé et, au fil du temps, de plus en plus efficace et pertinent, elle a également servi de levier à l’expansion d’une « santé-business » à laquelle les Tribunes de la santé ont décidé de s’intéresser. Le champ de cette économie florissante est aussi large que contrasté.

Dossier

  • Médecins et charlatans au XIXè siècle en France, Nicole Edelman
  • Les produits frontières, Nathalie Homobono, Raphaëlle Bove
  • Le disease mongering à l'heure de la médecine "personnalisée", Collectif Formindep
  • Une "consultocratie" hospitalière, Nicolas Belorgey, Frédéric Pierru
  • Les "recettes" de médecine cartonnent, Marc Payet
  • Menaces sur la santé : l'explosion des dérives sectaires, Serge Blisko
  • Les nouveaux démiurges, Hélène Delmotte

Agora

  • Pour des agences régionales de santé dotées de plus de moyens de régulation,  Pierre-Henri Bréchat, Alain Lopez

Entretien

Nous créons du lien entre les patients et les médecins, Marina Carrère d'Encausse

Document

La santé dans la publicité

Se procurer le numéro vers les Editions de Santé ou les Presses de Sciences Po.

Certificat Parcours et territoires de santé

Executive Education
  • Actualité Sciences PoActualité Sciences Po

10 jours de formation pour cadres du secteur de la santé

Une formation certifiante pour faire face aux nouveaux défis du sytème de santé, et transformer en profondeur votre activité. Les objectifs :

  • Appréhender les enjeux organisationnels, économiques et réglementaires des parcours de santé 
  • Intégrer les processus de décisions et le rôle des acteurs dans l'organisation du système de soins 
  • Disposer de pratiques managériales, de négociation et de conduite de projet adaptées

Informations Pratiques

Durée : 10 jours

Format : 6 modules d'une journée et demi et un module final d'une journée

Commissions d'admission : 28 avril 2017, 30 juin et 31 août

Lieu : Sciences Po campus de Paris

En savoir plus

Les "régulateurs" de la santé

Cycle 2017 des Tribunes de la santé
  • Actualité Sciences PoActualité Sciences Po

Conférences à venir du cycle 2017 des Tribunes de la Santé, Les "régulateurs" de la santé :

  • 19 octobre : La Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) et les données de santé

Isabelle FALQUE-PIERROTIN, Présidente de la CNIL (sous réserve)

  • 23 novembre : La santé devant l’Autorité de la concurrence

Isabelle de SILVA, Présidente de l’Autorité de la concurrence

  • 14 décembre (sous réserve)

Consultez le programme détaillé ici (PDF, 156,87 Ko)

Traité de santé publique - 3ème édition

  • Actualité Sciences PoActualité Sciences Po

Traité de santé publique

Sous la direction de François Bourdillon, Gilles Brücker et Didier Tabuteau, Lavoisier Médecine Sciences, 3ème édition, 2016

À l'heure où la nouvelle loi de modernisation de notre système de santé instaure une Agence nationale de santé publique (Santé publique France), assurant les missions de veille sanitaire, de prévention des maladies et de promotion de la santé, de gestion des crises sanitaires, cette nouvelle édition du traité ouvre le champ de la santé publique, entendu comme « un ensemble de savoirs, de savoir-faire, de pratiques et de règles juridiques qui visent à connaître, à expliquer, à préserver, à protéger et à promouvoir l'état de santé des personnes », à tous ceux qui, du citoyen au professionnel de santé, du patient aux décideurs des politiques de santé, cherchent à partager la réflexion, jamais close, sur les choix de santé et de société qui sont devant nous, à travers cinq grandes parties :
- Les fondements de la santé publique : déterminants de santé, notion de risque, sécurité sanitaire, éducation pour la santé, droits des personnes malades, bioéthique...
- L'organisation du système de santé : assurances maladies, régulation des dépenses, prévention, associations d'usagers...
- La politique de santé en France : stratégie nationale de santé, politique du médicament, lutte contre les addictions...
- Les enjeux contemporains des politiques de santé : risques liés à l'environnement, lobbying, bioterrorisme, maladies chroniques...
- Les enjeux internationaux : maladies infectieuses émergentes, accès des pays pauvres aux médicaments essentiels...

Se procurer l'ouvrage