L'Office de Prospective en Santé (OPS)

Une réflexion prospective d’experts français et internationaux sur notre système de santé

L’Office de Prospective en Santé coordonne sous la forme de séances de travail et d’auditions, une réflexion d’experts français et internationaux, scientifiques, économistes et autres spécialistes sur le devenir de notre système de santé. Leurs analyses ont pour but de se projeter sur les différents enjeux du système à l’horizon 2025. Deux rapports sont disponibles à ce jour.

Rapport 2011 : Les nouveaux patients : Rôles et responsabilités des usagers du système de santé

« Quatre tendances lourdes structurent l’avenir dans le champ de la santé : le progrès technique bien sûr, mais aussi les évolutions démographiques et épidémiologiques, les transformations sociales et les enjeux de financement. Le patient, usager du système de santé, consommateur de soins, cotisant, est, sous ses diverses figures, au cœur de ces évolutions. Son avenir est souvent fantasmé, tantôt acteur omniscient et omnipotent dans un monde obsédé par la santé parfaite, tantôt victime de la normalisation des mœurs, du progrès tentaculaire ou de la Némésis médicale. Loin de toute prophétie incantatoire, l’analyse prospective aura ici pour objet d’identifier quelques tendances susceptibles d’éclairer ce que seront les patients en 2025 et d’analyser les enjeux des changements en perspective […] » Extrait de l’introduction.

Se procurer le rapport 2011

Rapport 2008 : Quelle sera la situation du secteur de la santé en 2025 ?

« C’est ici qu’intervient sans doute le dernier défi pour le secteur de la santé du XXIe siècle : il n’y a guère de forums où se forgent des valeurs et des normes communes en matière de santé, faute de pouvoir aujourd’hui reconnaitre la santé publique comme une activité politique et une sphère d’action à part entière […]. Le défi à court terme est donc de créer des conditions d’une visibilité institutionnelle, académique et médiatique des enjeux politiques de la santé, afin que soient débattus aujourd’hui les choix qui s’imposeront demain […] » Extrait de l’introduction.

Se procurer le rapport 2008