Séminaire général

02 juin 2020
Via Zoom - 11h00
  • Gilles Ivaldi & Jocelyn EvansGilles Ivaldi & Jocelyn Evans

Existe-t-il un effet de « halo » ? Analyse multiniveaux des effets contextuels de l’immigration sur le vote Front national en 2017 (PDF, 2,04Mo EN) Gilles Ivaldi & Jocelyn Evans

"À partir de données d’enquête inédites géolocalisées au niveau infra-communal, nous montrons l’existence d’un « effet de halo » curvilinéaire sous la forme d’une augmentation significative et substantielle de la probabilité du vote Le Pen à distance des « épicentres » de population immigrée, indépendamment du contexte socio-économique et culturel, ainsi que des caractéristiques socio-démographiques des individus. Nos résultats éclairent par ailleurs certaines logiques attitudinales individuelles sous-jacentes de cet effet de halo et leur lien avec le vote d’extrême-droite, et permettent une avancée significative dans la compréhension des mécanismes qui lient les expériences subjectives de l’immigration au vote FN".

 

Pour y participer contacter info.cevipof@sciencespo.fr


 

Prochain séminaire général

19 mai 2020
Via Zoom - 11h00
  • Bruno Cautrès et Luc RoubanBruno Cautrès et Luc Rouban

Présentation de la vague 11bis du "Baromètre de la confiance politique", Bruno Cautrès 

Présentation de la note de recherche L'emprise du libéralisme autoritaire en France (PDF, 756Ko), Luc Rouban

Prochain séminaire général

05 mai 2020
Via Zoom - 11h00
  • Sylvain Brouard & Martial FoucaultSylvain Brouard & Martial Foucault
  • Présentation des 1ers résultats de l'enquête "Attitudes toward Covid-19", Sylvain Brouard &Martial Foucault, Le résumé, (PDF,3 1Ko)

Contact : marcelle.bourbier@sciencespo.fr

Les citoyens face au Covid-19

Une comparaison mondiale
Entretien avec Martial Foucault
  • Actualité Sciences PoActualité Sciences Po
Tags :

Bienvenue à Gilles Ivaldi

arrivé virtuellement au CEVIPOF
Le 1er avril 2020
  • Gilles IvaldiGilles Ivaldi

Organisme d'origine : URMIS - Université Côte d'Azur.

Statut d'origine : Chargé de recherche CNRS.

Projet et aspects

Les recherches de Gilles Ivaldi portent sur les partis de droite radicale et le phénomène populiste en Europe occidentale dans une perspective de sociologie politique comparée. Les formations de droite populiste radicale occupent une place centrale sur l’échiquier politique européen. L’émergence de nouveaux acteurs et l’évolution de partis et mouvements plus établis continuent de poser de nombreuses questions quant à l’impact des droites radicales sur les systèmes politiques au sein desquelles ces partis évoluent et la transformation des lignes de clivage sur lesquelles ils opèrent et mobilisent.

Un second grand pôle des activités de recherche de Gilles Ivaldi concerne la question du populisme et de ses diverses manifestations. L’approche comparative de ces populismes « pluriels » est un enjeu important et se centre sur deux aspects.

D’une part, il s’agit de contribuer au champ d’étude des populismes de gauche et de droite, la recherche des éléments de convergence de phénomènes issus de traditions politiques différentes mais opérant cependant sur des ressorts de mobilisation communs.

En second lieu, il convient de s’interroger sur les liens entre populisme et nationalisme, sur la question de l’articulation entre populisme et opposition à l’intégration européenne. Plus généralement, les populismes sous toutes les formes représentent aujourd’hui une importante force de résistance à l’internationalisation et mobilisent à ce titre le sentiment national.