Comment enquêter auprès des juifs de France

Groupe/Partenariat/Axe/Observatoire
Date : 
30/08/2017

Nonna Mayer  introduit la séance en évoquant les difficultés que l'on rencontre lorsque l'on fait une enquête auprès de la population juive en France aujourd’hui. Le sujet est sensible, dans un contexte marqué par la montée des agressions antisémites, du meurtre d’Ilan Halimi à l’affaire Merah et à l’attentat contre l’Hyper cacher de la place de la Nation, et dans un pays où toute enquête sur la religion ou l’origine ethnique se heurte au tabou des statistiques dites « ethniques ». L’enquête IPSOS qui va être présentée, a été menée en 2015 au sein de la population juive à la demande de la Fondation du judaïsme français et n’échappe pas à la règle. Elle a été la cible de vives critiques dans les médias et sur les réseaux sociaux. Le terme même de « juifs de France », qui figure sur l’invitation au séminaire, est controversé, certains, estimant plus approprié le terme de « Français juifs » ou de « juifs français ».

Lire le compte rendu