Repenser les choix nucléaires

Manifeste pour le lancement de la chaire d’excellence en études de sécurité au CERI


par Benoît Pélopidas


Avec l’arrivée au pouvoir de Donald Trump et les tensions entre la Russie et l’OTAN, les armes nucléaires sont à nouveau un sujet de préoccupation, et pas seulement celles dont dispose Pyongyang ou celles dont les experts nous disent depuis dix ans que l’Iran va se doter à très court terme. Les dirigeants des Etats nucléaires vont devoir faire des choix cruciaux dans les cinq prochaines années alors que les Etats dotés ont ou vont lancer des programmes dits de « modernisation », qui engagent leurs communautés politiques pour au moins trente ans et qu’un traité visant à interdire les armes nucléaires va être négocié à New York. La recherche a un rôle essentiel à jouer dans ce cadre. Un débat public éclairé exige qu’une recherche indépendante éclaire les termes des paris présentés...



Pour en savoir plus

Foucault and the Modern International

A l’occasion de la parution dans la collection Sciences Po chez Palgrave Macmillan, de l’ouvrage dirigé par Philippe Bonditti, Didier Bigo et Frédéric Gros, intitulé Foucault and the Modern International. Silences and Legacies for the Study of World Politics, le CERI interroge l’initiateur du projet, Philippe Bonditti.

Les contributeurs de cet ouvrage s'intéressent à la question de l'international moderne, non pour y répondre de manière définitive, mais en travaillant à construire l’international comme objet pour la pensée, à partir et/ou au moyen des travaux de Michel Foucault, et dans un travail de problématisation plus large qui interroge quatre des grandes caractéristiques que l’on prête spontanément à notre monde contemporain : (néo)libéral, biopolitique, global et donc aussi international...

Pour en savoir plus

Manifestation
Janvier 2016
Vers des réalignements stratégiques ? L'état des débats aux Etats-Unis, par Simond de Galbert
La crise ukrainienne a conforté à Washington l’idée que la « politique des grandes puissances » était de retour. Après avoir expérimenté, avec plus ou moins de succès, les marges de manœuvre que leur a laissées le système unipolaire issu de l’effondrement du bloc soviétique, les Etats-Unis sont aujourd’hui contraints par une Russie résurgente, une Chine émergente et d’autres (Corée du Nord, Iran) à réinvestir le champ de la compétition stratégique entre Etats.
Manifestation
Janvier 2016
Ambitions et stratégies d’influence de la Russie, par Anne de Tinguy
Annexion de la Crimée, intervention dans le Donbass, engagement dans une opération militaire en Syrie ont pris de court chancelleries et experts. Ces décisions de la Russie découlent-elles d’une position de force ou révèlent-elles la faiblesse du pays ? Celui-ci est-il dans une logique offensive ou défensive ? Quelles peuvent être les réponses européenne et américaine à la politique russe ? Allons-nous vers des réalignements stratégiques ? Les questionnements sont nombreux, les réponses ne font pas l’unanimité.
Etude du CERI
Février 1997
L'avortement aux Etats-Unis: histoire d'une politisation, des origines à Roe v. Wade, par Eric Fassin
Sites thématiques
Dossier
La question raciale
aux Etats-Unis
sous la direction de Daniel Sabbagh


newsletter
revue de presse
découvrez la dernière
archives
newsletter
revue de presse

 

Cycle de séminaires en coopération avec EDF R&D

 

Avec :

 

 

Marie-Claire Aoun, Directrice du Centre Energie, IFRI

 

 

Présidence : François Bafoil, Sciences Po-CERI, CNRS, et Ferenc Fodor, EDF R&D

 

 

 

 Responsables scientifiques : François Bafoil (CERI-Sciences Po, CNRS), Ferenc Fodor (EDF R&D)

 

 

Sciences Po-CERI : 56 rue Jacob, 75006 Paris / Salle Jean Monnet

 

 

INSCRIPTION OBLIGATOIRE auprès de rachel.guyet@sciencespo.fr


ddd
La rente pétrolière et le développement économique des pays producteurs de pétrole 31/03 Pour plus d'informations

En hommage à la revue cubaine Temas qui, depuis 2002, organise des débats publics tous les derniers jeudis de chaque mois à La Havane, l’OPALC propose ses "Ultimos Jueves", espace de dialogue autour d'un invité ou sur un thème d'actualité.
 
 
 

Avec le soutien de CAF - Banque latino-américaine de développement
 

 

Avec :

 

Manuel Alcantara, Université de Salamanque & IHEAL

 

 

Président: Gaspard Estrada, Sciences Po-CERI/OPALC

 

 

 
Responsable scientifique : Olivier Dabène (Sciences Po-CERI/OPALC)

 

 

 

INSCRIPTION OBLIGATOIRE

 

 

Sciences Po-CERI: 56, rue Jacob 75006 Paris (salle du conseil)


uj
Les élites politiques en Amérique latine 30/03 Pour plus d'informations

Dans le cadre du séminaire "Catastrophes et Risques" du CERI


En partenariat avec le Laboratoire d'ethnologie et de sociologie comparative (LESC, CNRS/UPO)


Ce séminaire interdisciplinaire place les recherches empiriques sur les situations conflictuelles qui se  nouent  à  propos  des  relations  à  la  nature au cœur de la discussion. Il poursuit le travail entamé par le groupe de recherches « Catastrophes et risques » du CERI depuis 2009 et s’inscrit également dans la continuité du séminaire « La mesure du danger » (LESC-CERI, 2012-2013). Cette année, nous explorerons les dispositifs juridiques et judiciaires mis en place pour affronter ces situations et leurs différentes dimensions : réparation, apaisement des controverses, évaluation, qualification, sanctions…

Nous nous intéresserons plus particulièrement aux interactions entre les différents acteurs impliqués dans ces situations et ces dispositifs, ainsi qu’à la manière dont les entités naturelles ou milieux naturels sont convoquées sur la scène judiciaire. Comment ces derniers sont-ils pensés et élaborés ? Quels sont les processus d’évaluation à l’œuvre : comment jauge-t-on de la valeur d’un bien ou d’un être perdu ou affecté ? Quels itinéraires de réparation se mettent en place pour les personnes et les milieux affectés ? Comment arbitre-t-on entre dispositifs d’indemnisation et dispositifs judiciaires ? Quelles trajectoires la rencontre avec ces dispositifs impliquent-elles, pour les victimes mais aussi pour les personnes jugées responsables ? Quel travail est nécessaire aux non professionnels du droit pour parvenir à entrer et à s’adapter aux cadres imposés par le droit ? Que font le droit –et le procès quand il a lieu- aux catastrophes, puis aux situations de risque ? Quels sont les récits qui sont produits au cours de ces interactions ?

L’une des ambitions du séminaire est également d’explorer la manière dont se déploient différentes pratiques et l’activité d’une grande variété de gens impliqués ou confrontés à l’espace institutionnel judiciaire. Plus particulièrement, nous poserons des questions méthodologiques relatives à l’objectif d’observer et de décrire, de manière empiriquement documentée et détaillée, l’activité judiciaire et le traitement judiciaire des questions de morale que posent les atteintes aux personnes exposées à des problèmes environnementaux, et inversement les atteintes à l’environnement lui-même.

Nous reviendrons aussi de façon réflexive sur les enquêtes menées dans ces contextes en nous interrogeant sur la place du chercheur dans ces situations. Quelles sont les postures que l’enquête entraîne, comment se situer face aux situations contradictoires provoquées par le monde juridique et les procès en particulier ? Quelle peut être la participation des chercheurs à l’expertise dont le monde judiciaire a besoin ? Nous travaillerons à partir de perspectives comparées, en mobilisant différentes disciplines et différents contextes d’étude.

 

Avec :

 

Alice Ingold, EHESS

 

La communauté engendre la discorde. Pénurie d'eau dans la France post-révolutionnaire ou comment inscrire le fleuve dans le droit face à l'intervention administrative

 

Discutant : Giacomo Parrinello, Sciences Po-Centre d'histoire

 

 


Responsables scientifiques : Sandrine Revet (Sciences Po-CERI) et Vanessa Manceron (CNRS, LESC)




INSCRIPTION OBLIGATOIRE




Sciences Po-CERI : 56, rue Jacob 75006 Paris (salle Jean Monnet)


xhynthia
Ce que le droit fait à la « nature ». Catastrophes, risques, environnement et justice 30/03 Pour plus d'informations